Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Festival de la BD à Montreuil : colère de Marc Defois envers les élus.

Les samedi 30 et dimanche 31 mai prochains, la commune de Montreuil-Bellay accueille la 16ème édition du Festival de bande-dessinées « Au cœur des bulles ». Un événement qui devrait être incontournable pour le Saumurois… Mais les élus ont semblé en décidé autrement. En tout cas c’est l’avis de Marc Defois, le président de l’association « Au cœur des bulles », qui voit rouge après avoir appris que le Conseil Général retirait sa subvention de 3 000 €, normalement accordée à l’association.

Marc Defois, le président de l'asso « Au cœur des bulles ».


Depuis sa 1ère édition, en 2000, le Festival BD « Au cœur des bulles » de Montreuil-Bellay est devenu un événement incontournable du Saumurois, aussi bien apprécié par les enfants que par les adultes. Une réussite due, en partie, à la subvention annuelle accordée par le Conseil Général à l’association « Au cœur des bulles », par l'intermédiaire du Pays Saumurois. Cette année, le festival fêtera sa 16ème édition avec, en prime, une surprise... mais une mauvaise ! En effet, le président Marc Defois vient d'apprendre qu'il n'aura pas sa subvention de 3 000 €. Pour 2016, il devra refaire un dossier. C'est ce que lui a suggéré le service de la culture du CG 49. À présent, le Conseil Général n'est pas le décideur mais simplement le financeur des subventions. C'est le Grand Saumur qui doit définir les axes.

Marc Defois se tourne alors vers le Saumurois.

Marc Defois : « Quand j'ai fait ma demande de subvention auprès du Grand Saumur, on m'a répondu que ce n'était pas de leur ressort et qu'il fallait que je me tourne vers l'Agglo. Ayant appris que le Festival BD n'était pas dans le liste des bénéficiaires de cette subvention, j'ai essayé d'en connaître la raison et je me suis adressé à Éric Touron, président du Grand Saumur. Je le remercie vivement car c'est le seul qui a pris ma demande en considération et qui s'est battu pour que je puisse obtenir une aide substantielle ». N'ayant toujours pas eu gain de cause, Marc Defois et l'association « Au cœur des bulles » ont alors pris la décision d'annuler une journée d'animation prévue dans les écoles de Saumur Agglo. Une décision tant regrettable pour lui qu'indispensable. Effectivement, le coût du Festival BD « Au cœur des bulles » est de 40 000 €, financés par les sponsors et par la municipalité de Montreuil-Bellay. Désormais, l'aide financière de Saumur Agglo et du Conseil Régional, qui subventionnaient aussi le festival, est discutée.

Un président écœuré par le comportement des élus.

Marc Defois, très remonté, poursuit : « Il faut savoir qu'à titre personnel, j'y consacre beaucoup de temps et d'argent car il faut rencontrer les dessinateurs pour les faire venir. Nos dirigeants politiques possèdent une dose d'irrespect dévastateur vis-à-vis du monde associatif, qui fait vivre les manifestations culturelles en milieu rural depuis de nombreuses années. Ce Festival BD mérite plus d'égards et lorsque l'on prend une décision de l'évincer des subventions, il serait bon de connaître le pourquoi. Nous ne sommes pas des pions sur un échiquier mais des êtres humains fiers d'animer nos bourgades de campagne. Notre Saumurois reflète le niveau de ceux qui le gèrent et je comprends mieux aujourd'hui, lors des consultations électorales, le vote FN. La ruralité est juste utile à alimenter les recettes et dépenses fiscales de nos villes phares. La subvention accordée au Grand Saumur par le Conseil Départemental, pour les animations culturelles, est distribuée sur des critères très opaques ».


Article du 22 avril 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de alix 22/04/2015 17:43:23

tout à fait d'accord avec vous Mr Defois pour votre article mais surtout sur les élus.



Commentaire de Gege 23/04/2015 09:12:33

ceci dit, ce qu'on comprend pas bien, c'est ce que recouvre les 40.000€ ... peut etre Mr Defois doit aussi faire transparence comme il la réclame vis à vis des élus ... Il a besoin de 40.000€ pour installer les livres dans des locaux qui doivent lui être pretés gracieusement ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI