"Territoire à énergie positive pour la croissance verte" : 5 projets soutenus en Saumurois

Ce mercredi 9 septembre 2015, le Président du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine a été reçu au Ministère de l’écologie pour la signature officielle de la convention "Territoire à énergie positive pour la croissance verte". Parmi les 13 communes retenues dans le cadre de cet appel à projets relayé par le Parc, 5 communes en Saumurois, Saumur, Allonnes, Rou-Marson, La Ménitré et Grézillé.

Légende photo : La Ministre Ségolène Royale entourée de Benoît Baranger (à gauche), Président du PNR et Jean-Michel Marchand, Maire de Saumur (et ex-Président du PNR)


Un appel à projet national

En février dernier, le Parc a été distingué "Territoire à énergie positive pour la croissance verte". L'appel à projets, lancé par le ministère de l'écologie prévoit une enveloppe de 500 000 € par territoire lauréat pour soutenir des initiatives de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Le Parc a proposé en juin aux communes et communautés de communes du territoire, plusieurs thématiques d’intervention pour leur faire profiter de cette reconnaissance nationale. Sur les 24 candidats, 13 d’entre eux ont finalement été retenus à la suite d’une sélection basée sur des critères énergétiques et environnementaux ambitieux et respectant la règle d’un maximum de 80 % de cumul de subventions. Ils se verront attribuer une aide pouvant aller jusqu’à 40% du montant global des travaux.

Encourager l'écoconstruction

La grande majorité des projets concernent des travaux d’amélioration énergétiques mettant en œuvre des matériaux naturels afin de soutenir la filière écoconstruction pour laquelle le Parc mène déjà d’autres actions. Les aides accordées vont permettre de financer le surcoût par rapport à des matériaux conventionnels. Le souhait est de développer le nombre de ces chantiers pour contribuer à terme à la baisse des prix et consolider l’activité économique des professionnels qualifiés.
Les projets non retenus pourront faire l’objet d’autres aides dans le cadre de crédits spécifiques de l’ADEME par exemple ou lors d’un nouvel appel dans le cadre de la poursuite de cette politique de transition énergétique.

5 communes retenues en Saumurois

Les 5 communes retenues de Maine et Loire sont en Saumurois :
- Saumur (49) : étude de faisabilité d'un projet de construction d'une cuisine centrale et développement de l'approvisionnement en circuits courts (lire notre article).
- Allonnes (49) : amélioration des performances thermiques d'un foyer rural en utilisant des matériaux écologiques.
- Rou-Marson (49) : réhabilitation de bâtiments communaux en restaurant scolaire grâce à une conception globale d’éco-restauration.
- La Ménitré (49) : rénovation thermique des locaux de l'école Pierre Perret : isolation extérieure, combles, toits, changement des menuiseries…
- Grézillé (49) : isolation thermique et rénovation d'une salle communale.

Les 7 communes retenues en Loire-Anjou-Touraine

- Cinais (37)* : réhabilitation thermique du groupe scolaire : isolation des plafonds et murs avec des matériaux sains.
- Couziers (37) : isolation de la Mairie et remplacement des menuiseries.
- Faye la Vineuse (37) : réhabilitation de trois logements locatifs : isolation des murs, des rampants, des combles et du plancher avec des matériaux écologiques.
- Gizeux (37)* : étude de programmation et d’aménagement d’un îlot du centre bourg.
- Lerné (37)* : restructuration de la mairie avec travaux d’extension, d’isolation, d’accès aux PMR.
- Luzé (37) : construction d'une salle socio-éducative par à un système d’ossature bois remplie de paille.
- Communauté de communes du Pays de Bourgueil (37) : création d'un maillage de voies cyclables entre Benais et Bourgueil.
- Villaines-les-Rochers (37) : acquisition d'un mini bus électrique.

*communes ayant déjà signé la convention au ministère de l'écologie, le 22 juillet dernier.

Retrouvez l’ensemble des projets sur le site Internet du Parc :
www.parc-loire-anjou-touraine.fr ou sur le site du Ministère de l'écologie : www.parc-loire-anjou-touraine.fr


Article du 11 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Youpi! 11/09/2015 14:17:47

Je suppose que les élus de notre Coudray-Macouard qu'ils soient en poste, démissionnaires, en instance, en réflexion, en opposition, en vacances, en congés maladie, en disponibilité, en colère, en attente dans le bureau du sous-préfet, en audition chez les gendarmes ou en pleine rédaction sur Facebook, ont évidemment proposé la réfection de l'école municipale mais que devant la puissance de leur dossier et la qualité de leur réseau d'influence les autorités ont préféré soutenir un autre projet... Les Coudraisiennes et les Coudraisiens, excédés par le tintamarre, réclament des initiatives et de



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI