Accueil des réfugiés : Le Département mobilisé mais dans l'attente d'assurance de l'Etat

Christian Gillet, le président du Département, s’associe au message de solidarité exprimé par l’Association des Départements de France face au défi humanitaire de l’accueil des réfugiés. Afin de participer à l'élan de solidarité, il attend « des directives claires » de l'Etat et l'assurance que celui-ci prenne bien en charge « les dépenses supplémentaires liées à cet accueil. »


A l’occasion d’une réunion des Présidents des Départements à Paris le 9 septembre, Christian Gillet a tenu à exprimer, aux côtés de ses homologues, sa solidarité active dans la crise des migrants à laquelle la France est confronté. « Fidèles à leur vocation sociale, les départements prendront toute leur part dans le dispositif de soutien aux migrants, » déclare-t-il.
Dans l’attente de directives claires de la part du Gouvernement, le département du Maine-et-Loire réfléchit d’ores et déjà à des solutions d’accueil d’urgence susceptibles d’être mises en oeuvre par ses services ou en lien avec l’Etat et ses partenaires associatifs. « Dans le contexte actuel de crise des finances locales, les départements et le Maine-et-Loire en particulier, veilleront naturellement à ce que l’Etat prenne en charge les dépenses supplémentaires liées à cet accueil », précise Christian Gillet.


Article du 11 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de bleu blanc rouge 11/09/2015 09:41:28

nous sommes une terre d asile dans un monde de fou le département avec les migrants le RSA et l hopital de longué budget 2016 dépensé pas d infrastrutures en vue pas de dévellopemment économique la courbe du chomage ne va pas baisser bonne année a tous n oublié pas les régionales



Commentaire de raminagrobis 11/09/2015 11:24:53

on nous prend pour des c... comme si une assurance de l'état pouvait etre fiable.menteurs et compagnie. demandez donc à poutine si l'état est fiable. il n'est fiable qu'avec les dictatures du golfe.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI