Les Grandes Tablées offrent un gisant de Richard III aux Anglais

Les Grandes Tablées du Saumur-Champigny se dérouleront le 5 et 6 août prochains. A cette occasion, les Anglais sont invités et la Grande-Bretagne sera à l'honneur. Les vignerons ont donc décidé d'offrir à nos « amis » d'outre-Manche un gisant en l'honneur de Richard III.


Les Grandes Tablées du Saumur-Champigny se renouvellent tous les ans. Après avoir mis les Belges à l'honneur de l'édition 2014, les vignerons du Saumur-Champigny rendront hommage aux Anglais en 2015. Les Grandes-Tablées, 15èmes du nom, nous permettront de découvrir que la gastronomie anglaise existe, avec des Mushroom Pie, des Pork Pie ou des Crumbles. Par contre, rassurez-vous, le vin sera bel et bien français, bien évidemment du Saumur-Champigny. Le Ministre de l'Agriculture et Porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll pourrait être présent afin d'honorer le label « Grandes Tablées Rabelaisiennes ». La Reine Elisabeth II a également été conviée, sans pour l'instant de réponse de sa part.

Un gisant de Richard III sera offert

En hommage à la famille Plantagenêt, qui a eu une influence positive sur le vignoble, les vignerons offriront un gisant de Richard III aux Anglais, qui se situera à l'Abbaye de Fontevraud. Pour ceux qui à l'école étaient mauvais en histoire, les Plantagenêts sont une famille de rois d'Angleterre, allant d'Henri II à Richard III, en passant par Richard 1er Coeur-de-lion. Le premier des Plantagenêts, Geoffroy V était lui duc d'Anjou et du Maine avant que ses descendants prennent le trône d'Angleterre. Richard III, le dernier des Plantagenêts, n'a régné que 2 ans mais, est devenu célèbre grâce à la pièce éponyme de Shakespeare. Le corps de Richard III a été retrouvé par mégarde sous un parking à Leicester en 2012, où il a été inhumé en 2014. C'est donc en l'honneur de ce roi, ou pour un coup de pub, que les vignerons du Saumur-Champigny offrent son gisant à l'Angleterre. Le gisant rejoindra ceux de ses aïeux Aliénor d'Aquitaine, Richard 1er Coeur-de-Lion, Henri II et Isabelle d'Angoulême dans la nef de l'Abbatiale de Fontevraud. Dans les années à venir, une cuvée spéciale Richard III de Fontevraud sera créée dans le Saumur-Champigny et s'exportera sûrement bien chez nos amis « British ».

Infos Pratiques : Grandes Tablées du Saumur-Champigny, mercredi 5 et jeudi 6 août 2015 à partir de 19h30., Place de la République (Face à l'Hôtel de Ville) – Saumur.
Il reste encore des places en vente - Tarifs : 12 € : Repas + verre de dégustation (réservation recommandée) - 5 € : verre de dégustation seul (achat sur place)
Billetterie en ligne ouverte (pour les repas) ou réservation auprès de l'Office de Tourisme du Saumurois, 8 bis quai Carnot à Saumur - Tel : 02 41 40 20 60 - infos@ot-saumur.fr.



Article du 30 juillet 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


9 commentaires :


Commentaire de Caracalla 30/07/2015 14:26:44

En français, il faut écrire AÏEUX et non AÏEULS car les gisants de Fontevraud ne sont pas les grands-parents de Richard III (écart de 300ans entre Henri II et Richard III !) Pour info, les restes de Richard III n'ont pas été retrouvés SUR un parking comme on laisserait un Caddie...mais SOUS un parking de Leicester. Curieux hommage...Quel est le lien avec Fontevraud?...Certes Richard III est vu comme le dernier des Plantagenêts mais il n'est jamais venu et ne fut pas enterré à l'abbaye. Effectivement, cela s'apparente à un coup de pub ...pour autant faut-il se permettre n'importe quoi?



Commentaire de @Caracalla 30/07/2015 15:03:34

Cher Caracalla, lecteur du Saumur-Kiosque comme vous je m’interroge. L'impression qui est la mienne, renforcée par la lecture d'autres articles : vous passez votre temps à chercher la petite bête et vous épiez la moindre faute d’orthographe. N'avez-vous donc pas mieux à faire ? Votre vie est-elle si peu intéressante ? Ne savez-vous pas que l'erreur est humaine et les journalistes humains ?



Commentaire de Caracalla 30/07/2015 15:14:05

Dommage que vous fassiez preuve d'une telle susceptibilité car comme confrère de la presse écrite j'allais louer votre travail d'information.



Commentaire de TD 30/07/2015 18:08:08

toutes chamailleries mises a part, je partage bien évidement l'avis de caracalla, histoire n'a pas à être tronquée par ce type d’opportunisme marketing ...



Commentaire de La rédaction 30/07/2015 18:17:51

Pour rétablir les choses, la rédaction du kiosque ne se cache pas derrière un pseudo. Elle n'est pas @Caracalla ! Rendons à César ce qui...



Commentaire de François-Marie Arouet 30/07/2015 18:25:36

Pourquoi tant d'honneur pour Richard III qui fut une canaille ambitieuse et sans doute l'assassin de ses propres neveux afin d'accaparer la couronne? Pourquoi son gisant à Fontevraud ? Quand Richard III est mort en 1485, les Plantagenêts avaient depuis longtemps perdu l'Anjou. Cela n'a pas de sens historique, sans même parler de la glorification du crime politique le plus odieux.



Commentaire de J.Pujol 30/07/2015 21:20:44

Je partage le point de vue des autres commentateurs de cet article.Ce gisant de Richard III est un non-sens!!! Merci au kiosque de nous informer des actualités de notre ville et n'en déplaise à certains, merci à ceux plus érudits qui relèvent les erreurs. Je crois que cela va dans l'intérêt de qualité de ce site et, pour citer Beaumarchais, car "Sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur". N'est-ce pas @caracalla?



Commentaire de J. Vaughan 31/07/2015 13:54:14

Tiens, Caracalla a oublié un truc...Geoffroy V n'était pas duc d'Anjou mais comte d'Anjou. L’Anjou étant érigé en duché qu'en 1360 avec Louis Ier. Pour le reste, cette idée de gisant ressemble à une grosse blague bien franchouillarde après une réunion de préparation aux Grandes Tablées. Amis vignerons saumurois, j'aime vos produits...mais là, vous êtes tout simplement à côté de la plaque.



Commentaire de Catherine 04/09/2016 14:11:02

Oui pourquoi pas un gisant Richard III ? C'est une occasion sympathique de faire un clin d'oeil aux Anglais qui sont en train de redecouvrir un de leurs rois qui fut calomnie par une propaganda Tudor et voient a travers ce kaleidoscope. A eux de se replonger dans les faits historiques de laposte guerre des deux roses depuis les annees 1450 et remonter a 1397, 1399-1400. Il y en a eu des descendants a la bloody crown et parmi, deja, les peres de deux a qui on accuse...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI