Montreuil-Bellay : Euramax va contribuer à la construction d'une Peugeot révolutionnaire.

L'entreprise PSA Peugeot Citroën s'est lancée le défi d'élaborer une voiture consommant seulement 2 litres aux 100 km et ayant pour objectif de diviser par deux la consommation et les émissions de CO². Pour ce faire, le constructeur automobile français a fait appel à une quinzaine d'entreprises, dont l'usine Euramax, basée à Montreuil-Bellay. Chargée de réaliser le berceau aluminium de la nouvelle Peugeot 208 diesel, elle va donc grandement contribuer à la création de cette voiture révolutionnaire !


PSA Peugeot Citroën relève le défi de la voiture 2 litres aux 100 km pour tous, avec la Peugeot 208 diesel. Issue de la transformation entre la Peugeot 208 et la Citroën C4 Cactus, cette voiture a déjà fait ses preuves sur circuit en réalisant 2 152 km avec un plein de gazole de 43 litres. Désormais, l'ambition du constructeur automobile est clairement affichée : « Développer les premières briques technologiques industrialisables dès 2017 et faire de la voiture 2l/100 km une réalité sur le marché en 2020 », précise le groupe PSA.

Euramax réalise le berceau en aluminium.

Le groupe Euramax regroupe plus de 2 000 salariés à travers le monde. Deux entreprises sont implantées en France : une usine à Andrézieux-Bouthéon (département de la Loire) et le siège, situé à Montreuil-Bellay, sur le Complexe Industriel de Méron, qui comptait quant à lui 236 salariés en 2013. C'est à lui que le groupe PSA Peugeot Citroën a fait appel pour procéder à la réalisation du berceau en aluminium (assise moteur). La caisse du véhicule comprendra une structure multi-matériaux légers et performants (acier optimisé, aluminium, matériaux composites à base de verre et de carbone. Cependant, l'entreprise Euramax de Montreuil-Bellay ne sera pas la seule à travailler sur la caisse du véhicule puisque le constructeur automobile s'est également adressé à d'autres fournisseurs.

Cinq leviers majeurs pour y parvenir.

Pour rendre les travaux crédibles et concrets, PSA Peugeot Citroën a fait le choix de travailler les différents leviers technologiques sur la base de véhicules existants et déjà commercialisés : les Peugeot 208 et Citroën C4 Cactus. Ce choix permet au Groupe de capitaliser sur son savoir-faire en termes de «process» usine dans les domaines suivants : chaine de traction, allègement et aérodynamisme pour garantir une industrialisation rapide et à haute cadence de ces technologies. Afin d'y parvenir, le constructeur français travaille sur 5 leviers majeurs : l’hybridation et le rendement moteur, l’allègement du véhicule, l'aérodynamique du véhicule la résistance au roulement et la gestion de l’énergie. Le travail de ces cinq leviers sur les deux voitures tests a ainsi permis de réduire de 50% les émissions de CO² en obtenant un gain total de 58g de CO². Au total, le nouveau véhicule enregistre une baisse moyenne de la consommation de carburant de plus d’1,5l/100 km.


Article du 22 juin 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Dagy 23/06/2015 10:43:42

Cinq bonnes nouvelles d'un coup : baisse de production de CO2, baisse de consommation, espoir pour l'industrie automobile française à l'export, bonnes perspectives d'emplois et dynamisation de la zone industrielle.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI