Pourquoi organiser Festivini ? : Itv de Philippe Porché, président des vins de Saumur.

Festivini, le festival de la culture du vin débute ce week-end pour 9 jours avec "Vignes, Vins, Randos" samedi et se poursuit dimanche avec "Vinitasti", les rendez-vous des vignerons du Val de Loire, place de la république (relire notre article). La semaine abordera la culture sous tout ses aspects avant de se terminer sportivement dimanche 13 septembre par les Foulées du Saumur Champigny. Pour Philippe Porché, le président des vignerons de Saumur et le responsable de l'organisation, c'est une manière différente d'aborder la culture du vin.

Philippe Porché, Président des Vins de Saumur


Saumur Kiosque. Comment est né Festivini ?

Philippe Porché.
"En 2005, un comité d'organisation des événements viticoles Saumurois s'est créé en relançant le marché des vins de Saumur qui avait disparu depuis de nombreuses années. Un rendez-vous a été donné chaque année le premier dimanche de septembre. Depuis plus de 20 ans, le second week-end ont lieu les Foulées du Saumur Champigny. En 2010, on s'est dit qu'il serait intéressant de relier ces deux manifestations et aborder le vin sous tout ses aspects culturels."

Saumur Kiosque. Vous souhaitez dépasser la présentation du produit et donner du sens au vin ?

Philippe Porché.
"Il ne faut pas oublier que le vin est ancré dans notre histoire et notre culture et que c'est lui qui a façonné les paysages parmi les plus beaux de France. On a souvent diabolisé le vin, mais les parlementaires ont réussi une avancée ces dernières semaines en faisant en sorte que la presse ne puisse plus être condamnée pour avoir parlé du vin. Je crois qu'il faut parler d'éducation plutôt que d'interdiction."

Saumur Kiosque. L'éducation est essentielle ?

Philippe Porché.
"Je le répète, c'est par l'éducation qu'on peut éviter les dérives. On a vu par le passé que les politiques de prohibition avaient au contraire un effet inverse. En Italie et en Espagne, l'éducation au goût fait partie des programmes scolaires. Il faut demander que cela soit la même chose en France."

Saumur Kiosque.
Le vin est aussi un pan important de l'économie ?

Philippe Porché.
"Le vin constitue le deuxième éléments de la balance commerciale française (derrière l'aéronautique et devant les cosmétiques) avec plus de 8 milliards d'euros d'excédents. A Saumur par exemple, ce sont pas loin de 30 millions de bouteilles qui sont produites chaque année et qui véhiculent l'image de Saumur. C'est un pan essentiel de l'économie locale avec des centaines d'emplois à la clefs."

Saumur Kiosque. Finalement vous faites de la communication culturelle ?

Philippe Porché.
"Pendant la semaine nous accueillerons 10 000 personnes. On ne peut le faire que si nous créons des liens avec les différents partenaires. Nous sommes soutenus par la région, le département, la ville et l'Agglo et nous travaillons en étroite collaboration avec l'Office de Tourisme ou l'Abbaye de Fontevraud. Avec eux, nous avons mis en place une importante co-production et nous invitons à une superbe découverte scénographique de l'Abbaye et des vins le samedi 12 septembre. Les restaurateurs aussi proposent des menus spéciaux. Le monde équestre proposera pour Equivini le vendredi 11, des randonnées à Cheval ou en Attelage."

Saumur Kiosque. Vous recherchez le maximum de synergies ?

Philippe Porché.
"Oui, c'est notre but mais c'est aussi un moyen d'avoir des projets partagés entre les vignerons. C'est important pour nous de nous connaître, d'échanger. Le fait de travailler ensemble est un gage de réussite pour notre vignoble. L'objectif pour nous est de donner une belle image de nos vins et de notre métier. Pour ce faire par exemple, le lycée professionnel Edgard Pisani s'implique avec les élèves et proposera le jeudi une découverte aux enfants le matin et l'après midi, les adultes pourront mieux comprendre notre profession."


Article du 02 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Benoît 02/09/2015 17:12:39

Voilà, c'est fait. Kiosque à rendu hommage au seul homme devant qui ils sont en admiration. Il y a donc un Maître qui les impressionne...



Commentaire de La rédaction 02/09/2015 19:55:49

Plutôt drôle... Benoït L... Qu'est ce qu'on vous a fait pour nous chercher ainsi ? Vous avez de la rancœur ?



Commentaire de Simon 02/09/2015 21:24:59

Lorsqu'on présente un produit , il faut le faire honnêtement. C'est à dire qu'en ce qui concerne le vin , il ne faut pas occulter les ravages de l'alcoolisme. Pour s'en convaincre , après Festvini, il faudra faire un reportage sur la désintoxication avec ses drames humains. Alors 8 milliards d'euros d'excédent très bien mais quel coût pour la collectivité pour soigner les malades.



Commentaire de bobi ewing 03/09/2015 07:33:48

simon personne ne ta obligé a reprendre la derniere tournée.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI