Doué-la-Fontaine : Le Mystère des Faluns revient en avril avec 5 nouvelles galeries scénographiées !

« Le Mystère des Faluns », la promenade scénographiée qui sublime les troglodytes de Doué, ouvre 5 nouvelles galeries scénographiées pour un fabuleux voyage entre terre et mer, passé et présent, rêve et science. Il s'agit de nouvelles galeries impressionnantes et fascinantes sur le requin, la baleine, le théâtre des carriers, la flore du miocène et la mémoire de faluns. Elles seront accessibles du 4 avril au 14 juin et du 15 septembre au 1er novembre. Quant au site en général, il sera ouvert durant tout l'été...


Après le succès de la première partie de la Scénographie « Le Mystère des Faluns », l’édition 2015 se révèle encore plus fascinante, sensitive et énigmatique ! Requin voguant dans la mer des faluns, immersion dans les entrailles d’une baleine tel le prophète Jonas, découverte des vies fossilisées au cœur du falun... Le visiteur est transporté dans l’univers sous-marin de Doué-la-Fontaine, présent il y a 15 millions d’années.

Le requin et la baleine, ces géants des mers.

De cave en cave, le visiteur déambule librement et découvre de façon poétique la magnifiscence du site, sa magie, son histoire géologique et humaine. Tout au long de la déambulation, des sons, de la musique accompagnent le visiteur. Dans cette nouvelle tranche, le requin fait donc son apparition. Cette figure emblématique des mers envahit progressivement les lieux. Suggérée derrière une paroi de falun, sa silhouette longiligne passe et repasse avant d’envahir tout le champ de vision du visiteur. Autre géant des mers : la baleine, grâce à laquelle vous ferez l'étrange expérience de vous promener à l’intérieur de son corps et de découvrir son squelette, à travers un jeu de lumière mouvant et envoûtant.

Ballet d’ombres, sonorités animales et vies fossilisées pour terminer la visite.

Le Théâtre des Carriers, c'est une mécanique sonore (grincement de treuil, coup de pic, etc...) qui rythme un ballet d’ombres : celles des blocs qui remontent à la surface et celles des échelles qui glissent à la recherche d’un appui. En visitant la flore du Miocène, le visiteur progresse dans une savane peuplée d’ombres et sonorités animales, celle qui entourait la mer des faluns. S'imaginant presque être au Sénégal, il se fraye un passage entre palmiers et arbustes et se surprend à se baisser pour éviter une branche qui n’est pourtant qu’une image projetée. Enfin, laissez-vous conter la Mémoire de faluns, à travers une galerie qui paraît étrangement vide. Et pourtant, elle bruisse de sons cristallins et se révèle à mesure que le visiteur progresse. Les vies fossilisées contenues dans le falun se réveilleraient-elles au passage du visiteur ? Réponse à partir du 4 avril 2015, au sein du Site des Perrières.

Infos pratiques : Site des Perrières, 7 rue d’Anjou, à Doué-la-Fontaine. Téléphone : 02 41 59 71 29. Mail : contact@les-perrieres.com. Ouverture : du 4 avril au 14 juin et du 15 septembre au 1er novembre. Horaires : 10h-12h30 et 14h-18h tous les jours sauf le lundi (ouvert les jours fériés). Du 15 juin au 14 septembre : 10h-19h tous les jours. Dernier accès une demi-heure avant la fermeture. Visite accessible aux personnes à mobilité réduite. Tarifs (visite libre) : adultes : 7 € / 12-18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, personnes handicapées, groupe de plus de 20 personnes : 6 € / Enfants (de 5 à 11 ans) : 4,50 €. Température fraîche dans les galeries (12°C), prévoir de quoi se couvrir. Autres points de vente : Office de Tourisme de Doué-la-Fontaine et sa région, Office de Tourisme de Saumur. Hébergement et location de salles : renseignements par téléphone au 02 41 59 71 29 ou sur le site internet : www.les-perrieres.com.


Article du 25 février 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI