Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Effectifs des écoles de Saumur : les vraies raisons ?

Parler Vrai Agir Juste revient sur les effectifs des écoles de Saumur. De fait, il a été constaté en cette rentrée 2015-2016, une hausse du nombre d'élèves dans les écoles publiques et une stagnation dans le privé (relire notre article). Mais pour l'enseignante Isabelle Pucelle, "par souci de vérité, ne faut-il pas étudier « objectivement », les chiffres ?" Son communiqué


"A propos des raisons de la hausse des effectifs dans les écoles publiques de Saumur

Au lendemain de la rentrée des classes, selon la presse locale, M le Maire s'est penché sur l'augmentation des effectifs des écoles publiques de Saumur, se félicitant que les nouveaux rythmes scolaires ne « vident » pas les écoles publiques, suggérant même l'inverse, à défaut d'une analyse approfondie exprimée dans les médias.

Par souci de vérité, ne faut-il pas étudier « objectivement », les chiffres ?

Après avoir augmenté l'an passé, en raison, notamment d'un refus des familles de se voir imposer une scolarisation le mercredi matin, les effectifs du privé sont stables cette année.

L'augmentation des effectifs du public (alors que ceux du privé stagnent cette année), implique tout simplement qu'il y a plus d'élèves à scolariser à Saumur, ce dont nous nous félicitons.

Pour analyser plus finement les phénomènes en cours, peut-être faut-il s'interroger sur la capacité des écoles privées à absorber cette « poussée démographique » : les chiffres parlent d'eux mêmes : 1492 élèves dans 15 écoles publiques (99 élèves par écoles) contre 1241 dans seulement 7 écoles privées (177 élèves par écoles)...

Sans doute serait-il également intéressant de connaître l'avis des principaux intéressés, dans le cas où il s'agirait d'un éventuel transfert d'élèves du privé vers le public. Serait-il possible d'interroger les directeurs d'écoles sur les raisons invoquées par les familles. Peut-être, s'agit-il de raisons financières, période de crise oblige ?

En dernier lieu, gageons que cette ébauche d'analyse s'approfondira publiquement et qu'elle s'accompagnera, de la part des fervents défenseurs de l'école de la République, d'une reconnaissance de l'investissement et de la qualité du travail de toutes les équipes enseignantes des écoles publiques, qui accueillent en leur sein tous les enfants de Saumur, dans la diversité de leurs origines, puisque tel est le fondement de l'école républicaine, gratuite et laïque."



Article du 10 septembre 2015 I Catégorie : Politique

 


1 commentaire :


Commentaire de Nos impôts 11/09/2015 11:45:11

Puisque l'on parle de raisons financières (nos impôts) , il me semble tout simplement qu'il y a un collège de trop à entretenir. (des structures de type 500 avec 150 élèves...) et la poussée démographique qui est uniquement en lycée avec les élèves de l'an 2000 pas en collège. Il faut donc revoir et restructurer les petites écoles. Nous n'avons plus et n'aurons plus les moyens de maintenir toutes ces structures. L'état se désengage de plus en plus.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI