Le courant ne semble toujours pas rétabli entre le Maire de Saumur et les syndicats

La réorganisation des services de la ville de Saumur avait donné lieu à une forte mobilisation des salariés à l'appel de l'inter-syndicale CGT-FO le 2 juillet dernier (relire notre article). Un nouveau Comité Technique devait se tenir demain, ce mardi 21 juillet, à la demande de l'inte-syndicale. Cette dernière vient de faire savoir par courrier adressé au Maire qu'elle ne s'y rendrait pas faute d'informations suffisantes. Le Comité est donc annulé, le quorum ne pouvant être réuni. En réponse, le Maire de Saumur a proposé une rencontre avec les représentants syndicaux.


« Si nous avons décidé de ne pas aller au CT de demain (NDLR Comité Paritaire regroupant élus, directions et représentants des personnels via l'inter-syndicale CGT-FO), c'est que depuis notre mobilisation du 2 juillet dernier, pourtant forte, nous n'avons aucune réaction de la part du Maire de Saumur ni de demande de rencontre », explique Jean-Luc Renaudin, secrétaire local du syndicat FO des Territoriaux. Et de continuer : "Par ailleurs, si nous avons pour le coup, cette fois-ci reçu quelques informations préalables, nous les estimons largement insuffisantes". Une avancée, à la différence du précédant CT où les syndicats avaient unanimement voté contre la réorganisation déplorant notamment l'absence totale d'informations préalables.

La Mobilité au coeur des critiques

Et de critiquer toujours la manière d'agir de Jean-Michel Marchand : « Depuis notre mobilisation, la bourse à l'emploi a été mise en place, avec des agents volants. Des personnels, même en poste depuis plus de 20 ans, n'ont même pas été prévenus préalablement ou n'ont pas entendu parler que leur poste avaient mis dans la valise de la mobilité et qu'il y avait des postulations. Certains de nos collègues ont demandé à être reçu par le maire, ils ne l'ont été que par Jannick Vacher (NDLR Directeur Général des Services). Il y a toujours un vrai malaise et beaucoup d'entre nous sommes dans le plus profond désespoir. »

Un expert indépendant ?

Quid de la suite ? : « Nous avons adressé copie de notre courrier de ce jour à M. le sous-préfet. Par ailleurs, nous demandons, avant les prochains CT et CHCT (NDLR Comité d'Hygiène & sécurité et Conditions de Travail) début septembre, qu'un expert agréé indépendant vienne voir sur place ce qui se passe » Il est à noter que cette demande est à la charge financière de la collectivité et qu'elle ne peut refusée.

Absence ? dont acte...

Jannick Vacher, le Directeur Général des Services de la ville prend acte : « Nous avons effectivement noté, ce jour, l'annonce de l'absence des représentants de l'inter-syndicale au CT qu'elle avait elle-même demandé. Dont acte, le quorum n'étant pas réuni, il ne se tiendra pas.»

Bourse de l'emploi

Pour ce qui est des allégations au niveau de la bourse à l'emploi et des postes mis à la mobilité, le Directeur général est très clair : « Tous les agents concernés ont été reçus par leurs directions et informés. Bien évidemment, quand ce n'est pas la réponse attendue qui est donnée, on n'entend que ce que l'on veut bien entendre. Aujourd'hui, après 2 tours de jury, nous en avons terminé avec notre bourse à l'emploi. Nous avons tenu compte de toutes les candidatures, surtout celles des agents qui souhaitaient bouger. Parmi ceux-ci, on retrouve des représentants des personnels et une majorité de ceux qui se sont mobilisés le 2 juillet. Pour les 25 premiers mouvements, tout le monde à trouvé une place. Et à entendre certains postulants, c'est une vraie opportunité. Après 15 à 20 ans dans un service, ils sont satisfaits de pouvoir bouger et d'évoluer. » Et Jannick Vacher de conclure : « Contrairement à que l'on a pu entendre dire ou laissé à penser, il n 'y aucune suppression ni de services ni de postes, pas plus que de baisse de salaires et encore moins des licenciements. Nous n'en avons pas le droit dans la fonction publique sauf cas extrêmement rare. »

A suivre... Le courant passera peut-être mieux demain : faute de CT, le maire a convié les représentants de l'inter-syndicale à une rencontre. FO a demandé à venir à plusieurs. "Dans un esprit paritaire, la demande sera acceptée si la CGT le souhaite aussi", nous a notifié Jannick Vacher.


Article du 20 juillet 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de PEUR SUR LA VILLE 20/07/2015 23:35:36

La nostalgique saumuroise végète dans ses cinq communes, dont quatre sans pouvoir. Continuez de regarder derrière vous, braves saumurois. La peur vous donne de la contenance...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI