Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Accessibilité : Il en coûtera 7,5 millions d'euros à la Ville de Saumur !

Rendre tous les établissements recevant du public (ERP) accessibles sous 10 années, c'est la loi qui s'impose à tous les acteurs et notamment aux communes. Pour la ville de Saumur, il en coûtera au global 7,5 millions d'euros (hors aménagements bus). Un programme en 3 phases s'étalant de 2016 à 2024. En PDF joint, le détail de la planification (cliquez ici).


L’accessibilité des établissements recevant du public (ERP), des transports et de la voirie devait être achevée en 2015, selon le calendrier fixé par la loi Handicap du 11 février 2005. Un chantier global de 30 milliards d'euros ! Mais les retards pris, notamment en matière de bâti, ont rendu l’atteinte des objectifs illusoire. Et sous la pression des associations de maires notamment, la loi a été assouplie et des aménagements ont été accordés en particulier aux collectivités locales, par le gouvernement, avec de nouveaux délais pour les transports collectifs et les établissements recevant du public (ERP), publics ou privés. Pour obtenir un délai pour leur mise en accessibilité, les collectivités devaient obligatoirement déposer, avant le 27 septembre 2015, un dossier Ad’Ap (Agenda d’accessibilité programmé). C'est chose faite pour Saumur : le Maire le proposera au vote du Conseil Municipal du 18 septembre prochain avant de le faire parvenir à l'Etat.

Un agenda en 3 phases pour 7,5 millions d'euros de dépenses estimées

« Notre agenda fait état de 3 phases », explique Jean-Michel Marchand. « Primo 2016 – 2018 pour l'accessibilité des structures et établissement en phase de rénovation ou dont la rénovation est programmée : Gymnase Jean Chacun, école du Dolmen à Bagneux, les Halles, les salles des fêtes ou encore les locaux administratifs des mairies des communes déléguées. Pour cette première phase, c'est une enveloppe de 450 000 à 500 000 €. Deuxième phase, 2019-2021, il s'agira des travaux d'aménagement sur les écoles et crèches. Pour cela, l'enveloppe est de 1,7 million d'euros. Enfin, dernière phase, 2022-2024, les aménagements sur le patrimoine ancien et le patrimoine vieillissant. » Et là, la douche est froide avec une enveloppe estimée aujourd'hui à 5,4 millions d'euros ! « Mais rien ne dit que, d'ici là, la loi n'évoluera pas à ce niveau là, car tout ne sera pas possible et les coûts seraient exorbitants.»

Le guichet unique, une réponse pour la mairie de Saumur

Pour ce qui est de la mairie de Saumur à l'heure actuellement si peu accessible, une réponse de Jean-Michel Marchand : « Tous les services ne doivent pas forcément être accessibles à tous ! Et la mise en place de notre nouveau guichet unique pour les formalités administratives qui sera situé au rez-de chaussée de la Mairie rue Molière (NDLR : ex-locaux du Grand Saumurois) et ouvert à compter de la fin de l'année n'est pas anodine (relire notre article). Dans le cadre de cet Ad'Ap, ce guichet a toute sa signification au regard des travaux qui auraient sinon dû être engagés. » Et Jannick Vacher, le directeur général des services de la ville de compléter : « De la même façon, chaque mairie annexe sera équipée de bornes et nous allons optimiser la dématérialisation via internet. »



> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 10 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Norbertus Dubois 11/09/2015 14:19:19

7,5 M€ pour la ville de Saumur. C'est à dire 7,5 M€ pour les contribuables... Les contribuables de Saumur sont majoritairement des (petits) commerces. Le gros des habitant sont sous assistanat et ne payent pas, ou très peu, de taxes à la ville. La partie privée, c’est-à-dire l’adaptation des (petits) commerces coûte encore plus. Même si le moins instruit des habitants voit qu’une adaptation est impossible dans certaines rues, le commerçant doit quand même faire appel à un architecte pour une déclaration (payante !) de non faisabilité. On ne parle que de l’accessibilité des lieux, mais la loi va bien plus loin : adaptation aux personnes de petite taille (partie du comptoir à une hauteur réduite), adaptation aux personnes malvoyants, et qui dit bientôt aux personnes de tout sorte de ‘handicap’. N.b. : 17% des personnes vivant en France son enregistré comme ‘handicapé au sens large’.



Commentaire de Voyer JV 11/09/2015 15:35:43

Plusieurs choses : -- 1/ A la place du titre "Accessibilité : il en coûtera 7,5 millions d'euros à la ville de Saumur", j'aurais préféré quelque chose de plus positif, du genre "Accessibilité : un chantier de 7,5 millions de francs pour les entreprises et artisans de la région !". Mais bon... -- 2/ La ville a tout faux ! Première tranche, 3 ans, rénover ce qui est déjà commencé, ou prévu. Comme dit l'autre "ça ne mange pas de pain !". Deuxième tranche, 3 ans, les écoles et les crèches. Vu le budget, il y a à faire, mais, manifestement, ce n'est pas pressé. Après tout, les enfants peuvent attendre, et les mères qui ne peuvent les mettre dans l'école du coin, inaccessible, et bien... elles peuvent attendre aussi ! ! -- 3/ Et puis, la ville prévoit une troisième tranche, qui nous conduit à 9 ans. La troisième tranche, de 6 à 9 ans, prévue par la loi, est "destinée" aux transports, type SNCF ! Là, on est carrément hors la loi ! Par ailleurs, je profite de l'occasion pour rappeler aux "ERP" (doux jargon administratif signifiant "établissement recevant du public"), d'une capacité inférieure à 300 personnes (soit les commerces, restaurants, hôtels, etc...) qu'ils ont jusqu'au 27 Septembre, s'ils ne sont pas accessibles, pour déposer leur Ad'Apt (comme, par simple exemple, 60% des établissements et commerces de la rue Saint Nicolas...). Bref, ils n'ont plus que quelques jours pour consulter http://accessibilite.gouv.fr/ ou http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-droit-de-l-Ad-AP.html, ou pour contacter la correspondante officielle accessibilité du Maine et Loire, Mme Christine LERAY Téléphone : 02.41.86.65.00 Direction Départementale des Territoires du Maine-et-Loire 15 bis rue Dupetit-Thouars 49047 ANGERS CEDEX 01 ...27 Septembre !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI