Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


75 ans après, Saumur et le Secrétaire d'État honorent les Cadets à l'École de Cavalerie.

Placée sous la présidence du général Dumont Saint-Priest, commandant l’École de Cavalerie, la commémoration des 75 ans des combats des Cadets de Saumur s'est déroulée ce vendredi 19 juin, à Saumur. Présidée par Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d’État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire (SEDAC), la prise d’armes a eu lieu dans la cour Austerlitz des Écoles Militaires de Saumur, en présence des 4 cadets encore en vie (1). Samedi 20 juin, la cérémonie aura lieu à Gennes, autre place forte des Cadets...

Jean-Marc Todeschini, le SEDAC, était présent à Saumur.


Il y a 75 ans, les Cadets se battaient pour la défense des ponts de la Loire. Lors de la Seconde Guerre mondiale, les Cadets de Saumur (du nom donné aux élèves officiers de réserve de l’École d’application de la cavalerie, à Saumur) et d'autres éléments de l'Armée française, s’opposaient, en juin 1940, à l’avancée allemande sur la Loire. Les principaux affrontements eurent lieu à Saumur et à Gennes, où la cérémonie aura lieu samedi 20 juin.

Les Cadets de Saumur, premiers résistants.

Cette résistance, qualifiée d'héroïque, opposa pendant deux jours près de 2 500 soldats français, sous-équipés et inexpérimentés, à la première division de cavalerie de l'armée allemande, alors même que le maréchal Pétain venait d’annoncer la demande d'armistice et d’appeler à cesser le combat. Ce faisant, les Cadets de Saumur sont parfois considérés comme les premiers résistants, avec les derniers défenseurs de la ligne Maginot. Aujourd'hui, ils ne sont plus que 16 Cadets à être encore en vie. Quatre d'entre-eux étaient d'ailleurs présents lors de la commémoration des 75 ans, à Saumur, ce vendredi 19 juin.

Le Secrétaire d’État rend hommage au courage des Cadets.

Le Secrétaire d’État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire, Jean-Marc Todeschini, a prononcé un discours poignant : « Tous ces hommes se destinaient à une carrière militaire singulière mais, en menant cette guerre avec courage, esprit de sacrifice et de camaraderie pour la défense de la Loire, ils devinrent les Cadets de Saumur. Pour eux, la liberté était un idéal. Pour la conserver, ils n'ont pas hésité à s'engager dans la résistance. Parmi-eux, 250 en ont payé le prix fort. Voici, mesdames et messieurs, l'histoire des Cadets de Saumur. Une histoire de courage, de sacrifice, une histoire de foi en la France, de confiance en l'avenir du pays, une histoire d'homme(s) aussi... ».

(1) Les 4 Cadets de Saumur encore en vie présents ce 18 juin : Les colonels Moreaude Ballain et Mahé et les sergents chef Turquan et Delesalle (photo ci-dessus).


Article du 19 juin 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de TORRES Véronique 19/06/2015 21:54:31

Bonjour, mon père Louis Torres, 96 ans bien passés, cadet de Saumur ,aimerait savoir combien de cadets sont encore en vie. Je vous remercie.



Commentaire de La rédaction 22/06/2015 08:42:44

Bonjour. Selon les Écoles Militaires de Saumur, ils sont encore 16 en vie (4 étaient présents vendredi à Saumur).


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI