Camp d'internement tsigane à Montreuil Bellay : "les amis de sa mémoire" félicitent la municipalité.

L’A.M.C.T. (Les Amis de la Mémoire du Camp Tsigane de Montreuil-Bellay) salue la démarche engagée par la municipalité de Montreuil-Bellay pour la préservation du camp d'internement tsigane et l'encourage à poursuivre ses efforts de mémoire. Une journée commémorative aura lieu le 25 avril prochain.


Après dix ans de sensibilisation, d’échanges et d’encouragements, les efforts de l'AMCT portent leurs fruits. Et c’est le résultat d’un long travail discret initié dès la création de l’association en 2005, même si déjà, dès les années 1980, le camp d’internement tsigane sort progressivement de l’oubli . L’AMCT est née d’une fédération de volontés (anciens internés, descendants, étudiants, sympathisants…) autour de ce lieu. Aujourd’hui, c’est une association forte de 60 adhérents qui se réjouit des avancés de ces dernières années.

L’A.M.C.T. encourage la municipalité à poursuivre ses travaux

Outre le devoir de mémoire, les premiers objectifs étaient de préserver les vestiges du camp d’internement de Montreuil-Bellay. Après des concertations, parfois longues, avec différentes autorités et acteurs publics ou privés, qui n’ont pas toujours eu les mêmes visions et intérêts, les premières grandes bonnes nouvelles arrivent enfin.

En 2010, le site est inscrit sur la liste supplémentaire des Monuments Historiques.

En septembre 2012, différentes parcelles de terrain du camp sont définitivement classées au titre des Monuments Historiques. Dorénavant, le site est juridiquement protégé. Va suivre l’acquisition par la municipalité de plusieurs parcelles, souhait de L’A.M.C.T. réalisé par la commune pour la certitude de donner une pérennité supplémentaire au lieu.

Pour l'AMCT, une priorité : "Maintenant, et c’est engagé, il faut préserver matériellement ce qui reste du camp." Comment ? "Cela passe par la réhabilitation de la prison et la préservation de l’ensemble des vestiges restants. Egalement, la mise en valeur de la mémoire des lieux par un parcours pédagogique qui, depuis longtemps, est dans l’esprit des membres de l’association. Pour tous les acteurs publics et privés, il nous faut être vigilants dans ces démarches de réhabilitation de l’ancien camp afin de préserver, d’honorer et de transmettre la mémoire de toutes les personnes et familles qui ont souffert de l’internement à Montreuil-Bellay."

L’A.M.C.T. a joué un rôle de « lobbying » positif

Toute l’équipe de L’A.M.C.T. a joué et continuera de jouer un rôle que l’on pourrait appeler un « lobbying » positif. Ce terme anglo-saxon, souvent perçu négativement par l’opinion, veut simplement dire qu’ici, L’AMCT a usé de ses moyens en tant qu’association pour informer, sensibiliser et alerter sur le passé, le présent et le futur de ce lieu, "mais aussi sur le vécu du peuple tsigane à travers l’expérience du camp de Montreuil-Bellay."

Aujourd’hui, pour l'AMCT, deux objectifs priment : "Il faut faire avancer les projets afin de répondre aux attentes des anciens internés et de leurs descendants. Il ne faut pas oublier, pour éviter qu’un jour, de tels moments si douloureux pour tous ne se répètent." Et de le réaffirmer : "L’histoire du camp tsigane de Montreuil-Bellay, c’est à la fois une histoire tsigane, une histoire Montreuillaise et une histoire française."

AMCT : 80, rue René Mabileau - 49400 Saumur

Légende photo : Photo aérienne légendée des vestiges du camp. Photo prise en 1986. Ont disparu depuis deux colonnes du poste de garde (en bas à droite)

Article du 04 février 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de LEBRUN 05/02/2015 20:02:59

Il est très important de sauvegarder la Mémoire de ce qui s'est passé, pour que cela ne se reproduise plus jamais.
L'Histoire sert à prévenir ce qui pourrait à nouveau se produire, et apprend à savoir rester vigilants.
Ce serait une très bonne initiative de faire un Mémorial.
Et ce serait aussi rendre justice à ceux qui y ont été internés, puis déportés.



Commentaire de Franck 06/02/2015 08:03:40

Très bon et beau travail de votre asso pour sauvegarder la mémoire de ce peuple du vent et surtout mettre le Public devant ses responsabilités quant aux idées reçues sur l'Humanité Tzigane.t
La municipalité de Montreuil avait déjà, au début de l'ère présente, rendu hommage à une vieille dame déportée et assassinée (en 1944)parce qu'elle était née juive



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI