Château de Montsoreau au privé : vers un grand projet artistique ?

La cause semblait entendue pour tous les acteurs du tourisme en début d'année, le Château de Montsoreau allait, avec le Château de Saumur, rentrer dans le giron de la SOPRAF, la Société Publique Régionale de l'Abbaye Royale de Fontevraud dont le Conseil Départemental est actionnaire. Il n'en sera peut-être rien. Un projet artistique d'envergure d'initiative privée, pas forcément étranger, pourrait voir le jour. Pour le nouveau vice-président du Comité Départemental du Tourisme, le saumurois Laurent Hamon, cette piste sérieuse et viable : "Le président Gillet annoncera le 22 juin qu'elle sera l'orientation choisie. En tout cas on peut se poser la question de savoir si c'est à la collectivité de gérer."


Cela fait deux ans que la SOPRAF (1) travaille à la reprise du site du Château de Montsoreau, avait expliqué son directeur, David Martin, en février dernier. La SOPRAF : "Nous avons proposé un projet au Conseil Général, qui est un de nos actionnaires. Nous avons recherché des complémentarités avec l'Abbaye et il y a aussi des économies d'échelle à trouver entre ces deux grands sites." Des économies, le Conseil Départemental semblerait en avoir trouvé ailleurs avec un opérateur privé qui pourrait bénéficier d'un bail à long terme. Pour le nouveau Conseiller Départemental de Saumur, Laurent Hamon, fraîchement élu vice-président du Comité Départemental du Tourisme, c'est une des solutions possibles : "Il y a 3 options pour la suite de la délégation de service public qui prend fin avec Alfran le 31 décembre prochain. Continuer avec l'opérateur actuel, confier le dossier à la SOPRAF qui est toujours en course ou signer un bail sur le long terme avec un opérateur étranger qui a un projet artistique extrêmement valorisant pour le site. Celui-ci serait un vrai plus pour le tourisme dans la région. Le projet permettrait de dépasser largement les 30 000 visiteurs annuels".

200 000 € par an

Il n'est pas difficile à comprendre qu'en période de disette financière pour le Conseil Général, il ne soit pas vu d'un bon oeil de confier ses biens à un opérateur totalement privé. Dans l'état actuel avec une délégation de Service, le Conseil Général annonce une perte de 200 000 € par an. Pour Laurent Hamon, il n'y pas que cela : "On peut se poser la question de savoir si c'est le rôle de la collectivité d'investir dans l'économique. Qu'une collectivité lance un projet, certes, mais est-ce son rôle, par exemple, de gérer un hôtel ou un restaurant ? D'investir encore dans une structure de nature économique ?"

(1) La Société Publique Régionale de l'Abbaye Royale de Fontevraud a été créée fin 2010 par la Région des Pays de la Loire. Son conseil d'administration est composé, outre du Conseil Régional, du Conseil Général de Maine et Loire, de Saumur Agglo et de la Mission Val de Loire. Elle est chargée de la gestion et de l’animation de l'Abbaye de Fontevraud de l’exploitation et l’entretien des bâtiments. Elle a aussi pour objet de participer au développement touristique de la région saumuroise. Cette entité travaille notamment activement à la constitution de la Plateforme Régionale d'Innovation (PRI) "Monde souterrain" . On lui doit aussi le projet de Data Center dans les caves du Saumurois.


Article du 16 juin 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI