Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Drame au « panorama » de Saumur : une instruction a été (enfin) ouverte.

Lundi 6 août 2012, Jennifer, une jeune saisonnière de 22 ans, chutait de 7 mètres au panorama qui surplombe la Ville de Saumur. Un jour plus tard, la jeune femme est décrétée en mort cérébrale. Alors que le jeune couple venait de s'installer au panorama pour partager un dîner, le rondin sur lequel ils s'étaient assis a cédé, les entraînant dans une chute, mortelle pour Jennifer. Presque 32 mois après ce drame, le TGI de Saumur a décidé d'ouvrir une instruction pour établir les éventuelles responsabilités.

Le 6 août 2012, un rondin du panorama n'avait pas tenu.


À qui revient la faute ? Cette question est toujours au cœur de toutes les polémiques autour du drame. Qui doit supporter la responsabilité de l'accident ? En août 2012, les premiers éléments de l'enquête portaient à croire que la Ville de Saumur était responsable. Des experts étaient intervenus pour déterminer l'état des barrières. « Dix rondins ont été saisis pour expertise. Ainsi que les deux poteaux sur lesquels était fixé le rondin qui a cédé », expliquait Michel Apchin, Maire de Saumur, à l'époque. Cette rambarde avait été réparée en janvier 2012 mais, pour des raisons que l'enquête doit déterminer, « la vis qui tenait le rondin dans les supports n'a pas tenu », avait déclaré le Maire de la Ville de Saumur à France 3.

L'ouverture d'une information judiciaire.

Le dossier a été traité puis laissé en attente par le Tribunal d'Angers, jusqu'au mois de septembre dernier. En effet, il est revenu dès le 1er septembre 2014 sur le bureau du procureur de la République de Saumur, Carine Halley, lors de la réouverture du Tribunal de Grande Instance (relire notre article). Le 26 novembre dernier, la magistrate expliquait d'ailleurs qu'elle envisageait l'ouverture rapide d'une information judiciaire et la saisie du juge d'instruction de Saumur. C'est désormais chose faite, puisqu'« un dossier d'informations a été ouvert », nous a confirmé le Tribunal de Grande Instance de Saumur, sans toutefois préciser la date exacte. Ainsi, de nouvelles expertises devraient être effectuées pour déterminer à qui revient la responsabilité de l'accident. Le dossier devrait donc être réétudié depuis le début et de fond en comble, près de 32 mois après le drame...!


Article du 01 avril 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Maryvonne Favrot 01/04/2015 16:04:23

Presque trois ans pour ouvrir une instruction ! << Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.>>



Commentaire de airpur49 02/04/2015 08:30:39

C'est vrai que le délai pour ouvrir une instruction est un peu... long. Imaginez un tel accident dans une entreprise, je pense que l'instruction aurait débuté aussitôt et que les responsables auraient déjà été condamnés et auraient payé depuis longtemps!!!



Commentaire de tchernobill 02/04/2015 12:19:57

On n'est pas sorti de l'auberge avec cette dictature du principe de précaution !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI