Crise du mercato scolaire entre Saint Louis et Duplessis Mornay ?

Saumur... Son château, sa Loire et ses deux lycées d'enseignement général... L'institution privée Saint Louis et le lycée public Duplessis Mornais... Chaque année, entre les deux lycées, c'est le mercato d'été... Élèves et parents, après avoir spéculé sur les qualités intrinsèques des deux établissements, finissent par choisir celui où l'herbe leur semble la plus verte... Sauf que cette année, le mouvement semble s'être accéléré et le Lycée Duplessis Mornay refuserait l'accès à l'enseignement public.


Cela fait quelques semaines que des parents d'élèves, nous ont alerté sur le sujet, dont Judith, mère de deux lycéennes : "Nos filles étaient jusqu'à lors scolarisées à Saint Louis. Nous avons voulu les inscrire au lycée Duplessis Mornay. Là, on nous a demandé une lettre de motivation de leur part, avant finalement qu'on nous explique qu'on ne pouvait pas les prendre, faute de place. Nos filles n'ont pour le moment pas d'inscription pour la future année scolaire..." Y aurait-il une hémorragie à Saint Louis ? Seule la Fédération Saumuroise des parents d'élèves s'est fendue d'un communiqué : "La FCPE demande à ce que les souhaits des parents d'élèves de quitter le privé pour intégrer le public soient respectées. Le refus qui leur est aujourd'hui opposé nous parait tout à fait insupportable."

Des réponses à nos questions ?

Cela fait une semaine que nous essayons de vérifier auprès des établissements les multiples informations que nous recevons. Malheureusement, depuis 8 jours, l'emploi du temps des proviseurs ne leur a pas permis de prendre un de nos trois appels quotidiens. Ceci dit, on peut comprendre qu'il est difficile de parler d'effectifs alors que le verdict du bac n'est pas tombé : Combien d'élèves seront en Terminale et en Première l'année prochaine ? En attendant, il semblerait que le Lycée Duplessis Mornay ne puisse répondre favorablement à une soixantaine de demandes d'inscription en Seconde et qu'une classe de Terminale S soit en passe d'être fermée faute de crédit.

Pour les parents dans cette situation qui souhaiteraient se fédérer : fcpesaumur@yahoo.fr - 06 60 32 16 84


Article du 05 juillet 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de Hauser 05/07/2015 15:44:44

La question se pose aussi à Cholet pour Renaudeau qui ne peut accueillir une 11ème classe de Seconde.



Commentaire de un enfant sans avenir 06/07/2015 11:15:40

Ou est située la carte scolaire? J\'ai egalement un enfant qui n\'a pas d\'inscription et qui n\'est pas de saint Louis, l\'ecole publique n\'est elle pas ouverte et accessible a tous. M le recteur que faites vous pour nos enfants? Comment se fait la selection? est ce le premier arrivé qui est le premier servi? devonsnous engager une demarche juridique pour se faire entendre.



Commentaire de Parent d'élève 06/07/2015 12:26:22

Pourquoi cette hémorragie vers le public? Les parent en ont ils marre de payer un enseignement qui baisse en qualité? Attendons les résultats du bac, mais les dirigeants du privé prennent les gens de haut, et il va falloir redescendre sur terre M. le proviseur. L'état oublie notre jeunesse, pas de places dans le public....



Commentaire de FCPE 06/07/2015 19:42:08

Aujourd'hui 14 familles ont contacté la FCPE sur une grosse trentaine demandant une affectation au Lycée Duplessis Mornay et qui ne l'ont pas obtenu faute de places. Certains élèves d'établissements privé ont été affectés au Lycée d'Etat, et d'autres pas, à priori de façon aléatoire. Que les familles qui souhaitent agir et ne pas subir nous contactent au plus vite. L'école de la république, gratuite, laïque doit être accessible à tous. Certes l’hémorragie du privé vers le public est importante cette année. Les problèmes financiers, la pression toujours plus importante sur les élèves pour



Commentaire de FCPE 07/07/2015 14:28:59

ATTENTION: l'adresse mail indiquée dans l'article est eronnée: c'est fcpesaumur49@yahoo.fr



Commentaire de Discrimination 15/07/2015 22:01:42

Aujourd'hui des jeunes venant d'un lycée privé sous contrat sont refusés dans le public. Cela ressemble fort à de la discrimination.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI