Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Les Benjamins de Loudun attribuent le 21ème prix Renaudot à Stéphane Frattini

Les élèves des écoles Prévert et du Martray de Loudun réunis ce 31 mars ont décerné le 21ème prix Renaudot des Benjamins à Stéphane Frattini pour son livre «Les carnets d’Hercule» Editions Milan.


Le prix Théophraste Renaudot, plus couramment appelé prix Renaudot, est un prix littéraire qui a été créé en 1926 par dix journalistes et critiques littéraires, attendant les résultats de la délibération du jury du prix Goncourt.
En 1995, c’est à la demande des jeunes élèves de CM1 et de CM2 de l’école Jacques Prévert à Loudun, que l’association des Amis de Théophraste Renaudot, en collaboration avec les professeurs, a eu l’idée de donner un petit frère au Prix Renaudot des Lycéens. Au cours d'une réception officielle dans les salons de l'hôtel de Ville, les lauréats et les représentants des maisons d'éditions sont reçus par les jeunes membres du jury. Les auteurs et les jeunes lecteurs se rencontrent, un échange a lieu avec les élèves et des séances de dédicaces des ouvrages des lauréats sont proposées au public.

Une sensibilisation rapide à la littérature.

Ces différentes manifestations permettent, dans un milieu citadin à dominante rurale, une approche plus concrète de la littérature et tout particulièrement une sensibilisation de nos jeunes lecteurs au fait littéraire. Cela implique, chaque année, de la part des élèves, la lecture des sélections établies et permet l’étude des ouvrages en classe avec les professeurs. Les élèves de l’école Jacques Prévert ont été rejoints depuis par ceux de l’école du Martray de Loudun. Le jury, composé maintenant de 120 élèves de CM1 et CM2, attribue chaque année le Prix Renaudot des Benjamins.

Prix 2015 à Stéphane Frattini et rencontre en juin


Cette année les écoliers ont attribué le prix Renaudot à Stéphane Frattini pour son livre «Les carnets d’Hercule» aux Editions Milan, dont l'illustrateur est Sébastien Mourrain. L’auteur devrait rencontrer le vendredi 5 juin 2015 le jeune jury à l’école du Martray et le Samedi 6 juin 2015 tout public lors de la Fête du livre jeunesse organisée par la médiathèque de Loudun.

Stéphane Frattini, un auteur hors normes

Né à Cannes, Stéphane Frattini a eu la chance de passer son enfance en Afrique noire. Il en a gardé le goût de la liberté, la conscience de certaines priorités, le souvenir de l'odeur de la terre mouillée après la pluie et une incapacité définitive à se prendre au sérieux. Diplômé de la prestigieuse université du "sur le tas", il a fait cent métiers : rédacteur de jeux télévisés (Canal Plus), décorateur de publicité, employé de banque, pizzaiolo… Il a écrit des pièces de théâtre pour la radio ("Les Maîtres du mystère" sur France Inter), a travaillé dans le graphisme et la presse ("Les Inrockuptibles", "Lui"), avant de se tourner vers l'édition jeunesse qu'il aime et respecte par-dessus tout. Il a publié à ce jour une cinquantaine de livres (documentaires ou fictions) aux éditions Milan.

"Les carnets d’Hercule" , journal d'un lycéen...



Hercule, à 18 ans, décide de tenir un journal pour revenir sur les événements passés: à 12 ans, il devient fou et tue son professeur. Depuis il vit reclus à la campagne. Mais un jour il apprend de Zeus qu'il est son fils et sa vie bascule: il est appelé auprès d'un roi, participe à des guerres, épouse une princesse. Mais le cauchemar s'abat sur lui : dans un moment de furie, sous l'influence d'Héra qui le déteste, il tue femme et enfants. Pour s'amender, il part rencontrer la Pythie à Delphes : celle-ci lui dit de se mettre au service de son cousin Eurysthée pendant dix ans. Hercule commence ses travaux: tuer le lion de Némée, vaincre l'hydre de Lerne, attraper la biche de Cérynie, le sanglier d'Érymanthe, nettoyer les écuries d'Augias…Écrit au fil du temps, ce journal nous présente un Hercule en proie aux doutes, stratégique et guerrier.Afin de ne rien oublier de ce long périple, Hercule, sous les traits de Sébastien Mourrain, n’a pas oublié de soigner ses écrits par de nombreuses illustrations, croquis, portraits, scènes de combat… Pour permettre au plus grand nombre de pouvoir y accéder, les éditions Milan ont reproduit à l’identique ces carnets avec sa couverture en peau refermée par une cordelette, papier déchirée et portraits sur bois. Un ouvrage à mettre entre les mains de tous, des inconditionnels de la mythologie aux aventuriers en herbe.


Article du 01 avril 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Geneviève 06/04/2015 20:02:19

Merci de m'avoir fait découvrir ce petit frère bien sympathique. A suivre...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI