Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le combat de la Saumuroise Maryvonne Favrot pour les entreprises en difficultés

En 2012, André et Maryvonne Favrot étaient invités sur le plateau « à chacun son histoire» sur Direct 8 pour témoigner de leur histoire incroyable. Un contrôle fiscal et un contrôle de l'Urssaf les ont entraînés dans une complication juridique qui leur fera tout perdre. Aujourd'hui Maryvonne Favrot se bat pour aider les entreprises en difficultés et en conflit avec les tribunaux de commerce.


Jusqu'en juin 2001, André et Maryvonne Favrot prospèrent à Montreuil-Bellay. Elle, salariée, lui, artisan, sont, à l'orée de leurs 60 ans. Ils s'imaginent alors céder leur affaire de maçonnerie et prendre une retraite tranquille. Ce ne sera pas le cas. Leur entreprise et leurs économies ne survivront pas à l'épisode douloureux du redressement judiciaire. Lors de leur passage dans l'émission « à chacun son histoire », ils espéraient se faire entendre.

Maryvonne Favrot membre du CNETH

Maryvonne Favrot fait maintenant partie de la Coordination Nationale des Entreprises à Taille Humaine (Fondation CNETH), association d'aide aux entreprises en difficultés, qui lutte contre la corruption en France et Europe et contre les liquidations judiciaires. Cette association ouvre le dialogue sur la sauvegarde des entreprises et des emplois, la réforme en matière économique et de justice, notamment des tribunaux de commerce. Maryvonne Favrot : «Nous espérons qu'au cours de l'année 2015, des actions seront effectives dans notre région, notamment sur la lutte contre la corruption, sur la casse des entreprises spoliées par les actions des prédateurs des tribunaux de commerce et mandataires judiciaires, actionnaires, banques,...»


Une lutte de tous les jours

Maryvonne Favrot est devenue une militante contre les tribunaux de commerce pour témoigner sur ce qui arrive trop souvent à l'égard de justiciables. Elle fait souvent référence à Louise Michel, célèbre militante et l’une des figures de proue de la Commune de Paris, condamnée pour avoir porté les armes contre Versailles en 1871.



Article du 05 mars 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de bourgais 06/03/2015 18:34:51

attention !!attention !!!! il faut toujours avoir l'autre version !!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI