Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Bourgueil : la cuvée «Nuits d'ivresse» interdite de commercialisation ?

La célèbre cuvée du Domaine Breton, « Nuits d'ivresse » accompagne les viandes rouges, tranches de thon snackées, etc... Ce vin rouge de Loire présente des arômes de fruits rouges, de bouquet de roses de curé, de sève. Pour les parlementaires, cette cuvée est surtout un mauvais exemple qui irait contre la protection de la santé des consommateurs. Elle pourrait même être interdite de commercialisation ! Pour Pierre et Catherine Breton, propriétaires du Domaine Breton à Restigné, il s'agit d'une aberration.


Composée à 100% de cabernet franc, sans additifs chimiques ni engrais chimiques, la cuvée « Nuits d'ivresse » du Domaine Breton dérange à cause de sa référence au plaisir. Des parlementaires vont bientôt remettre une loi sur la santé publique et l'alcool et citent clairement l'exemple, mauvais selon eux, du nom de la cuvée pour appuyer leur argumentaire. Déposée à l'Institut National de la Propriété Industrielle (INPI), la cuvée « Nuits d'ivresse » connaît pourtant un gros succès mais, selon la Direction Générale de la Consommation, l'étiquette comprend l'obligation de « protéger la santé des consommateurs ».

« Une atteinte à la liberté d'entreprise ».

Pour la 13ème année consécutive, les vignerons de Bourgueil investissaient le centre-ville de Tours pour célébrer la Fête des Vins de Bourgueil sur le boulevard Heurteloup, le samedi 21 mars dernier. Le président du Syndicat de Défense des Vins de Bourgueil, Jean-François Mabileau, en a profité pour s'insurger, en présence de quelques élus locaux, de la volonté de l'Assemblée Nationale et du Sénat de faire interdire les références au plaisir sur l'étiquette des bouteilles de vin, et notamment sur celles de l'appellation Bourgueil.
Même constat pour les propriétaires du Domaine Breton : « C'est clairement une atteinte à la liberté d'entreprise », explique Catherine Breton. « Derrière cette loi se cache une volonté de transformer la viticulture artisanale en viticulture industrielle, comme cela se passe pour l'agro-alimentaire. Ainsi, ça leur permet d'empêcher les petites entreprises de se défendre. Il y a déjà assez de prévention avec la Loi Évin et ce qui me dérange, c'est cette volonté de vouloir contrôler le consommateur, sous prétexte de vouloir le protéger. La cuvée « Nuits d'ivresse » existe depuis 20 ans, ce n'est pas le problème, je ne suis pas inquiète pour ça... Mais si l'on veut freiner l'innovation et le créativité des entrepreneurs, comme cette loi le sous-entend, c'est beaucoup plus préjudiciable pour les générations futures ».


Article du 24 mars 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de mazé 24/03/2015 19:38:54

L'ivresse est synonyme de joie,de bonheur et remonte à Noé. Peut-être faudrait-il le chasser des références bibliques pour protéger les lecteurs. Et puis il y ,les romanciers,les poètes les films,les tableaux de peinture,la musique ,la danse: la CULTURE (dans tous les sens du terme ) dont nos députés ignorent beaucoup d'aspects. Avec leurs interdits permanents,ils rendent le monde bien tristes,de quoi révolter les électeurs. Je suis surpris qu'au nom de la morale aucun d'entre eux n'ait déposé une loi contre l'augmentation des salaires des élus,contre tout ce qui choque celles et ceux qui travaillent pour bien peu à la fin du mois,et qui,peut-être peuvent avoir envie de se retrouver entre amis pour lever leur verre en buvant un Bourgueil baptisé"nuit d'vresse^". Messieurs les élus ne soyez pas stupides,redressez notre économie et ne lui portez pas des coups inutiles.



Commentaire de Lolo de Pocé 25/03/2015 08:09:34

Bravo à Mazé, nos ches élus n'ont donc vraiment rien d'autre à faire que d'enmerder les gens qui travaillent et trouvent de bonnées idées pour faire connaître nos vins de Loire. A croire que lorsque l'on est élu on est irréprochable...c'est étrange mais ce n'est pas du tout ce que l'on lit régulièrement dans la presse! Foutez nous la paix, faîtes ce pour quoi nous vous avons élus, et peut être alors pourrons nous déguster un verre de Bourgueuil ensemble!



Commentaire de CONtribuable1 25/03/2015 14:20:35

Pauvres élus ils ne savent rien faire d'autre que d'emmerder ceux qui veulent faire du bon . Mais qu'elle est cette loi absurde et inutile ? Les produits artisanaux sont quand même meilleurs que les produits industriels . A vous les élus ..... n'avaient vous jamais consommer de l'alcool ou quelques boissons a plusieurs degrés ? Car pour avoir travaillé dans ce breuvage , je peut vous dire que vous crachez pas dessus ..... bien au contraire . Laisser les gens travailler et vivre de leurs efforts , et occuper vous de rendre ce pays plus compétitif et économique , on pourras alors déguster une autre joie de vivre . Mais c'est vrai que vous ne savez qu'interdire , supprimer , imposer etc.... ,a quand une réglementation sur les indemnités des élus suivant l'évolution le smic ? A bon entendeur salut .



Commentaire de durival 25/03/2015 16:53:07

Et si on interdisait à tous les élus, parlement, sénat, parlement européen la fréquentation des lobbyistes qui décident de l'avenir et des lois à leur place ? Si on cherche une aberration dans le fonctionnement de nos chers élus, c'est bien de celle-ci qu'il s'agit. Va-t-on voir de quelles façons ils vivent dans des palais héritages de la monarchie, dont ils ont gardé les idées ? Qu'ils s'intéressent d'abord aux raisons pour lesquelles ils ont été élus, c'est-à-dire la vie des citoyens et non leurs propres intérêts pour certains que l'on voit depuis des décennies sur les bancs du sénat ou de l'assemblée nationale, tellement les places sont intéressantes. Que dire des parlementaires qui se tapent la cloche avec des lobbyistes du tabac, si ce n'est pas une atteinte à la santé et à leur probité ?



Commentaire de a.girardeau 27/03/2015 10:52:58

yen a marre des restrictions sur les noms les sigles etc.les gens sont quand meme assez grand pour ce gerer.un vrai monde d assisté avec de tel connerie


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI