Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Guy Bertin sur Anjou Vélo Vintage : « On nous attend au tournant ». 

Lors du dernier conseil communautaire de Saumur Agglo, ce jeudi 12 mars, les élus ont validé l'acquisition de la marque, des 700 vélos et des objets dérivés d'Anjou Vélo Vintage. « Le plus dur est fait », s'est rassuré Jean-Michel Marchand. Sur le plan juridique, certes, le maire de Saumur a raison... Mais le Saumurois a encore beaucoup de pression, comme en témoignent les propos du président de l'Agglo, Guy Bertin : « On nous attend au tournant, c'est un événement à ne pas rater ». Quant à Marcus Néron, grand passionné de cyclisme, il a dévoilé les 4 parcours de l'édition AVV 2015.


En octobre dernier, le Conseil Général de Maine-et-Loire faisait connaître à Saumur Agglo sa volonté de ne plus poursuivre l'organisation d'Anjou Vélo Vintage. Suite à de longues et solides discussions, le Conseil Général avait accepté de céder la marque « Anjou Vélo Vintage » et son matériel à Saumur Agglo et à la Ville de Saumur, pour un montant de 200 000 € », avait expliqué Christian Gillet, président du CG 49, en décembre dernier (relire notre article). Cette cession a enfin été actée, ce jeudi 12 mars, lors du dernier Conseil d'Agglo. Ce montant sera payable pour moitié par l'Agglo et par la Ville, sur deux ans (100 000 € en 2015 et 100 000 € en 2016). L'achat comprend la marque Anjou Vélo Vintage, environ 700 vélos et les objets dérivés.

Guy Bertin : « Le vélo et le Saumurois, c'est une longue histoire ».

Loin des dissensions qui peuvent parfois régner lors des Conseils d'Agglo, tous les élus Saumurois se sont cette fois-ci montrés unanimes sur la satisfaction d'organiser un tel événement. Guy Bertin a tenu à souligner « tout le travail qui est fait par les partenaires du territoire pour s'engager dans cette manifestation, autant les professionnels du vélo comme Marcus Néron que les 3 autres EPCI du Grand Saumur : Doué, Longué et Gennes. Cet événement va contribuer à une renommée sur laquelle il faut que l'on puisse profiter le plus longtemps possible et monter que le vélo et le Saumurois, c'est une longue histoire. Le timing étant serré, inutile de vous dire que l'on nous attend au tournant... Tout le monde regardera avec grand intérêt pour savoir si le Saumurois est capable de se mobiliser les uns avec les autres pour porter ensemble un projet qui, pour le tourisme, est une plus-value indéniable. Au niveau des recettes, nous espérons bien tirer quelques profits grâce à la vente des produits dérivés comme les vélos, vendus à 20 ou 30 €, mais nous n'aurons pas non plus une grosse cagnotte à l'arrivée ».

Jean-Michel Marchand : « L'objectif, c'est de réussir, point final ».

Le maire de Saumur a profité de l'occasion pour faire part de son soulagement : « Le plus dur est fait, c'est-à-dire de travailler avec les juristes du Conseil Général, de Saumur Agglo, de la Ville de Saumur pour permettre de rédiger un document, qui va être signé ce soir (ndlr : jeudi 12 mars). Je peux vous l'assurer, ça a été très dur et nous avons dû batailler pendant plus de 6 mois... En ce qui concerne les produits dérivés, l'intérêt est que l'on en a déjà. Aujourd'hui, nous n'aurions pas eu le temps d'en fabriquer. Après, comme disait Guy Bertin, ne rêvons pas : on ne fera pas une grosse marge sur les vélos mais il faut les vendre pour ensuite éviter d'avoir à les stocker. Bref, l'objectif, c'est de réussir, point final. Réussir pour avoir plus de temps d'organisation l'année prochaine, même si je ne suis pas sûr que nous aurons plus de moyens, et réaliser un événement qui sera fédérateur pour le Grand Saumurois. Je tiens également à féliciter le Comité Équestre de Saumur, qui coordonne cette opération, et la société Loire Événement Organisation (ndlr : relire notre article) qui, elle, travaille sur l'organisation de l'événement et en prend, avec nous tous, une part de responsabilité financière ».

Marcus Néron : « Nous passerons par les 4 communautés de communes ».

Marcus Néron, conseiller communautaire à Saumur Agglo, maire délégué de St-Hilaire-St-Florent et grand passionné de cyclisme, a ensuite présenté les différents parcours de l'édition 2015 : « On ne pourra pas passer par les 32 communes, mais il restera 2016 et bien d'autres années pour diversifier les choix. 4 parcours ont été retenus mais, par contre, nous avons abandonné le parcours de 150 km, puisqu'il n'y avait que 90 inscrits. Sur 3 500 personnes, comme l'année dernière, cela représente beaucoup de travail pour peu de participants. D'ailleurs, les gens qui viennent à l'Anjou Vélo Vintage privilégient les petits distances. En 2014, il y avait 2 000 personnes (60%) sur les petits parcours. Pour revenir à 2015, les parcours sont peu vallonnés, ce qui fera plaisir à Michel Apchin (rires). Ils sont validés à 95% et nous passerons par les 4 communautés de communes : Saumur, Gennes, Doué et Longué ». Le plus grand parcours ne fera que 90 km mais « c'est largement suffisant pour la grande majorité des participants », a-t-il expliqué. Il s'appellera le « Grand Saumur » et partira à 9h30. Le parcours de 60 km s'appellera « Coteaux et Châteaux » et partira à 9h45. Enfin, il y aura 2 parcours de 35 km, « afin de diviser les flux », poursuit-il. À 10h, partira le 1er 35 km, qui s'appellera « La Route des Vins ». Le second, dont le nom n'est pas encore validé, partira à 10h15. Inscriptions ouvertes le jeudi 2 avril, sur le site internet d'AVV.

Boucle 90 kilomètres : Saumur, Artannes-sur-Thouet, Montreuil-Bellay, Le Puy-Notre-Dame, Doué-la-Fontaine, Milly, Gennes, Les Rosiers-sur-Loire, Longué-Jumelles, Blou, Neuillé, Vivy, Saint-Lambert-des-Levées et Saumur.

Boucle 60 kilomètres : Saumur, Bagneux, Munet, Distré, Le Coudray-Macouard, Courchamps, Montreuil-Bellay, Brézé, Fontevraud-l'Abbaye, Montsoreau, Dampierre-sur-Loire et Saumur.


Boucle 35 kilomètres 1 : Saumur, Chacé, Brézé, Balloire, Épieds, Saint-Cyr-en-Bourg, Varrains et Saumur.

Boucle 35 kilomètres 2 : Saumur, Saint-Hilaire-Saint-Florent, Gennes, Les Rosiers-sur-Loire, Saint-Clément-des-Levées, Saint-Martin-de-la-Place, Saint-Lambert-des-Levées et Saumur.


Article du 13 mars 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de avril claude 18/03/2015 05:42:33

les parcours sont étudiés par un comité de pilotage composé de 6 personnes et non par une seule personne de gens licenciés a ffct comprenent la présidente de la ligue des p.d.l.le président du codep les présidents de club et adhérants qui ont participés en 2008 a la semaine fédérale cyclos de saumur réunissant 16000 participants ces gens donnent bénévolement de leur temps de leur moyens de leur savoir afin que manifestation soit une réussite


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI