Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le théâtre de Saumur est mort, le pôle culturel aussi : Vive Le Dôme !

Fermé depuis 2008 pour restauration, le théâtre de Saumur, propriété de l'agglo depuis 2001 a été ré-ouvert en décembre 2014. Il s'appelait alors pôle culturel de Saumur Agglo. Ce samedi 30 mai, il a été inauguré et baptisé « Le Dôme ». Une inauguration dans l'intimité des seuls élus et représentants des principaux financeurs, au nombre desquels un grand absent : l'Etat ! La raison : le dôme, justement... Pour quelques centimètres.

Légende photo : Guy Bertin, Pdt de Saumur Agglo, Christian Gillet, Pdt du CD 49 Jacques Auxiette, Pdt de la Région, Michel Apchin, ancien Pdt de Saumur Agglo et Rodophe Mirande, vice-Pdt de Saumur Agglo en charge de la culture.

Sur le toit du dôme.


Le Dôme a ouvert ses portes quelques heures samedi pour permettre au public de le découvrir en visite guidée... L'après-midi était réservé à une petite centaine d'invités pour l'inauguration officielle. Elus de l'agglo saumuroise, députés du Saumurois, élus départementaux et régionaux et la présence très appréciée par le président de Saumur Agglo, Guy Bertin, du Président de la Com Com de Doué la Fontaine, Michel Pattee... Pour l'occasion, pas de grand tralala. Juste un accueil dans le hall par la chorale « A travers chants » de Vivy-Blou-Nueillé.

Expo photo et visite

Les invités élus ont pu ensuite découvrir une expo photo rétrospective des 150 ans du bâtiment construit par Charles Joly Leterme dans la galerie Loire. Puis, ascension des 4 étages pour accéder à la terrasse panoramique, offrant une vue imprenable de Saumur et de la Loire. S'en est suivie la panoplie de discours, précédée des brèves prestations des chorales saumuroises Contrepoint et Palestrina avant une clôture par la chorale allonnaise, Aria.

Le Dôme, « il fallait oser »

Dans son allocution, Guy Bertin est revenu sur le choix de ce nom de baptême : "Il fait référence à d'autres grands bâtiments en Europe, le Dôme de Milan, le Dôme du Millénaire à Greenwich, le Dôme de Marseille, le Dôme du Rocher en Palestine et aujourd'hui le Dôme de Loire, le Dôme du Saumurois, le Dôme des Saumurois, le Dôme de Saumur. J'espère de tout coeur qu'il va s'inscrire dans ces références qui pourront traverser les différentes grandes villes européennes. (...) Et si les conversations vont aller bon train quant à cet intitulé, l'important c'est que tout le monde en parle, en bien ou en mal, la communication sera alors réussie...." Mais les 2 raisons essentielles : bien évidemment sa forme et l'origine étymologique du mot, latine ou grecque (doma, domus, domatos) : la maison...la suite en vidéo



L'Etat le grand absent

Le Dôme...Il fallait effectivement vraiment oser, car c'est bien à cause de ce dernier que les services de l'Etat ont décliné l'invitation ! Quoique le Président Bertin les ait excusés au cours de son allocution avec une formule « politiquement correcte », « retenus par des contraintes extérieures », il l'a expliqué en aparté : « Il y a une erreur d'appréciation dans sa conception de la part de l'architecte. Pour une raison x, le bâtiment est trop haut de quelques dizaines de centimètres par rapport au cahier des charges du patrimoine et des paysages ! Nous avons fait un effort en gagnant quelques centimètres, mais pas suffisamment pour atteindre la hauteur autorisée. Et le Préfet m'a donc fait savoir qu'il ne pouvait décemment pas être présent, ne pouvant cautionner une irrégularité." Ainsi, pas question pour le représentant de l'Etat ni pour l'architecte des Bâtiments de France, de participer à l'inauguration officielle d'une bâtisse pas totalement aux normes... Mais Guy Bertin de rassurer : "Cela étant, le Préfet m'a quand même assuré que l'Etat s'est engagé à respecter sa subvention, à savoir les 750 000 € via le DRAC comme celle issue du Contrat de Plan Etat Région." OUF !
Et Michel Apchin, lors de sa prise de parole en tant que porteur du projet, de résumer sans langue de bois : « Eh oui, quelques centimètres de trop et l'Etat nous boude... dommage ! »



HT, TTC... La valse des millions

18,5 millions d'euros HT, c'est le montant annoncé par le Président Bertin pour l'enveloppe globale, « Quoiqu'on l'entende de part et d'autre, nous avons respecté cette enveloppe qui avait été votée à l'unanimité des élus en Conseil communautaire », a-t-il tenu à dire, « avec comme cela avait été acté une marge de 5% supplémentaire. » C'est à y perdre son latin : pourquoi entend-on nombre d'élus parler plutôt d'un montant de 23,5 millions d'euros ? Peut-être tout simplement un fâcheux amalgame entre le HT et le TTC... Comme d'ailleurs la subvention du Conseil Général. Sur les 1,8 million d'euros HT attendus, au final l'agglo saumuroise touchera bien 1,8 million....mais TTC « Une incompréhension au moment du conventionnement entre le Président Apchin et le Président Béchu (NDLR alors Président du Conseil Général) » a justifié le Président Gillet...



Le mot de la fin au Président de la Région

Financeur à hauteur de 40% du montant de la rénovation, la Région Pays de la Loire. Et en l'absence de l'Etat, c'est au Président Auxiette qu'est revenu le mot de la fin. Un début de propos enclin d'ironie avant de féliciter architectes et entreprises, "car nous inaugurons avant tout un bâtiment dont le financement a permis de donner de l'activité au secteur du bâtiment", de se réjouir de "la continuité républicaine" et de souhaiter que "la terrasse puisse aussi accueillir les touristes, leur permettant de pouvoir profiter de ce point de vie imprenable sur Saumur". Un équipement qui selon le président ouvre "une nouvelle page dans la politique culturelle de l'agglo saumuroise" et ne peut que "renforcer l'attractivité culturelle mais aussi économique du territoire".




Avant d'inviter les hôtes à partager les agapes, Guy Bertin a tenu à remercier tout particulièrement le Conseil Régional, principal financeur avec l'Europe et le contrat de plan Etat-Région à hauteur de 40% : « Cher Monsieur Auxiette, à Saumur et en Saumurois, nous vous aimons ! »


Article du 31 mai 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de Qui va payer ? 31/05/2015 14:37:21

Si on écoute le président du Conseil Général, il y a une erreur de TVA, soit 360000 euros dans le financement. Qui va payer, Michel Apchin de sa poche pour l'erreur de calcul ?



Commentaire de Ils font quoi nos élus de proximité 31/05/2015 14:54:38

Agaçant toutes ces manifestations des élus pour l'inauguration de tel ou tel bâtiment, alors que si on regarde de plus près cela ne sert qu'à flatter leur égo. Pourquoi l'inauguration de ce "Dôme" ce fait en comité restreint entre élus et mesdames d'élus alors qu'ils ne sont en rien les fondateurs de ce bâtiment. Ils sont où les soi disant élus de proximité comme Monsieur bertin (cf la compagne pour les élections départementales 2015). L'élu de proximité qui fait les yeux doux à Monsieur Auxiette, tout cela frôle le ridicule ou alors ce ne sont que des connivences politiques et il est bien loin le temps où on s'investit dans sa petite commune de neuillé pour être effectivement au service de ses concitoyens.



Commentaire de Gervais 31/05/2015 15:55:48

Moi je l'aurais bien appelé "Koukoulina", mais il est plein de nouvelles couches (planchers) comme un "Vienneta" qui dénaturent son architecture. Pourvu qu'il ne coule pas! On aurait pu espérer que pour ce prix les façades soient ravalées et pas défigurées par des tuyaux qui auraient pu passer à l'intérieur plutôt que de découper les corniches à la meuleuse....



Commentaire de Contrevenant 31/05/2015 16:24:28

Le Préfet "boude" la cérémonie parce que l'autorisation de construire n'est pas respectée mais "lâche" les sous! J'espère qu'il a donné la même consigne aux policiers et aux gendarmes pour nos petites infractions routières (pour ceux qui ont encore une voiture et un permis de conduire)...S'il n'est pas à quelles dizaines de centimètres, il n'est pas à quelques km/heure. D'un autre côté, s'il donne les sous aux uns (à nous tous en fait), ils faut bien qu'il les prenne aux autres (les mêmes).



Commentaire de Terrassé 31/05/2015 16:52:27

On y va quand et comment à cette belle terrasse dont se félicite M. Auxiette?



Commentaire de Jacques 31/05/2015 20:10:31

c\\\'est curieux car nous sommes à Saumur mais on a l\\\'impression que le maire est absent ainsi que son premier adjoint.



Commentaire de bernardo 31/05/2015 20:35:48

Il est a déplorer l'absence de nos élus, ce qui semblerait étre logique.... Hors constat en photos... Dommage. Bien amicalement



Commentaire de ah la com!!!! 31/05/2015 22:21:33

allez , un petit coup de com à 2 balles : il s'appellera donc "dome" (pour ceux qui nous ont royalement endettés : les zélus, et pour les autres , le peuple , ben il s’appellera toujours .... le théâtre !!



Commentaire de jeanpierre charollais 31/05/2015 22:59:11

1. Quatre discours pour ce petit évènement, n'y a-t-il pas sujet à se poser des questions ? 2. L' Architecte des beaux arts boude la cérémonie, mais a-t-il boudé ses honoraires ?



Commentaire de Que fait-il là encore celui-là , on aurait pu s'en passer ! 01/06/2015 19:01:07

Pas grave quelques centimètres de trop pour M Apchin, qui tout au long de son passage au Tribunal de Commerce de Saumur, n'hésitait pas à fermer les yeux sur les dépassements abusifs de quelques dizaines ou centaines de francs ou d' euros dans les passifs des petites entreprises , passifs tronqués par lui et ses amis , afin de mettre d'abord en redressement judiciaire et ensuite provoquer leur liquidation afin d'enrichir la caste de cette horrible institution dont il était le président pendant toutes ces années qui ont values la perte de leurs biens à des familles honorables , bien plus que lui , car certains y ont même laissés leur vies Alors m apchin fait tâche sur la photo ,sur cette affaire du Dôme , il devrait mettre la main à la poche et cela ne serait que justice ! A bon entendeur .



Commentaire de saumurois 02/06/2015 17:08:48

Juste une question, l'école de musiques et associations ne devaient-elles pas être transférer dans le théatre ? oh pardon "le Dôme". Allez changeons le nom de tous les bâtiments. Comment pourrait-on appeler l'hôtel de ville ? la préfecture ? le cinéma ?... Soyons fou


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI