La Maison de l'Emploi en danger avec la loi NOTRe va-t-elle rejoindre l'Agence de Développement ?

Cela fait quelques années qu'une épée de Damoclès plane sur les maisons de l'Emploi. Déjà en 2013, la loi de finances avait prévu de réduire les budgets de moitié. Avec la nouvelle loi NOTRe portant sur la nouvelle organisation territoriale, le dispositif local ne sera plus financé par l'Etat. Ce sont les régions qui en auront la charge, mais sous quelle forme ? Les élus cherchent des solutions notamment par un rapprochement avec l'Agence de Développement du Grand Saumurois.

La MDE de Saumur, place de l'Arche Dorée


Le Sénat et l’Assemblée nationale ont adopté définitivement le 16 juillet dernier la loi NOTRe. Un texte qui prévoit notamment de placer les outils territoriaux du service public de l’emploi (Missions locales, Maisons de l’emploi, Plie, agences Cap emploi, Écoles de la deuxième chance) sous pilotage des Conseils régionaux à compter du 1er janvier 2016.

Pour les 155 Maisons de l’emploi (MdE) et 152 Plans locaux pour l’insertion et l’emploi (Plie) via leur organisme fédérateur, la mise en place du système est trop rapide. Elles vont être mises en place en même temps que les nouvelles dispositions des régions. Pour l'association nationale, le risque de régionalisation réside dans la création d'offres régionale standardisées qui coexisteront en concurrence avec les dispositifs d’État. Elle déplore l’abandon des dispositifs sur des mesures adaptés à chaque territoire. Pour les tenants de la régionalisation, c'est au contraire une bonne chose, comme l'a expliqué l'association des régions de France (ARF) qui préconise de faire évoluer les Maisons de l’emploi en agences de développement économique.

Le Saumurois va-t-il suivre le mouvement national ?

Avant le vote de la loi, le président de Saumur Agglo ne cachait pas son intérêt pour le rapprochement des deux entités, Agence de Développement et Maison de l'Emploi. Guy Bertin lors du dernier Conseil d'Agglo : "Economie, emploi, formation, c'est une triptyque incontournable et indissociable. Il y a une nécessaire transversalité." Des propos aussi renforcés par le vice-président, Jean Michel Marchand, qui souhaiterait envisager une intégration du service à l'agence de Développement pour optimiser le fonctionnement : "Outre la baisse de dotation, nombre de collectivités ont quitté la structure Maison de l'Emploi ou ont baissé leurs subventions de 50%. Cela ne peut pas durer bien longtemps. La perdre serait perdre un outil utile à l'activité économique. Il faut engager un dialogue avec l'Agence de Développement".

Le dialogue qui avait été entamé avec le précédent bureau de l'agence de développement avait provoqué sa démission. Les chefs d'entreprises qui présidaient à sa destinée avaient considéré que le volet social et formation d'une maison de l'emploi n'était pas du ressort d'une agence de développement qui doit se concentrer sur le développement économique.


(1) La MDE (Maison De l’Emploi) Saumur Loire Vallées d’Anjou fédère sur son territoire les partenaires publics et privés pour élaborer et mettre en œuvre un plan d’actions en faveur de l’emploi, de la formation et de l'insertion professionnelle.
Son territoire d’intervention se compose de 64 communes relevant de la Communauté de Communes Loire Longué, de la Communauté d’Agglomération Saumur Loire Développement, de la Communauté de Communes du Gennois, de la Communauté de Communes de la Région de Doué la Fontaine, soit une population de 101 112 habitants (en 2011)

(2) La Mission Locale du Saumurois est un espace d'accueil et d'information pour les jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire et universitaire. Elle propose un accueil individualisé sur chacun des 9 cantons de sa compétence. Chaque jeune accueilli bénéficie d'un accompagnement personnalisé tout au long de son parcours d'insertion sociale et professionnelle. Outre l'Europe (via le FSE), l'Etat et la Région, elle est financée à hauteur de 1,16 € par habitant par l'Agglo de Saumur, les Communautés de Communes du Longuéen, du Gennois, du Douéssin, du baugeois et du Noyantais. Elle dispose de 9 antennes sur le territoire : Allonnes, Baugé, Doué la Fontaine, Gennes, Longué, Montreuil Bellay, Noyant, Saumur Nord et Saumur sud.


Article du 31 juillet 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de saumurois 31/07/2015 20:06:39

Qui est le propriétaire des bâtiments ??



Commentaire de La rédaction 31/07/2015 20:13:21

Le bâtiment est déjà vendu par la ville au collège voisin, Saint André



Commentaire de jean d'ame! 31/07/2015 23:22:45

un monument historique de Saumur..... pourquoi pas un musée des sociétés saumuroises ouvertes à l'emploi,.. un lieu associatif.... des salles d'expositions... que ce soit privatisé ou non.... mais un lieu historique de rencontres..., des écoles saumuroises (privées ou publiques), des employeurs locaux, en tout cas : ouvert aux jeunes, aux formations locales... un lieu à sauvegarder ! et à promouvoir.... avec des programmes sans cesse réactualisés aux emplois locaux....que de réflections....! je n'innove rien....je rêve....



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI