Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgeuil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Abbaye de Fontevraud : le sujet cible de la campagne des élections régionales

Les élections régionales qui auront lieu en décembre prochain commencent à attiser le débat et la confrontation droite-gauche. Si Terra Botanica était une cible pour l'opposition les dernières élections départementales en Maine et Loire, le parc du végétal a son pendant pour les régionales : L'Abbaye de Fontevraud, gérée par le conseil régional. Les candidats de droite reprochent les coûts qu'ils jugent exorbitants du site... Jacques Auxiette, actuel Président PS de la Région Pays de la Loire qui ne sera pas candidat à sa succession s'exaspère de cette « polémique politicienne » qu'il ne juge « pas à la hauteur du lieu ni des enjeux ».


«L’Abbaye Royale de Fontevraud fait en ce moment l’objet d’une grande attention de la part de nombreuses personnalités, et c’est heureux » se réjouit Jacques Auxiette, Président de la Région des Pays de la Loire. «Alors même qu’elle s’était peu exprimée sur le sujet ces 10 dernières années, l’opposition semble aujourd’hui très prompte à critiquer et diffuser des chiffres erronés ou tronqués, sans proposer quoi que ce soit, à l’instar de candidats à ma succession » s’étonne toutefois Jacques Auxiette.
Le Président de la Région tient donc à rappeler que la gestion actuelle du site de Fontevraud, pour la restauration du Monument historique, l’animation et l’hôtellerie, « est le fruit d’un héritage, celui d’Olivier Guichard (N.D.L.R surnommé « Baron du gaullisme», qui fut plusieurs fois ministre sous les présidences de De Gaulle, Pompidou et Giscard d'Estaing et, des années 1970 à 1990, président du Conseil régional des Pays de la Loire), que Bruno Retailleau, ancien Vice-Président à la Région en charge de la culture (N.D.L.R tête de liste de la droite en 2015), ne saurait ignorer». Et de continuer : «Cette gestion a toujours fait l’objet d’un consensus politique au sein du Conseil régional, comme en témoigne par exemple le fait que la gauche victorieuse aux élections régionales de 2004 avait laissé la présidence du site à Jean-Luc Harousseau, président sortant (N.D.L.R. UMP)."

Des faits et chiffres précis

Dans son communiqué, la région de rappeler : L’hôtel actuel, inauguré au printemps 2014, est exploité par une société commerciale ayant pour actionnaire unique la SEM Pays de la Loire. Non seulement, cette société ne profite d’aucun soutien financier de la Région mais elle verse chaque année au Conseil régional un loyer de 200 000 € HT, deux fois supérieur à celui versé par le précédent exploitant. Pour mémoire, la Région des Pays de la Loire présidée par Olivier Guichard, avait porté seule l’investissement du précédent hôtel et en avait confié la gestion à une société privée (France Patrimoine) qui aurait dû payer les 3 dernières années un loyer de 90 000 € HT (dont elle ne s’est pas acquitté). «La différence avec ce qui existait auparavant est que l’opérateur est en partie à capitaux publics (ne rémunère donc pas d’actionnaires) et paye un loyer significativement plus important, ce qui améliore grandement le retour sur investissement, tout en créant 40 emplois » précise Jacques Auxiette pour qui le montage économique choisi offre donc une plus grande efficience économique…
Et Jacques Auxiette de le dire clairement : « Les chiffres fournis par l’opposition de droite sont mensongers :
Le coût des travaux pour l’ensemble hôtelier se sont élevés en réalité à 19,2 M€ y compris l’Ibar de la Chapelle ouvert au public, loin des 25 M€ annoncés par la droite qui englobent d'autres travaux.
Le taux d’occupation de 30% pour 2014, est celui de l’année de lancement avec une ouverture en juin qui n’avait pas permis de bien lancer la saison juillet/août. Le taux d’occupation moyen dans le Saumurois a été de 44,7% pour ce type d’hôtellerie en 2014.
Pour les 5 premiers mois de 2015, le taux d’occupation est conforme à la moyenne constatée par la CCI pour le grand Saumurois. L’hôtel a d’ores et déjà réalisé 65% de ses objectifs de 2015, bien au-dessus des 20 à 45% annoncés de façon erronée par l’opposition.
»

"Des chiffres tronqués"

« Ces critiques et chiffres tronqués ne deviennent pas réalité même s’ils sont répétés par l’opposition de droite déjà en campagne » s’indigne Jacques Auxiette pour qui «ces critiques systématiques sont d’autant plus déplacées que le portage par la collectivité régionale répond à une carence de l’initiative privée. Les investisseurs privés contactés exigeaient de disposer de l’ensemble de la gestion du site, et non pas uniquement de l’hôtel. La droite aurait-elle donc pour ambition de privatiser ce patrimoine public exceptionnel, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui signerait la fin de tout projet culturel et éducatif ? ce serait en tout cas la seule solution pour qu’un opérateur privé s’y intéresse…. » s’interroge le Président de Région.

Le Think Tank de Fontevraud : « Un laboratoire d’idées sur l’autorité, la légitimité et la citoyenneté »

Les candidats de droite s'en prennent également au Think Tank mis en place et dont le tout premier rendez-vous public se tenait le 5 juin dernier (relire notre article). Or, pour selon le communiqué, ce laboratoire d’idées, co-fondé par Jacques Auxiette et Michel Piron, député du Maine et Loire (N.D.L.R UDI), constitue une initiative transpartisane qui réunit nombre de contributeurs au sein d’un comité d’orientation et de groupes de travail ; venus d’horizons divers (universitaires, praticiens de l’action publique, de l’éducation, chefs d’entreprise…), ils ne sont pas rémunérés pour leur participation à ces travaux. «Je regrette que certains refusent de réfléchir au-delà de leurs limites partisanes », expliquait Jacques Auxiette à l’issue du colloque qui a réuni plus de 200 participants sur des thématiques d’intérêt général le 5 juin dernier. Ce Think tank a été installé pour formuler des propositions concrètes, permettre des expérimentations de terrain pour mieux décider et agir ensemble dans les domaines de l’action publique, l’éducation, l’entreprise et du développement économique. Ces propositions seront prochainement rendues publiques.
« Le Think tank fait partie du projet culturel de Fontevraud qui intègre l’organisation régulière de conférences et de débats : la Région participe au financement d’une partie de son activité au même titre que les autres activités du projet culturel de Fontevraud » précise Jacques Auxiette. Le Think tank bénéficie également de ressources issues de partenaires dans le cadre d’une démarche de mécénat, ainsi que des droits d’entrée acquittés par les participants au colloque.
« Ce lieu unique en France mérite mieux que ces polémiques politiciennes de début de campagne. La droite régionale devrait bien plutôt, à nos côtés, se féliciter de la vitalité de l’Abbaye de Fontevraud qui n’a, dans son histoire récente, jamais été aussi vivante… » a conclu Jacques Auxiette.

"Un projet original" de l'opposition régionale

L'opposition au Conseil Régional commence par les critiques. Reste, désormais, à connaître quel sera le contenu de ses propositions. Le 29 mai dernier, Bruno Retailleau avait déclaré : "Ce n'est pas à la Région de gérer une hôtellerie (...) J'ai un projet original pour Fontevraud, avec un rayonnement mondial. J'en parlerai en temps voulu."


Article du 10 juin 2015 I Catégorie : Politique

 


9 commentaires :


Commentaire de Edouard Pisani-Ferry 10/06/2015 17:44:53

Fontevraud est un lieu magique, qui fait aimant au centre d'une zone classée Patrimoine Mondial de l'Unesco. Sans refuser toute approche comptable, réjouissons-nous en.



Commentaire de Francis Prior 10/06/2015 18:21:50

Décidément la quête du pouvoir pour certains est bien la quête du Graal. Ce qui se passe à Fontevraud est tout a fait remarquable sur le plan patrimonial comme sur le plan touristique, culturel ou intellectuel. Les idéologues du libéralisme peuvent expliquer que seule l'entreprise privée est capable d'initiative, je crois qu'il est plus sage de reconnaître que l'excellence d'une initiative ne tient pas à la couleur de son auteur mais à la richesse de ses déclinaisons. En l'occurrence tous les acteurs de cette magnifique et patiente initiative doivent recevoir nos remerciements et en premier lieu monsieur Auxiette. On peut aussi se réjouir que Fontevraud retrouve l'audace de réunir des personnes soucieuses de mener un débat aussi fondamental pour notre temps.



Commentaire de Louis DAGY 10/06/2015 18:45:28

Cette abbaye chargée d'histoire est magnifique et très bien entretenue. Lorsque des amis viennent passer quelques jours chez moi, je leur propose de visiter notre belle région ligéro-saumuroise et notamment Fontevraud. La polémique Fontevraud / Terra Botanica n'a aucun sens au regard du patrimoine historique.



Commentaire de claire rigaud 10/06/2015 23:15:40

Aucune entreprise pourra bénéficier des mêmes conditions. L'abbaye paie un loyer de 200.000€/an pour un investissement de 19.2 millions?! Certe valorisant pour le patrimoine mais sans aucun retour sur investissement fondé. Peut-être faut-il donner un Pass Fontevraud à tous les habitants de la région pour découvrir ce joyau, car en fin de compte financé avec des fonds publics. (Centerparcs fait des offres/entrées très interessant pour les communes autour du parc...)



Commentaire de Scatou 11/06/2015 12:36:04

Je trouve ça très bien que l'Abbaye se soit développée vers une activité économique, mais il me semble que plus ça va, plus l'Abbaye en tant que site de visite, pour ce qu'il est, est délaissé.



Commentaire de woah 11/06/2015 18:09:02

faire les aménagements qui s'imposent dans l'abbaye oui , mais faire construire un hotel et un restaurant de luxe à la charge du contribuable non ! J ai toujours été sidéré par le silence des partis de gauche locaux , les mêmes qui beuglent sur Manuel Vals pour son histoire de match de foot ...Si Auxiette avait un poste au gouvernement , cela lui serait revenu dans les dents illico presto .



Commentaire de Exemplaire 11/06/2015 20:23:22

Pour moi, immigré venu de la région parisienne, Fontevraud est l'exemple type de ce qu'une région (on ne dit plus la province !) peut réaliser de remarquable et, mieux encore, de plus fort que la capitale. L'abbaye est un centre culturel remarquable et son activité est exemplaire. Surtout, n'allez pas jouer les brisefer sous prétexte de concurrence politique : Fontevraud vaut beaucoup plus que cela !



Commentaire de jeannette4937 12/06/2015 10:50:18

Ma fille travaille chez un des chambres d'hôtes du village. Ce qui me choque le plus: le nom d'un village est utilisé pour un monument rénové avec de l'argent publique. On ne parle plus de 'l'abbaye' mais de 'Fontevraud' puis 'Fontevraud l'hôtel' et Fontevraud - le Restaurant' comme s'il y n'a pas (plus) d'autres commerçants/boutiques/hotel/restaurants dans le village. Notoriété et surtout l'ame de ce joli village sont en train de se faire écrasé par le gros bateau..... et je ne parle même pas du fait que les commercants n'ont plus aucun chance de s'identifier car considérés comme 'annexe' de l'abbaye et surtout n'ont pas le même budget publicité, référencement internet et ressources humaine. L'argent publique est en train d'écraser les PME du coin.



Commentaire de Alain4891 26/07/2015 18:55:45

Ce qui est choquant pour ne pas dire honteux est tout simplement que l'on ne veuille pas une fois de plus ici ou ailleurs reconnaître que ce qui serait tout à fait admissible voir remarquable de considérer cette abbaye pour ce qu'elle est véritablement (en oubliant une partie de sa sinistre destination) c'est à dire un haut lieu de notre patrimoine historique soit accaparé par des "m'as-tu vu" sans la moindre vision future de rentabilité sachant pertinemment cette dernière complétement illusoire au vu de l'investissement effectué pour le seul bon plaisir du Sieur Jacques Auxiette ...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI