Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le globe-trotter des fruits et légumes saumurois, Bruno Dupont, honoré de la légion d'honneur

La promotion pascale de la légion d'honneur comptait cette année 512 récipiendaires en France. 425 ont reçu la distinction d'entrée, le titre de « chevalier ». L'arboriculteur saumurois, Bruno Dupont, président national de l'inter-profession des Fruits et Légumes était au nombre de ceux-là, adoubé "pour mérites éminents acquis au service de la nation." Pour lui, avant tout, "une reconnaissance qui honore la filière". La remise officielle aura lieu en juin en Anjou.


Le sexagénaire Bruno Dupont exploite avec deux associés 210 ha dans le Saumurois, da sla campagne allonnaise. 80 ha sont en vergers de pommiers (Golden, Gala, Braeburn, Granny, Canada et variétés club) et 60 ha de maraîchage de plein champ (ail, panais, petits pois, radis…). 60 autres ha de grandes cultures et 10 ha de semences et vergers en agriculture biologique. Il est président du SIVAL (Salon International des productions végétales à Angers) depuis 2004 et membre fondateur du Pôle de compétitivité du Végétal Spécialisé d’Angers à vocation mondiale, Végépolys, dont il est aujourd’hui président d’honneur. Depuis 2012, il est à la tête d’INTERFEL, l'Interprofession des Fruits et Légumes Frais, de la production jusqu’à la distribution (1). C'est interlocuteur d’une des plus importantes filières économiques de France, mais aussi du Saumurois. Ancien Président du Syndicat des Producteurs de fruits de Maine et Loire mais aussi de la Fédération nationale éponyme, postes dont il a démissionné suite à son élection à l’unanimité moins 1 abstention, la sienne, à la présidence d’Interfel, Bruno Dupont est régulièrement assis à la table du ministre ligérien, Stéphane Le Foll, Ministre de l'agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, ancien député de la Sarthe, le programme présidentiel ayant nettement afficher sa volonté de renforcer le rôle des interprofessions.

Un globe-trotter des fruits et légumes

Toujours par monts et par vaux en France et à l'étranger, souvent intégré aux visites présidentielles, le saumurois a ses bâtons de maréchal : Le développement économique de la filière mais aussi l'éducation citoyenne. A la quête de nouveaux marchés en Europe mais aussi dans le monde, Bruno Dupont n'a de cesse de travailler à l'essor de la filière et à la reconnaissance du label France. Il a aussi pour objectif l'éducation citoyenne et nutritionnelle. Il est notamment à l'initiative de la campagne « manger 5 fruits et légumes par jour ». « Consommer par plaisir et lutter contre le gaspillage », est une de ses ambitions en externe au niveau de l’une des filières prépondérantes en France. Pour ce, il s'agit de « développer une communication autour de l’aspect plaisir de consommation et convivialité et pas uniquement sanitaire et nutritionnel. » (relire notre article du 18/07/2013)

« S’exprimer d’une seule voix »


En tant que président d’INTERFEL, Bruno Dupont est l’interlocuteur de l’inter-profession auprès des instances nationales et européennes. Son objectif étant de relancer l’idée de la création d’un « pool interprofession » au niveau national, initiée par la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles). Il entend « valoriser la filière en travaillant davantage avec l’amont et l’aval ». « Une meilleure visibilité auprès du grand public est aussi indispensable » selon lui, le Salon de l’Agriculture de Paris étant à ses yeux, « un bon moyen pour s’exprimer d’une seule voix ». Il entend aussi « défendre l’origine France des fruits et légumes » sur le marché, notamment au regard du développement des exportations des pays européens et de l’Euroméditerranée.

Une récompense pour la profession

«Cette médaille c'est certes 40 ans de loyaux et bons services pour la République et pour l'intérêt collectif. Je suis remercié au regard de mon parcours professionnel mais aussi et surtout des actions menées au titre d'NTERFEL et de mes activités et responsabilités antérieures. Je prends donc cette récompense comme une reconnaissance pour toute la profession», se félicite celui qui avait déjà reçu la médaille du mérite agricole sans être allé la chercher. « Je n'ai jamais été en quête de médailles, mais celle-ci, si elle n'apporte ni avantages ni désavantages, honore la filière. ».

Une remise officielle en Juin en Anjou

Comme le veut le protocole, après cette nomination, une remise officielle aura lieu dans les semaines à venir. Pour ce, charge au récipiendaire de définir le lieu, la date et le parrain qui lui remettra la rosette. « J'ai souhaité que cela se passe en terre angevine et ce, courant juin», déclare Bruno Dupont. Quid du parrain ? « Je suis en réflexion », nous laisse en haleine l'administrateur de Végépolys...

(1) Créée en 1976, INTERFEL rassemble et représente paritairement les collèges des organisations professionnelles de la Production et de la Distribution des fruits et légumes frais. Elle est reconnue comme seule Inter profession nationale pour les fruits et légumes frais par les Pouvoirs Publics qui lui délèguent le pouvoir d’élaborer des accords interprofessionnels qui font force de loi. Les membres d’INTERFEL sont les associations représentatives au niveau national des différentes professions de la filière. Appelées aussi familles professionnelles, elles sont réparties en deux collèges.
Collège Production :
FELCOOP : Fédération Française de la Coopération fruitière, légumière et horticole
FNPF : Fédération Nationale des Producteurs de Fruits
FNPL : Fédération Nationale des Producteurs de Légumes
GEFEL : Gouvernance Economique des Fruits et Légumes
Collège Distribution :
ANEEFEL : Association Nationale des Expéditeurs et Exportateurs de Fruits et Légumes.
UNCGFL : Union Nationale du Commerce de Gros en Fruits et Légumes.
UNFD : Union Nationale des syndicats de Détaillants en Fruits, Légumes et Primeurs.
FCD : Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution.


Article du 09 avril 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de Marie T. 09/04/2015 19:13:03

C'est quand même mieux que d'avoir cette ridicule reconnaissance d'ambassadeur que donnait Apchin ! Ah mais c'est vrai : l'agriculture, il ne connaissait pas alors que c'est le PIB de notre territoire !



Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 10/04/2015 15:51:19

depuis de très longues années j'accorde un regard sur l'avancement de ce MONSIEUR , oui en grand caractère, je l'ai connu lorsque j'étais une kmers vertes du coin, et je suis contente de ne pas malgrè les ans le voir vieillir et bravo de mettre notre terroir en valeur



Commentaire de duport g 11/04/2015 07:29:58

ahhhh bernadette si elle n existait pas que serions nous???? allons nous l empailler apres sa mort??? ceci est un prochain debat ou bernadette nous exposera sa vision des choses



Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 11/04/2015 15:53:02

alors, il faudra faire vite, car l'incinérateur risque d'arriver avant vous ........ je partirai moi comme d'autres arrivent aux postes convoités en CATIMINI ! !



Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 11/04/2015 19:22:53

pas encore sur le point d'être empaillée, mais de toute façon je vous préviendrais pour le jour de l'incinétation, donc je ne serais pas empaillée, et je vous manquerais c'est certain , il y aura bien une autre vieille carcasse pour vous défouler , mais on peut bien avoir un coup de coeur pour des gens que l'on croise et qui se décarcassent pour votre région .....? IL y en a tellement qui massacrent tout


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI