Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Quand les 1ers visiteurs du Center Parcs nagent dans le bonheur...

Le Center Parcs de la Vienne, le Domaine du Bois aux Daims, a été inauguré le vendredi 10 juillet dernier (relire notre article). Depuis son ouverture officielle, le lundi 29 juin dernier, le site fait carton plein. 100% de taux de remplissage en deux semaines et une estimation entre 95 et 100% pour les mois de juillet et d'août. Loin de penser à tous ces chiffres, les premiers visiteurs profitent des installations exceptionnelles du Bois aux Daims, le 5ème Center Parcs en France... Visite en images !


Avec ses 264 hectares de superficie (10% seulement de la superficie totale aménagée), le Domaine du Bois aux Daims fait le bonheur de ses premiers hôtes, depuis le lundi 29 juin dernier. Les 800 cottages ont d'ores et déjà reçu leurs premiers occupants, les vélos peuvent rouler des mécaniques, les daines peuvent gambader dans les 13 hectares d'enclos « Réserves », les 600 salariés sont prêts à assurer l'ensemble des services aux clients, etc... Bref, le Center Parcs de la Vienne commence à battre son plein, pour le plus grand bonheur du président et fondateur du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs, Gérard Brémond. La visite du Domaine en 15 images !

En face, l'Aqua Mundo en impose avec ses 6 000 m² de structure (3 500 m² de locaux techniques).



Le site du « Domaine du Bois aux Daims » dispose d'une capacité journalière de 4 500 visiteurs.



La serre bio climatique, également appelée « Le Dôme », est un véritable centre commercial !



Les cinq restaurants du « Dôme » vous permettent de prendre un verre ou de vous restaurer...



Si vous préférez flâner à l'extérieur, vous pouvez vous installer près de la ferme pédagogique.



Les cabanes en bois du Domaine, au nombre de 9, sont équipées comme de véritables maisons.



Avec un terrain de jeu de 6 000 m², l'Aqua Mundo laisse peu de place à l'ennui chez les enfants.



Pendant ce temps-là, les parents peuvent se laisser aller à leur activité favorite : le farniente.



Dans la « Cenote Pool », plongez avec votre masque et tuba et découvrez le monde sous-marin.



Attention aux éclaboussures avec le double Arbre à Eau et ses canons, fontaines et toboggans.



Dans les tourbillons de l'eau, la rivière sauvage d'Aqua Mundo vous réserve bien des surprises.



Pour parcourir les 264 hectares du Domaine, 1 000 vélos sont mis à la disposition des visiteurs.



Pour profiter un maximum du calme du Domaine, rien de tel qu'un tour de pédalo sur le lac !



Ce n'est pas le « Domaine du Bois aux Chèvres », mais elles se sentent déjà comme chez elles.



Mais attention aux embouteillages lors de l'arrivée massive des clients, le vendredi matin (10h).




Article du 16 juillet 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de pic vert 16/07/2015 19:02:31

le Maine et loire se serait un peu plus battu pour ce projet,la population aurait moins de souci à ce faire que pour le parc d'Avrillé dans le rouge actuellement du fait d'une fréquentation en baisse!...



Commentaire de Loubomyr 16/07/2015 19:40:19

Belles images pour une réalisation entièrement financée par l'argent public, qui ne rapporte pas grand chose en termes d'emplois, qui est nul sur le plan impact économique mais par contre d'un impact environnemental inversement proportionnel à l'image que Pierres et Vacances veut donner à ses bulles de plastique. Vraiment, ils coutent très, très chers, les moments de bonheur de ces visiteurs!!!!!



Commentaire de déçu 16/07/2015 20:34:47

dommage que les tarifs soient aussi cher !!!!



Commentaire de Jean 16/07/2015 23:33:22

Peut-on demander à Loubomyr de préciser son bilan économique(argent public dépensé, amorti sur X(au moins 20) années,coût par emploi créé, ...)?



Commentaire de Incompréhension 17/07/2015 12:28:29

la critique est en effet facile sans chiffres à l'appui. Moi tout ce que je vois c'est que le Maine et Loire se meurt tandis que les autres se développe. je m'explique, dans le 49 nous refusons systématiquement l'implantation de nouvelles entreprises, le tourisme écologique ne se développe pas et bon nombres de villages Ligériens n'ont plus le droit d'accorder des permis de construire suite au PPRI. Alors que les écologistes radicaux qui ne savent pas allier écologie et vie économique sur le territoire se rassurent ils pourront continuer à vivre en toute quiétude, sans grands groupes, sans touristes mais aussi à l'avenir sans commerces de proximité ni infrastructures sportives ou de loisir. les chiffres des différentes bases de loisir, commerces et chambres d'hôtes qui résistent encore parlent d'eux-même, demandez à vos petits commerçants et restaurateurs si tout est aussi rose pour eux que ce que vous avez l'aire de croire, sans parler des chômeurs qui ne retrouvent rien de bien concluant.



Commentaire de Loubomyr 17/07/2015 15:11:10

Le tourisme comme voie de développement économique pour l'Anjou : OUI et trois fois OUI, mais pas n'importe quoi et pas n'importe comment. Un développement soutenable est possible alors que Center Parc n'est que le représentant d'un modèle obsolète, celui d'une course à l'échalote sur le plan de la promotion immobilière. Ce n'est certainement pas dans la PQR béni-oui-oui que vous aller trouver des critiques de ce "grandiose" projet de Morton - alors je vous invite à lire le passionnant dossier de Terra Eco à l'adresse suivante : https://www.terraeco.net/Pour-faire-grossir-sa-bulle-Center,57736.html . Certains territoires déshérités ou en difficulté ont trouvé dans la culture (Lille, Metz) et l'écologie appliquée (Lille, Metz, Nancy, Grenoble) les ressources d'un développement économique et touristique intelligent. Je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas possible en Anjou. Mais pour y parvenir, encore faudrait il que les politiques locaux cessent de ne penser qu'à leurs petits territoires respectifs et acceptent de travailler sur des projets communs et alternatifs. Et quand on voit les guerres picrocholines engendrées par la réforme territoriale, on est loin du compte!!! Ce n'est pas en se raccrochant désespérément à des vieux modèles, en pensant que la pub et le marketing vont tout faire passer comme une lettre à la poste que l'on trouvera des solutions.Ce n'est ni à droite, ni à gauche qu'il faut chercher, c'est ailleurs et plus haut.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI