Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Edito de Michel Choupauvert : drôle de propos ce mercredi à la boule de fort.

Il y avait longtemps que je n'avais pas été boire un verre dans une société de boule de fort. J'ai toujours trouvé ça sympa et plutôt drôle. J'y suis allé cette semaine par une fin de matinée frisquette de février. Les blagues m'ont laissé de glace et les verres de blanc me sont restés sur l'estomac.


Drôle d'ambiance cette semaine à la Boule de Fort. Je ne parle pas de la polémique lancée après le vote contre l'intégration des femmes comme adhérentes à Saint Cyr en Bourg qui a permis au Courrier de l'Ouest de titrer : "les femmes interdites de jeux de boules" ! Fallait oser. Enfin bon, les adhérents de ces cercles font ce qu'ils veulent. Après tout, ce sont des clubs privés comme le Jockey Club ou l'Automobile Club de France... Les membres ont bien le droit de définir les critères de leurs choix. Manifestement, certains n'ont peut-être pas envie de voir leurs épouses leur suggérer fortement de les inviter à partager un plus de temps ensemble...

Discours un peu brut

La drôle d'ambiance, c'est la conversation sur laquelle je suis tombé ce mercredi matin frisquet avec de vieilles connaissances. Sans en faire une généralité des sociétés, j'ai été surpris par le ton disons,.. libéré.On était loin de l'ambiance rigolade façon "brèves de comptoir" que j'adore.

Les politiques : des clowns

Tout part d'une anecdote rapportée par un certain "La taupe" : "Tiens j'ai appris que les tours bleues du Chemin Vert n'allaient pas être détruites et qu'on allait ramener des Ivoiriens (normal pour la taupe)". "Non, c'est des conneries. Déjà dans la rumeur au départ, c'était pas des africains mais des Roms, mais ça a été démenti par Saumur Habitat..." lui ai-je répondu. "C'est ça, ouais... c'est justement un gars qui bosse à Saumur Habitat qui me l'a dit. De toute façon, Goule en friche et les autres, ils sont bien capables de faire ça. Il sont juste là pour le pognon"... Bon, j'essaie, alors, de lui renvoyer un contre argument : "Tu sais, je ne crois pas que les politiques locaux de droite et de gauche soient juste là pour le pognon. Ils passent beaucoup de temps. Il y en a beaucoup qui ne touchent pas grand chose et les mieux payés ne gagnent pas plus que ton médecin ou que ton dentiste. Et là, tu ne dis rien"... "Pfff, des clowns, j'te dis". Bon bah ok.

Nettoyer la France

"J'ai été Charlie, mais là, de toutes façons, avec ce qui s'est passé début janvier, il va falloir qu'on y arrive à nettoyer la France" lance "La taupe" certain d'être clairvoyant. "Putain, il attaque fort" me dis-je... Je pense aux quelques arguments habituels pour casser ces idées pré-conçues : "On est tous un peu immigré. Les allocations ne peuvent pas être attribuées à des clandestins. Le taux d'immigration baisse depuis 10 ans et puis l'immigration c'est normal, c'est sain pour l'économie. La moitié des immigrés ont le bac, la France avec la mondialisation ne peut plus être étanche, etc...". Je n'ai pas eu le temps de répondre quoi que ce soit, la Taupe me lance : "de toutes façons, t'as pas fait la guerre d'Algérie, toi, t'aurais vu comment, ils sont".. Oupé là ! Bah non, je suis trop jeune. En regardant la table éclairée par le brillant exposé socio-économique de "la Taupe", je vous avoue que je n'étais pas rassuré et me suis demandé si ce genre de dialogue devenait habituel. Prenant mon courage à deux mains, j'ai lancé un bravache : "Bon bah, c'est pas tout ça, y'a ma femme qui m'attend."

En partant, je me suis promis de revenir boire un verre pour vérifier. Je me suis rappelé aussi d'une sorte de lapsus entendu en société, qui m'avait fait beaucoup rire pour décrire celui qui prend pour les autres : "le bouc de l'Hémisphère". Là je n'a pas eu l'impression qu'on vive dans le même et que ce soit le même qui fonctionne...

Pourvu que cette conversation ne soit qu'occasionnelle.

Michel Choupauvert


Article du 14 février 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de dada 14/02/2015 16:02:57

C’ est malheureusement, le discours que l'on entend de plus en plus.
Avant, il y avait une certaine réserve mais aujourd'hui c'est ouvertement.Des amis et collègues qui étaient depuis toujours socialistes ne se cachent plus de voter pour l’extrême droite.
Voilà malheureusement ou conduit le manque de considération et le mensonge de nos politiques vis à vis de leurs promesses.




Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 14/02/2015 16:59:14

cette France que l'on croyait " hospitalière ", a bien changé, et tous les veux chnoques sont bien dangereux , pour l'avenir. mais même pauvres ils étaient quand même pour les bourgeois ..... enfin très triste et indécrottable !!!!!!!



Commentaire de Superdeg 14/02/2015 18:59:15

S'il n'y avait pas de racisme de part et d'autre entre ceux qui veulent imposer leur culture et ceux qui cherchent sauvegarder la leur soit-disant de souche, je pense que c'est la religion qui pollue le débat on est dans une République laïc que l'on doit respecter



Commentaire de billy 15/02/2015 11:18:40

Où est le rapport avec la boule de fort ?



Commentaire de mamy Saumuroise 15/02/2015 12:17:32

réponse à " la taupe " j'ai 7 petits enfants 4 franco espagnol
3 franco sénégalais , qui font mon bonheur ; ces" types " d'individus mélangés donnent en plus de très beaux spécimen ! et ce n'est pas seulement la grand mère qui le remarque et le dit . et ce sont des enfants respectueux de nos lois Françaises ;



Commentaire de J-J Sallé 15/02/2015 14:10:24

Partez donc pour l'Afrique, il y a de moins en moins de monde !



Commentaire de @ la taupe 15/02/2015 15:39:22

C'est l'histoire d'une taupe qui est tellement bigleuse qu'elle ne voit pas plus loin que la porte de la société........ou le bout du comptoir...



Commentaire de Jailes Boules 16/02/2015 08:15:41

Le monde social est devenu simplement égoïste: la plupart des con-citoyens ne pensent qu'à leurs petits besoins personnels. Foin des autres. Foin de l'Autre. Ce changement des mentalités ne vient pas des manquements des politiques, mais de la propagande sous-terraine des sournois, hypocrites, menteurs d'un populisme extrême qui monte qui monte comme la petite bête : la Peste Brune qui est à nos portes et pénètre les pores des faibles, et des ambitieux.



Commentaire de a table 16/02/2015 09:47:58

je pense qu a l avenir les criteres d admissibilité de cette association vont etre revues afin de ne pas admetre ceux qui detiennent le savoir ( ou pensent le detenir)si l endroit vous semble polué allez boire votre canon ailleurs mr.ils n ont pas forcement raison mais des idées qui sont les leurs!!!!!!



Commentaire de pierro la boule 16/02/2015 18:21:25

les Sociétés ou cercle de boule de fort , les adhérents ne doivent pas parler de religion, politique, le respect est de rigueur ou exclusion, en bon entendeur



Commentaire de @à table... 16/02/2015 20:01:44

Je ne vois pas en quoi le fait que Choupauvert relate des propos entendus en société soit une raison pour lui interdire l'entrée. D'autant qu'il n'a pas l'air contre l'humour potache. Ceci dit les idées rapportées, aussi sottes que grenues ne sont pas loin d'être répréhensibles...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI