Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Longué. Le ou les hôpitaux en danger ? Syndicat et maire s'expriment

La situation du secteur hospitalier est plus qu'inquiétante à Longué... Alors que les financements nécessaires à la construction du futur hôpital ne sont toujours pas réunis, 15 lits ont été supprimés par l'Agence Régionale de Santé, au sein de l'établissement actuel (relire notre article). Ce mardi 8 septembre, 90 des 170 salariés de l'hôpital actuel ont participé à une réunion du personnel, organisée par leurs représentants syndicats CGT et CFDT... Si l'hôpital est en danger, qui sont les responsables ?

Ouverture en juin 2016 ? Côté syndicats, personne n'y croît.


« Comment a-t-on pu ne pas voir que le crédit n'avait pas été validé officiellement ? ». C'est l'interrogation majeure d'Éric Legland, secrétaire général des hospitaliers à la CGT. L'argent, c'est donc ce qui pose problème au futur hôpital de Longué. Les banques n'ayant pas suivi le projet, il faut trouver des fonds pour finir la construction. Et ce n'est pas une paille : 13,8 millions d'euros. Afin de récupérer ces millions, le directeur de l'hôpital de Saumur et de Longué, Jean-Christophe Pinson, a fait appel à la Caisse des Dépôts et Consignations. La commune de Longué, par le biais du maire Frédéric Mortier, a ensuite accepté de cautionner une tranche de 3,6 millions d'euros, sous forme de garantie. Ce prêt sera-t-il accordé ? Réponse dans une à deux semaines, selon l'ARS.

Qui seraient les responsables de cette situation ?

Selon les syndicats CGT et CFDT, cela ne fait aucun doute : la direction de l'hôpital est le premier responsable de cette situation. Éric Legland : « La direction savait qu'elle faisait courir un risque à l'hôpital actuel et à la bonne marche des travaux ». Mais aussi le département « qui a laissé la construction se développer sans aucun accord écrit d'une banque, concernant les crédits », puis l'Agence Régionale de Santé qui « a validé oralement la mise en route du chantier ». Le maire de Longué-Jumelles a également suscité quelques interrogations : « Même si le projet avait vu le jour sous l'ancienne municipalité (ndlr : avant mars 2008), le maire actuel a-t-il posé les bonnes questions ? Était-il au courant de cette situation ? Si oui, pourquoi ne l'a-t-il pas signalé alors que c'était son rôle ? J'ai quand même du mal à penser qu'un maire, qui a travaillé avec des sociétés locales, ne sache pas que l'hôpital de sa commune est en délicatesse avec sa trésorerie pour le paiement des entreprises », s'interroge Éric Legland, en photo ci-contre.

Frédéric Mortier : « Je ne suis pas président du conseil de surveillance ».

Frédéric Mortier, le maire de Longué-Jumelles, a tenu à répondre lui-même à ces interrogations : « Comme j'ai pu le lire dans la presse ce matin, je ne suis pas président du conseil de surveillance de l'hôpital de Longué. J'ai été président du conseil d'administration, je précise, de 2008 à 2011. En 2011, on est passé au conseil de surveillance, ce qui change absolument tout. Avant 2011, c'était moi le patron, après 2011, c'est le directeur de l'hôpital qui décide et qui ne fournit que les informations qu'il veut bien fournir. Les seules informations que j'ai sur cet établissement sont celles qui émanent donc directement de M. Pinson, directeur de l'hôpital, lorsque les choses tournent mal et qu'il souhaite m'en parler. La CGT, comme d'habitude, ne sait pas de quoi elle parle et, en plus, est représentée elle-même au sein du conseil de surveillance... Donc c'est elle qui est censée poser les questions. Lorsqu'il y a des difficultés comme celles qui sont connues actuellement, j'aimerais savoir où se trouvent la CGT et les syndicats de personnel. C'est scandaleux de faire appel à un représentant de la CGT comme ce M. Legland, secrétaire général, qui n'y connaît absolument rien au fonctionnement ».

Quand devrait se terminer le chantier de l'hôpital ?

Un chantier, comme son nom l'indique bien... Aujourd'hui, la construction est à bout de souffle. Et pour cause, les entreprises engagées pour les travaux sont payées en retard, voire pas du tout. Désormais, la somme des factures impayées s'élève à environ 5 millions d'euros. Ouverture en juin 2016 donc, comme annoncée ? Ce mardi 8 septembre, aucun syndicaliste n'y croyait : « C'est impossible ! Plutôt fin 2016, voire début 2017 ». Si aucune solution n'est trouvée, le chantier risquerait de se retrouver complètement à l'arrêt puisque « si une entreprise arrête, le chantier s'arrête », explique Éric Legland, semble-t-il bien renseigné. « Pendant ce temps-là, les entreprises et les salariés sont en danger ». En effet, si rien ne s'arrange, certaines entreprises pourraient être amenées à licencier, d'autres pourraient frôler le dépôt de bilan. L'hôpital actuel, qui doit « impérativement subir des travaux pour ne pas définitivement fermer ses portes », pose aussi question aux syndicats... « Il ne pourra pas couvrir les frais de son fonctionnement en plus des dettes du futur centre hospitalier, si la construction n'arrive pas à son terme. Soit nous avons deux hôpitaux sur la commune de Longué, soit nous n'en avons aucun ». Pour le moment, les syndicats attendent de construire un mouvement solide avant de débuter la grève. Une réunion d'information avec le personnel sera organisée par le directeur Jean-Christophe Pinson, le vendredi 18 septembre prochain.

NB : Occupé, le directeur des hôpitaux de Saumur et Longué, Jean-Christophe Pinson, n'a pas pu s'exprimer.

Le futur hôpital de Longué en quelques chiffres :

- 21,6 M € de budget construction (21% autofinancement + 13,5% subventions + 65,5% encore à trouver)
- 162 lits (répartis comme ci-dessous)
- 60 en maison de retraite (EHPAD)
- 12 en Pôle d'activités et de soins adaptés (PASA)
- 15 en Unité pour personnes âgées désorientées (UPAD)
- 10 en hébergement temporaire
- 30 en soins de suite et de réadaptation (SSR)
- 35 en unité de soins longue durée (USLD)


Article du 09 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


40 commentaires :


Commentaire de je vis a longué 09/09/2015 15:59:13

Monsieur Mortier comment pouvez vous accordé votre confiance a Monsieur Pinson pour cautionner un prèt. alors que vous semblé douté de sa sincèrité dans votre article ci dessus Quand a la CGT elle défend les intérèts des travailleurs ils en ont bien besoin avec ces piètre dirigeants qui construisent un hopital sans argent



Commentaire de varlin 09/09/2015 16:05:22

A la lecture des propros de mr Mortier 1*tout était sous controle avant 2011,par la suite on lui aurait "caché" la réalité.Est ce que des élus de longué siégeaient au conseil de surveillance,est ce que ces élus faisaient des rapports à Mr Mortier?Comment peut on dire qu'avant 2011 , il était le "patron" et qu'après cette date il n'était pas au courant de rien... *2 Pour ce qui est des organisations syndicales , mr Mortier, elles représentent les salariés et ont de nombreuses fois alerté sur les dysfonctionnements de l'hopital et en particulier de Longué .Quand à la connaissance ou non des dossiers et du fonctionnement de l'hopital vu les résultats qui nous tombent du ciel,il serait plus judicieux vu la situation de mettre un peu plus de prudence dans vos propos On peut noter comme le disait "ca suffit" que mr Mortier espere encore se sauver avec une pirouette en "chargeant la direction de l'hopital.. on ne peut pas croire un seul instant que Mr MORTIER est découvert ce probleme à la derniere minute comme un modeste citoyen de Longué. J'ai bien peur que a terme nous n'ayons plus d'hopital du tout...



Commentaire de elle est pas belle la vie 09/09/2015 16:30:12

avec mortier c est marrant c est quand c est bien on a qu a dire que c est pour moi et quand c est pas bien et bas ce n est plus moi.



Commentaire de richard virenque 09/09/2015 18:01:21

on m'aurait menti a l'insu de mon plein gré,c'est pas gentil, c'est pas moi chef , j'ai glissé chef. qu'est ce qu'il ne faut pas entendre, on pourrait en rire monsieur le maire mais les salariés de l'hopital, syndiqués ou non et les longuéens qui attendaient un hopital ,eux , vont pleurer hélas



Commentaire de je vis a longué 09/09/2015 19:13:58

le moulin de la ville a sonné la fin du reigne de votre prédécesseur l hopital pourrait vous étre fatal si les longuéens payent les erreurs a bon entendeur Monsieur le Maire



Commentaire de Bnard 09/09/2015 19:19:12

bizard y des sous pour les migrands et pas pour les Français



Commentaire de Eliot NESS 09/09/2015 19:23:51

Après la pantalonnade, le jeu de la patate chaude. Quel désastre au sein de l'administration qui vit de nos impôts et n'est même pas capable de gérer un dossier de construction immobilière correctement! Comment peut on laisser un directeur d'établissement hospitalier public jouer avec l'argent de la communauté qui bosse et qui paie tous ces impôts qui sont gaspillés par des gens qui se croient meilleurs que nous. Quand chacun de nous fait construire une maison, nous faisons lancer les travaux que si nous avons totalement le prêt! Résultat, des entrepreneurs dans le rouge qui sont déjà bardés de RSI à payer à l'heure, des employés para-médicaux qui verront leurs postes sauter alors qu'ils sont dévoués à notre société. Il serait judicieux qu'une commission indépendante contrôle les dossiers de construction et puisse faire en sorte que des sanctions disciplinaires et ferme soient prises à l'encontre des mauvais gestionnaires et qu'ils ne soient plus dans le circuit. Quand je pense que Jérôme Kerviel en a pris plein la gueule car il était qu'un simple citoyen et exécutant! Dans la politique de l'administration, ce n'est jamais leur faute et se sent souvent intouchable. Je tiens à féliciter le personnel de l’hôpital de Longué qui sont tous les jours sur le terrain, subissent des coups de sabre dans leurs budget de fonctionnement et doivent se débrouiller avec et en plus avec une restriction de personnel. Je tenais à remercier les syndicats, qui grâce à eux, informe la population et permettent de lever des lièvres souvent à temps. Je souhaite beaucoup de courage au personnel de l’hôpital et aux syndicats pour les prochains mois à venir. Il serait bien que Mr MORTIER accepte l'utilité des syndicats et je serais pour le limogeage rapide de directeur ou d'élus dans ce genre de bourbier fiscal. Cela ferait réfléchir les autres! Bonne journée à tous.



Commentaire de un employé de l'hopital de saumur desemparé.... 09/09/2015 19:25:40

une question que beaucoup se sont posé et se pose encore, en période de vache maigre et de restriction de budget, pourquoi refaire un autre hôpital à 25 kms de Saumur alors que celui de Saumur est déjà fragile???? je n'ai pas fait de grandes études comme certains de nos dirigeant, mais une chose est sure je gère certainement mieux mon budget qu'eux!!! c'est claire avec son propre argent difficilement gagné on fait attention, quand c'est pas le sien, on est moins regardant,.... le soucis c'est que pendant ce temps là, les directeurs, ils passent à la paie tous les mois, et gracieusement, si c'était au mérite, ils ne leur en resterait pas lourd..... mais c'est à petite échelle ce qui se passe avec nos dirigeants nationaux, malheureusement!!! après on va nous dire "mais de quoi vous vous plaigniez, vous avez du travail...", certes, mais vu comment sont gérés nos impôts, ce n'est pas encourageant, et vu tout ce petit monde qui va venir avec l'actualité du moment, "française, français vous pouvez travailler!!! et ce jusqu'à épuisement total!!!" à bon entendeur.



Commentaire de Legland 09/09/2015 20:11:34

En réponse à mr Mortier, maire de Longué. Depuis la vote de la loi HPST (loi Bachelot) les directeurs ont les pleins pouvoirs, vous avez raison. Le seul lieu ou l'on peut faire bouger certaines lignes, c'est au CHSCT. Le CTE (Comité technique Établissement) comme le CS ( Conseil de Surveillance) ne sont, comme vous le dite, des lieus non décisionnels. Par contre, cela nous empêche pas de se positionner lors de votes. De plus, comme c'est la direction qui donne les documents à étudier. Si on ne remonte pas les informations aux représentant-e-s du personnel par d'autres sources qu'il y a des problèmes dans le fonctionnement de l'hôpital. Vous vous doutez bien que la direction ne va pas les informer d'une façon très explicite qu'il y a eu un impair au démarrage du chantier. On n'a même fait barrage au élues du CHSCT pour qu'elles ne pénètrent pas sur le chantier, courant juin. Vous avez raison sur un point nous ne sommes pas des professionnels du syndicalisme encore moins mais collègues qui siègent à Longué. Moi, je siège à Saumur. Mais cela ne nous empêche pas d'utiliser toutes nos filières syndicalistes pour prendre des informations suffisantes auprès de camarades travaillant dans les différents milieux professionnels dont celle du bâtiments. A la CGT, on ne fait pas de distinction entre le public et le privé, nous nous apportons des soutiens mutuels. Revenant au CS, les élu-e-s de la commune de Longué qui y siègent doivent bien vous remonter certaines informations. Donc vos représentant-e-s doivent savoir que la CGT ne siège pas mais que c'est la CFDT. Etant le syndicat majoritaire aux dernières élections professionnelles sur l'hôpital. Donc, on ne sait pas ce qui s'y passe au Conseil de Surveillance. C'est bien au CS de surveiller le bon déroulement de l'état financiers et autres que nous les représentants du personnel au sein de cette instance. Surtout que l’ensemble des élu-e-s politiques sont bien représentés. Les organisations syndicales n'ont qu'un siège de titulaire pas de suppléance. A Saumur, on a deux sièges pour 4 organisations syndicales. Vous avez vos propres réseaux politiques dans différentes instances dont le conseil général du Maine et Loire. Le secteur de Longué y est bien représenté. Vous avez, quoi que vous en dites, plus de pouvoir que nous les organisations syndicales. Notre rapport de force ne peut se faire qu'avec l'ensemble du monde du salariat et autres (retraité-e-s, demandeurs d'emploi, les jeunes,....). même l'entreprise qui a faire part de son inquiétude de ne pouvoir être payée à notre ministère de tutelle, Marisol TOURAINE, n'a pas eu gain de cause. La seule démarche de l'intersyndicale, c'est d'informer, d'aider et d'apporter des solutions pour qu'une solution soit trouvée le plus rapidement possible pour les entreprises donc leurs salarié-e-s retrouvent le chemin du chantier et le finissent. Pour que le personnel de l'hôpital de Longué travaille dans de "meilleures conditions" au moins dans des locaux neufs parce que pour le reste! on continu à diminuer les postes dont les premiers impactés par ces réformes sont principalement le petit personnel (catégorie C et B en priorité). Au fait, que pensez vous de la suppression pour l'instant de 12 poste de CDD et que certain CDI n'est pas touché leur paye alors que c'est un droit quelque soit la situation d'une entreprise encore plus dans la fonction public ou normalement les salaires sont garantis! Que pensez vous de la façon arbitraire de la fermetures des 15 lits de médecine (SSR) alors que leurs réouvertures avaient été validées dans toutes les instances (local/ARS/CG) pour permettre à l'hôpital de garder une trésorie en équilibre jusqu'à l'ouverture du nouvelle hôpital en début d'année 2016. La fermeture des lits était programmée pour le 20 décembre, trois mois. C'est toujours ça de gagner pour ces agents. demain ils vont pointer à pôle emploi et payés par le CH en fonction de leur durée de contrat à l'hôpital. Il faut savoir que peu d'hôpitaux ont passé des conventions avec l'ex assédic pour la prise en charge de contrat de droit privé. La seule chose que nous voulons, c'est que le Conseil Général ne met pas 15 jours pour ce prononcer pour se porter cautionnaire (même si on connait la situation du département) de ce crédit. Cela permettra normalement à ce chantier de ce finir et de ne pas mettre tout le monde à la rue entreprises comme le personnel de l'hôpital. Cela aurait un impact plus que négatif pour le Longuéen.



Commentaire de dada 09/09/2015 20:17:36

Un seul mot me vient à l'esprit:la honte. Il faut que ceux de qui ont été les instigateurs de cette gageure soient punis. Le directeur doit être révoqué pour une faute grave qui met en danger les entreprises et les patients de tout le Saumurois en fragilisant l'hôpital public.On ne pourrait pas faire mieux pour tuer le service public. Les élus dont l'incapacité est une nouvelle fois démontré.Il sont incapables de reconnaître leur implication et rejettent la faute sur les agents. Il est vrai que Mr Mortier n'est pas un fervent défenseur de la fonction publique et des syndicats.Il le prouve une nouvelle fois dans sa syntaxe .Peut être aurait il préféré une clinique?



Commentaire de Pat49 09/09/2015 20:22:09

Nous ne serons certainement jamais qui est responsable, car tout le monde va se rejeter la balle. Ce qui est vraiment inquiétant c'est qu'il n'y a pas qu'un fautif, on ne construit pas un hôpital comme une maison. Il faut "heureusement" des autorisations, des études etc ... alors comment peut on en arriver à ce stade avec toutes les précautions qui auraient dû être prisent. Que ce soit le directeur de l’hôpital, le maire, l'ARS ou bien d'autre, les responsables de cette situation inadmissible, des sanctions doivent être prisent. Dans une entreprise un ouvrier est viré pour beaucoup moins que ça . Lorsque je voie que M. Pinson ne s'est pas exprimé car il était occupé !!!! dans quelle situation faut il être pour qu'il en fasse sa priorité ????



Commentaire de une question 09/09/2015 21:42:17

une question et une seule : qui est le président du conseil de surveillance de cet hôpital? merci à kiosque de nous répondre .



Commentaire de la grande lessive 09/09/2015 21:55:14

l'onde de choc de cette affaire va faire mal , car manifestement il y a eu une faute grave de la direction , direction qui est la même qu'à l’hôpital de saumur , le plus gros employeur du saumurois... hôpital qui a supprimé des postes par dizaines , hôpital surendetté pour faire vivre .. une clinique , en gros ça va flinguer , car tout va ressortir , et l'ARS ne va pas mettre longtemps à régler le problème ...



Commentaire de Des zélus 09/09/2015 21:59:14

Il me semble que l'élu en charge de l'hopital, l'adjoint à la santé, vient de se faire la mal...pour l'outre atlantique... Y aurait-il un lien avec sa démission et son départ?



Commentaire de Une longuéenne 09/09/2015 22:01:51

Dans l'article de février 2014 http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=18424, c'était Monsieur Mortier, le président du conseil de surveillance de l'hopital...



Commentaire de Incompréhensible 09/09/2015 22:28:55

Travaillant dans un établissement médico-social, il me semble que la gestion est un élément essentiel. Que l'ARS ne retire pas des lits sans raisons. Que la négociation est également essentielle, et que souvent quand on perd quelque chose, on gagne autre chose... Qu'à gagner l'hopital de saumur contre la fermeture de lit de Longué. Cela semble si important comme erreur de gestion, qu'il est inimaginable que cela n'ait pas été programmé. Avec tous les cols blancs que dirigent ces deux hopitaux, et ces élus diplômés et profs d'économie, tout cela est réellement incompréhensible...



Commentaire de çà suffit 10/09/2015 08:50:04

Éruption volcanique à Longué ! Le volcan crache entraînant des perturbations dans la construction de l' hôpital. La zone tellurique se propage : direction, mairie, syndicats. Va-t-on trouver rapidement une solution pour arrêter cette lave incandescente qui coule... Est-ce le réchauffement climatique qui en est responsable ?



Commentaire de reponse a une question 10/09/2015 10:55:06

Le vice president au syndicat mixte du grand saumurois en charge du dossier sur la Santé en lien avec l'ARS est je vous le donne en mille Mr Frederic Mortier... peut etre que l'ars lui a aussi caché des choses?ou le syndicat du grand saumurois? Les gens sont tellement méchants avec lui



Commentaire de flash back 10/09/2015 11:40:57

La 1ère pierre de l'hôpital de Longué-Jumelles est posée Le mercredi 26 février restera une date importante pour les Longuéens : la 1ère pierre du nouvel hôpital a été posée par Mr Pinson Directeur du Centre hospitalier de Saumur et Mr Mortier Maire de Longué-Jumelles et Président du Conseil de surveillance, en présence de Mr Becque Directeur adjoint du Centre hospitalier, Mr Ruault Conseiller Général, Mme Lécureuil du cabinet A2MO, Mme Lestrade du cabinet d'architecte Sextant et d'élus. . Après un long travail de négociations avec l'ARS ce nouvel établissement très attendu sur le territoire sera opérationnel courant 2016. Ce projet de 26 millions € est soutenu par le Conseil Régional et le Conseil Général. Le nouvel hôpital permettra d'améliorer la qualité d'accueil des patients ainsi que le travail du personnel et d'élargir la gamme de services . D'une capacité de 161 lits il offrira divers modes d'accueil adaptés aux pathologies (soins de suite et réadaptation, soins longue durée, personnes âgées dépendantes, évaluation gériatrique et Alzheimer). Le SSIAD (service de soins infirmiers à domicile) sera intégré à la structure. L'hôpital n'utilisant pas tout le terrain disponible, une étude (indépendante du projet) est actuellement en cours pour installer sur le site un pôle pluridisciplinaire de santé, ce qui ferait une offre de services de santé complète et facile d'accès. Une surface reste également disponible pour une zone pavillonnaire. Article du 28 février 2014 I Catégorie : Vie de la cité



Commentaire de Où est l'argent 10/09/2015 12:25:40

Sur le CO d'aujourdhui M. Mortier s'explique: ' "lorsque j'ai pris en 2008 la présidence de ce qui était alors le conseil d'administration de l'Hôpital, son déficit s'élevait à 700 000€. Lorsque j'ai quitté la présidence du conseil de surveillance en 2014, nous avions 5M€ d'autofinancement, ce qui permettait d'engager la construction du nouvel hôpital" je site. Je demande qu'à croire M. Le Maire. Mais alors, où sont donc passé ces 5M€ ?? à éponger les dettes de l'hôpital de Saumur ? ou dans la poche de quelqu'un bien placé ?, car si l'on calcule bien, 5M€ plus les 3.6 millions d'€ cautionné par la ville, + les 3€ de l'ancien hôpital, qui n'ai pas vendu ça fait 11.6 M€, on se rapproche des 13.8M€ qu'il manque pour terminer l'hôpital !!!!! Il faut effectivement que cette affaire soit éclaircie, car la bonne question est : ou est passé une partie de l'argent ???



Commentaire de lolo 10/09/2015 12:51:30

Curieusement M. Mortier s'appropriait assez facilement la construction de ce nouvel hôpital, en posant pour le Courrier de l'Ouest lors de la pause de la "première pierre". Je crois savoir que la direction est seul maître à bord dorénavant dans la gestion d'un hôpital, mais il me semble me rappeler que lors des élections municipales, M. Mortier avait parlé du dossier de l'hôpital de Longué, comme étant de sa gestion. (et là il avait un peu "trompé ses électeurs, non!). Et maintenant on découvre que le projet n'avait pas de financement dans sa globalité (car je pense qu'avant de lancer un projet d'une telle ampleur on s'assure de son financement), il n'hésite pas à rejeter la faute sur le Directeur et le représentant de la commune (M. Fêve) qui comme par hasard n'est plus dans la municipalité, puisque parti au Canada. Alors comment expliquer qu'on ait attribué une médaille à M. Fêve pour ses "bons services"!!!! j'avoue qu'on peut être surpris. On peut être étonné aussi, lorsqu'on lit l'article du Courrier de l'Ouest de ce matin, que l'on soit passé d'un déficit de 700 000 euros à une capacité d'autofinancement de 5M euros en 2014. il faut absolument donner cette recette au niveau national pour la gestion des hôpitaux, car elles affiches presque toutes un déficit chaque année.... il doit y avoir une recette miracle à Longué.



Commentaire de La rédaction 11/09/2015 08:44:49

@une question : Le président du conseil de surveillance est Nicole Péhu, qui a remplacé Laurent Fève, parti au Canada.



Commentaire de a.girardeau 11/09/2015 12:55:44

et le mr pinson ,il a mal a la gorge pour ne pas nous expliquer avec brio sa prouesse financiere?



Commentaire de lucie p 11/09/2015 12:59:07

Il est vrai que nous n'avons pas lu sa soi-disant journaliste chargée de je ne sais quoi elle qui repend sa haine habituellement elle n'a pas trouvé le bobard à faire avaler aux saumurois.ca marche pas a tous les cous.



Commentaire de claude 11/09/2015 14:59:16

pardon au personnel qui nous clame pourtant l incompetence des directeurs de cet etablissement



Commentaire de tché 11/09/2015 15:44:22

oui effectivement, je suis fort étonné de ne pas lire le directeur responsable et un syndicat Cfdt qui quand il s'agit de faire du bruit pour leur petite personne est là mais quand il s'agit de défendre l'établissement les employant personne je constate amèrement que ce syndicat est exactement comme chez nous .le paraître devant les employés et la brosse à reluire pour la direction soyez honnête car etre syndicaliste n'est pas de dire amen



Commentaire de marianne 11/09/2015 15:48:38

M. mortier nous savions que vous aviez peu de considération aux peuples, aux sans dents aux geus mais le temps des seigneurs est révolus et le peuple porte des dentiers, perçoient un salaire, par en vacances et même a leur temps perdu il vote et cela ne l'oubliait pas M. mortier



Commentaire de Legland 11/09/2015 20:30:53

J'ai pris connaissant que M. MORTIER, en tant que Maire, voulait rencontrer le personnel ce mardi 15 septembre à 18h. Fera t'il preuve de courtoisie en s'excusant publiquement des propos qu'il a tenu à mon égard, aux représentants du personnel CGT de l'hôpital et à notre organisation en général? Les propos tenus ont blessés l'ensemble de nos syndiqué-e-s et on trouvait très déplacer voir calomnieux surtout à mon égard. Au fait, dans une autre presse, vous avez révélé que vous avez tenu le poste de la présidence jusqu'en 2014 avant de vous faire remplacer en 2015. Je site un passage de vos propos:"...j'ai quitté la présidence du conseil de surveillance en 2014, nous avions 5 M€ d'autofinancement, ce qui permettait d'engager la construction du nouvel hôpital. la décision a été prise d'emprunter qu'au moment où nous en aurions besoin. On ignorait alors que les choses se compliqueraient au niveau du financement privé, avec refus des banques." Donc à bon entendeur, je pense que notre syndicat sa réfléchit et sa pense. L'erreur est humaine ce qui compte pour nous, ceux sont les salarié-e-s qui vont perdre leur emploi et ceux qui ne touchent pas leurs salaires en priorité.



Commentaire de edouard 12/09/2015 07:30:24

attention a ce que mr pinson ne parte pas avec le reste de la caisse.pourquoi si lui aussi nous dira qu il est innocent bien sur il ne s explique pas?il cherche peut etre quoi dire.



Commentaire de christiane 15/09/2015 07:37:08

ce qui est impressionnant est que la Cfdt adopte la politique de l'autruche .quand il s'agit de racoler et vendre leur soupe afin de leur donner plus d'heure à boire le café ils sont là. mais pour défendre le personnel personne.



Commentaire de n r 15/09/2015 09:39:19

M. mortier va nous recevoir en mairie pour une réunion soporiphique.c n'est pas moi c'est lui mais en attendant tout le monde desire les honneurs et quand le rêve tourne au cauchemar a cause de pseudos dirigeant les rats quittent le navire .des salariés et des entreprises pas payés .le contribuable va encore éponger les erreurs de certains .yen a marre !!



Commentaire de ? 15/09/2015 12:11:34

nous ne voyons plus M. bec à longue ? est-il parti aussi avec la caisse? nous avons réellement l'impression d'être pris pour des cons .la direction ne nous dit rien ou alors un écran de fumée.



Commentaire de à christianne 15/09/2015 12:18:24

oh que c'est petit Christiane, tu ne dois pas être heureuse dans ta vie.............. on appelle ça de la langue de put..... (moi je reste poli!!). oui dans n'importe quelle organisation syndicale il y a un moment café, il faut être honnêtes, comme toutes réunions, mais il y a aussi beaucoup de moment de travail pour vous défendre, parfois plus que d'autre, mais le but est bien de défendre ses acquis qu'on voudrait nous grignoter petit à petit. allez Christiane, sans rancune, mais la prochaine fois, comme on dit aux petits enfants qui disent une bêtise, il faut tourner sept fois sa langue dans la bouche avant de parler.... bisous!!!!! :):):):)



Commentaire de des collegues de christiane 15/09/2015 14:03:04

non cela est vrai et au moment des élections vous etes présents même à nous offrir vos crayons calendriers afin que l'on vote pour vous. quand vous ne nous demandez pas de gonfler vos listes afin d être élus qui une fois élus vous donnent des heures, qui avec ces heures vous glandez car tel est le mot j'étai chez vous mais pas longtemps car dégouté de vos pratiques pendant que nous bossons vous vous bullez, peut-être même dans votre café .et là quand nous avons besoin de vous et bien rien .le café doit avoir du mal à passer dans le filtre .et je suis bien dans ma peau à part quand je constate que nous accordons notre confiance à des gens qui s'en foutent royalement.



Commentaire de f.duhamel 15/09/2015 15:09:05

M. le syndicaliste qui apparemment a mangé du clown .si mme Christiane est inquiète il y a de quoi avec ce qui se passe et vous, vous venez lui faire la morale sur sa façon et son ressenti de votre organisation syndicale. je pense que vous vous pouvez être mal dans votre peau car quel message pour la rassurer et lui expliquer l'avenir de ses agents qui touche rien ou si peu Qu'avez-vous fait ? ,que faites-vous?



Commentaire de pitoyable 16/09/2015 07:57:33

M. mortier essaie bien sur de se racheter une virginité ce qui va être très dur mais quand il nous dit que M. becque est incompetent ainsi que M. pinson cela fait quand même des années que le personnel le clame haut et fort mais sans jamais aucune écoute. il serait bon de remettre tout à plat et M. le maire de Saumur devrait s'inquiéter car quand les affaires cachées de Saumur vont sortir lui aussi va être mal il faut stopper ces gens avant une catastrophe .on nous promet d'être payé mais quand et en attendant nous vivons comment? chez M. mortier, becque ou pinson



Commentaire de varlin 16/09/2015 09:52:37

Comme d'habitude , Mr le Maire de Longué est à la recherche d'alibis pour masquer son incompetence.Il a reconnu avoir été au conseil de surveillance en 2014 et lors de la présentation de l'avancement de l'hopital le mois dernier au conseil municipal il ne semblait pas y avoir d'animosité particulière entre lui et Mr Pinson.De qui se moque t'on: des salariés de l'hopital, des Longuéens, des entreprises qui attendent d'etre payées!!!!!Le premier économiste de la Commune essaye de noyer le poisson mais cela va etre tres difficile de cacher le bocal jusqu'aux prochaines échéances électorales...



Commentaire de Zorro 16/09/2015 11:11:04

Et, et Zorro est arrivée !!. M. Mortier, fidèle à lui même, roi de la communication va tout régler !!!!!, je le souhaite, mais j'en doute !!!" je ne pense plus qu'à cela", il faut mieux pour les élections !! " nous rechercherons des nouveaux partenaires", " je ne veux pas me dédouaner", mais précise t'il,en ajoutant "il y a un homme qui dans cet hôpital, est en train de se carapater, et qui pour moi est le coupable, c'est M. Pierre becque". "On a affaire à quelqu'un qui est bien au delà de ses compétences", c'est certainement vrai lorsque l'on voit le bilan, mais ou est il ? et son directeur M. Pinson, qu'est il devenu ? ils ont perdu la parole ?. Et M. Mortier de dire" J'ai poussé une gueulante", les salaires des CDI seront versés. S'il suffisait de pousser une gueulante pour régler le problèmes, je pense que nous n'n serions pas la. Et la ça sent la récupération politique pour les prochaines élections Zorro !!!. Je souhaite, pour le personnel et les entreprises que l'homme "non masqué", réussira toutefois à faire débloquer la situation. Car il faut reconnaitre que c'est le seul, pour l'instant à oser montrer le bout de son nez !!!



Commentaire de je vis a longué 16/09/2015 11:57:36

pour la rue qui va desservir le j aurai préféré rue Pinson dans le secteur il y a déja la rue des Rossignols pour le nom du futur hopital pierre Becque diplomé de la facultée des incapables pas mal non monsieur le maire a laché du leste il craint le crache comme il n y a pas de pilote dans l avion



Commentaire de caminais 19/09/2015 14:26:54

pathétiques tous ces règlements de compte qui s'éloignent du sujet


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI