Réunion du comité de suivi départemental 49 de la crise de l’élevage.

Le Préfet de Maine-et-Loire, François Burdeyron, a présidé ce vendredi 28 août une nouvelle réunion du comité de suivi départemental de la crise de l’élevage. A l’issue de cette réunion, une cinquantaine de producteurs porcins et de viande bovine vont bénéficier des premiers versements du fonds d’allègement des charges (FAC).


Le comité de suivi a décidé de donner la priorité aux éleveurs spécialisés à plus de 75 % en élevage (toutes productions confondues), et ayant un ratio d’annuité des prêts professionnels sur l’EBE supérieur à 50 % en porcins et de plus de 75 % en bovins lait ou viande. Il a été décidé de ne pas retenir le critère de baisse de l’EBE, qui n’est pas pertinent sur les dernières années dans les productions porcines, viande bovine et lait, ovine et caprine, et de retenir des critères de surface, en tenant compte de la transparence pour les associés de GAEC.
Le comité de suivi a décidé de fixer la date limite pour le dépôt des dossiers au 30 septembre 2015 pour l’ensemble des producteurs, ainsi que pour les demandes de FAC restructuration.
Le préfet invite en conséquence les éleveurs concernés à déposer dans les meilleurs délais leur demande de FAC auprès de la DDT - 15 bis, rue Dupetit-Thouars - 49047 - Angers cedex 01
Contact téléphone :
• M. Pascal BELLOEIL - Tél. 02 41 86 64 12
• Mme Sylvie BERTHOME - Tél : 02 41 86 64 00


Article du 29 aout 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Superdeg 30/08/2015 08:09:49

L'agriculture c'est la seule entreprise qui perd de l'argent tout les jours et qui ne fait jamais faillite sauf rare exception mais les livrets A sont pleins ainsi que le livret d'épargne populaire



Commentaire de ex aidé 30/08/2015 15:19:53

eh oui messieurs les éleveurs et agriculteurs,il faut se sortir les doigts du c....! Regroupez vous et vendez en direct au lieu de perdre de l'argent, investissez celui ci dans des lieux de distribution les consommateurs n'attendent que cela et au lieu de faire de l'intensif aussi bien en élevage qu'en agriculture diversifiez vous et faites du naturel; il y a plein d'exemples qui ont réussi et qui vendent leurs productions 3 fois plus cher. il faut aussi arrêter d'acheter du matériel ultra sophistiqué qui coûte la peau des fesses et qu'il faut rembourser.On peut travailler avec des tracteurs qui n'ont pas la clim et le guidage laser!! il y a plein d'artisans et commerçants et d'autres professions qui n'ont pas les aides que vous avez (aide à l'installation, aides de la PAC etc... mais eux se remettent en question !! ils n'ont pas le choix. enfin arrêtez de tout casser pendant vos manifs car c'est nous les contribuables qui payons ; on préférerait mettre cet argent pour acheter vos produits plus chers...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI