Coudray Macouard : 100 manifestants réclament la tête du maire lors du conseil

« Brouard démission – adjoints démission ! »... Sifflets, bruits de casseroles et slogans en tous genres ont rythmé le Conseil municipal du 9 juillet au Coudray Macouard... A quelques jours du 14 juillet, la bonne centaine de manifestants réclamait des têtes. Une altercation entre le maire Alain Brouard, sa secrétaire de mairie et le mari de celle-ci ont mis le feu au village déjà sur des braises ardentes. Deux plaintes ont été déposées, une de la secrétaire pour harcèlement sexuel contre le maire et une pour violence par le maire contre le mari de l'employée communale..


Ni la secrétaire, ni le maire n'étaient présents au conseil municipal du Coudray Macouard ce jeudi soir. A l'ordre du jour de celui-ci : le point "pain", l’agence postale et... les "délégations" données au maire (notamment sur la gestion du personnel). Au moment où ce dernier point a été reporté, les esprits chagrin auraient pu en sourire, mais l'ambiance n'y était pas. En ouvrant la séance, la première adjointe Françoise Auvinet, a exhorté les manifestants de laisser faire la justice, sans compassion pour l'une ou l'autre des parties. La centaine d'électeurs sur les 769 inscrits que compte la commune, accompagnait les délibérations de commentaires, normalement interdits, tant et si bien que les volets se sont refermés sur la salle du conseil pour un huis clos d'une heure trente et que la gendarmerie a été appelée... Goguenards et débonnaires, deux gendarmes ont fait un rapide passage parmi les habitants.

"Qui a voté pour le maire ? Pas moi"

Dans les rangs des manifestants, le bruit courait que les adjoints auraient demandé sa démission au maire et que celui-ci aurait refusé... Mais à la sortie du conseil, les membres de ce dernier n'étaient pas pour autant loquaces, rappelant de concert que s'ils étaient là, c'était pour le village, prenant de la distance avec le maire. Stéphane Supiot en sortant du Conseil déclarait même : "Qui a voté pour le maire ? Pas moi !". Sa réaction est le symbole de la confusion qui règne au Coudray depuis le soir du premier tour en mars 2014, où les voix se comptaient jusqu'à tard dans la nuit. L'ancien co-listier de Tonio Arribas avait accepté le poste de 3ème adjoint après les démissions en cascade. Cela fait plus d'un an que les querelles creusent des sillons entre les habitants... Une partie d'entre eux, de part et d'autre de celui-ci, s'est donnée rendez vous à la soirée du maire prévue le 13 juillet.

Avec ou sans guillotine ? Cela promet.


Article du 10 juillet 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


18 commentaires :


Commentaire de bourgais 10/07/2015 17:40:41

mais enfin il n'est pas arrivé tout seul ce maire ? tout est ridicule dans le comportement de tous .. et bon sang laisser faire la justice ! décidemment les règlement de compte ne sont pas loin ça fait peur ......



Commentaire de Coudraisienne 10/07/2015 19:37:53

Justement ceux qui ont voté pour lui devraient avoir honte 23% de la population c faible !!!



Commentaire de Je m'interroge 10/07/2015 19:38:38

Pourquoi les manifestants demandent aussi la démission des adjoints, après tout, chacun peut s’interroger ? Tous les 4, y compris le dernier, ont apporté, pendant un an et demi, un soutien indéfectible à A. Brouard. Ils ont été les opposants les plus malsains et pernicieux à l’équipe démissionnaire. Mettre autant de temps pour analyser la personnalité du 1er magistrat de la commune, n’est pas une preuve de grande intelligence. Ils l’ont conforté dans ses délires et sa paranoïa, mettant en avant des motifs fallacieux. Certains ayant sans doute des ambitions personnelles dans l’avenir. Aujourd’hui, s’ils doivent se cacher derrière leur petit doigt, incapables d’afficher autrement que mollement leur opposition au maire, sous des prétextes de secret imposé par on ne sait qui, et bien qu’ils s’en aillent, tous…. Visiblement hier soir le reste du conseil était tétanisé à l’idée de parler, Brouard pouvant les attaquer car, bien sûr, le vieux renard ne veut pas démissionner…. C’est avec cette équipe de poltrons qu’on va gérer la commune dans les années à venir…. Car ils sont là « pour le village » ? Cà veux dire quoi dans ces conditions ? Un mot quand même sur le second motif de la manifestation, un soutien sans faille de la population à la secrétaire agressée. A noter, qu’en début de conseil présidé par F. Auvinet, on s’attendait à ce que la première adjointe ait un mot de compassion pour elle. Mais non,rien…..malgré la présence d’une délégation importante de femmes dans la salle du conseil. La sérénité n’est pas de retour avant longtemps au Coudray Macouard.



Commentaire de lamentable 10/07/2015 20:56:19

Ça ressemble plus a une vendetta personnel qu un reel soutien de la secrétaire puisque pour vous c etait que votre 2nd motif ... bravo a la betise humaine dont certains font preuve !!! Et je reste poli !!!



Commentaire de marre de ce merdier 10/07/2015 21:01:31

Une grosse pensée à notre secrétaire de mairie et à son mari..... Un nostalgique de la guillotine et du peloton.



Commentaire de bourgais 10/07/2015 21:37:23

attention aux paroles """"un soutien sans faille de la population à la secrétaire agressée"""" qui était là ?? personne ... et qui juge sans savoir ? tous !!! prudence prudence



Commentaire de Tripotages.... 10/07/2015 21:50:40

Bien évidemment qu'il s'agit du réel visage de ce que les plus pompeux appellent "Politique". ENFIN UNE RÉELLE MOBILISATION POPULAIRE (au sens propre du terme.) Si tout les "électeurs" pouvaient avoir la même capacité de réaction plutôt que de "glisser leur machin dans la fente" quand on le leur demande, ça irait peut-âtre "moins mal"....



Commentaire de Reponse à je m'interroge 11/07/2015 01:29:41

Entièrement d'accord avec vous, c'est une honte pour Mme Auvinet de ne pas avoir ouvert sa bouche juste par compassion pour la secretaire, Mr Brouard est si effrayant que ça, à sa place je n'aurait pas hésité à ouvrir ma bouche quitte à perdre ma place d'adjointe , qu'à t'elle a y gagner ??? C'est du grand n'importe quoi et ça n'apportera rien de bon à notre village. Brouard demissionne, Conseillers Demission !!!!! Soutien à la secretaire



Commentaire de n'importe quoi! 11/07/2015 07:28:21

Jusqu'à preuve du contraire il y a présomption d'innocence! Combien de fois la justice a-t-elle eu affaire à de fausses agressions sexuelles par exemple...A MEDITER



Commentaire de Après réflexion 11/07/2015 11:48:17

Vous avez raison (je m'interroge) ce conseil, en particulier la 1ère adjointe, n'ont pas réfléchi plus loin que le bout de leur nez. Personne ne les oblige à prendre parti pour l'un ou l'autre mais ils auraient simplement dit, un simple soupçon sur un fait aussi grave nous oblige à présenter notre démission. Ils en seraient sortis grandis et sans doute respectés par la population surtout Madame Auvinet, après tout qu'à t'elle à perdre ? Au contraire leur attitude terrorisée de chiens battus a traduit une attitude passive qui laissait croire qu'ils soutenaient tous le maire en particulier si j'ai bien compris les 4 adjoints.



Commentaire de coudraisienne 11/07/2015 19:37:39

Présomption d innocence pfff pourquoi la secrétaire aurait elle tout inventé au risque de perdre sa place , place qu elle a depuis de nombreuses années . C est n importe quoi ! Si Mr Brouard n avait rien à se reprocher pourquoi n était il pas présent à la réunion MDR !!!! Pourquoi se cache t il et refuse d affronter les habitants !!!! Quand on a rien fait on ne se cache pas .... D autant qu elle avait demandé une réunion préalable en mai ...



Commentaire de josiane charvenet 12/07/2015 19:09:29

A lamentable, Bourgais et N'importe quoi : vous êtes certainement des "mecs" solidaires de "mec" et vous en devenez ridicules. Je rappelle ce que j'ai écrit dans un message dans le dernier article de SK, que peut importe "l'acte" d'agression celui-ci est inacceptable ! Messieurs, qu'elle aurait été votre réaction ? Celle de dire "je n'étais pas là" ? Lamentable. Que la justice nous éclaire !



Commentaire de josiane charvenet 12/07/2015 21:21:32

PS : C'est bien les pseudos, mais cela fait un peu lettre anonyme quelque part, on peut se défouler, médire, salir. Ah le bon vieux temps des dénonciations ! Cela me fait frémir. Pas de salut.



Commentaire de @josiane 13/07/2015 07:54:47

Josiane vous êtes surement une féministe acharnée mais là n'était pas mon propos. Essayez de dépasser vos préjugés anti-"mec" car le fonds du problème est surtout la présomption d'innocence car avec un minimum de bon sens vous vous seriez renseignée sur l'existance d'habiles supercheries (faux viols etc...). Allez faites un petit effort !



Commentaire de Après réflexion 13/07/2015 11:56:41

Alors Monsieur qui répondait à Josiane, si présomption d'innocence, pourquoi le maire se terre t'il ? Qu'il vienne nous expliquer que tout cela est faux, que c'est un complot, etc... depuis ce fameux vendredi, il est aux abonnés absents et je suis bien certain que si c'était une supercherie comme vous le dites, il est bien connu dans le village qu'il se serait répandu sur ses malheurs de victime. Vous aurez noté, qu'il n'a ni voulu répondre au Kiosque, ni au Courrier de l'Ouest alors selon l'adage : qui ne dit rien consent ! Proverbe qui peu largement qualifier l'attitude de ses adjoints et conseillers.



Commentaire de @après réflexion 13/07/2015 13:09:40

Justement c'est à la justice de trancher, le Maire ou qui que ce soit n'a pas à répondre s'il ne le souhaite pas (surtout à la presse!) à moins de vouloir participer à un lynchage public comme le souhaite certains de ses administrés.



Commentaire de josiane charvenet 13/07/2015 15:28:26

Bien entendu, c'est à la justice de trancher ! Bien entendu la présomption d'innoncence existe, heureusement, il n'en reste pas moins que pour moi, tout acte inconvenant envers un individu du sexe opposé est pour moi, une aggression, punissable à différents degrés, selon l'acte. Et puis pour @josiane, croyez que j'ai du bon sens et non "anti-mec", heureusement pour moi et votre argument d'habiles supercheries me laisse pantoise.



Commentaire de News 30/07/2015 11:54:03

avons nous des nouvelles de cette histoire ?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI