Le député saumurois Piron souhaite faire réagir l'Europe sur l'accueil des réfugiés

L’Europe et les migrants... C'est le titre de la tribune que Michel Piron a adressé à la presse et reprise un peu partout. Voici son texte in extenso.


S’il est un sujet qui domine tous les autres et s’impose prioritairement à tous, c’est désormais, et pour longtemps, celui des réfugiés et des migrants.

J’avais déjà interrogé le Gouvernement sur cette question le 19 mai dernier, rappelant que « la première des causes des exodes massifs, c’est la guerre » autour de la Méditerranée et au-delà, en Syrie, en Irak, en Lybie, en Erythrée…, qui jette en mer et sur les routes des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants.

Notre devoir n’est-il pas d’abord de les sauver, donc de les recueillir ?

Et ce n’est pas seulement une question d’émotion, mais bien une question politique majeure qui ne trouvera pas de solution dans des mesures étroitement nationales, mais qui appelle une réponse européenne à la dimension des nos 508 millions d’habitants : « Nous pouvons réussir, ensemble et unis, ou nous pouvons échouer chacun à sa propre façon, dans son propre pays, ou sur ses propres îles ». Comme l’a justement rappelé A. Merkel, « les droits civils universels ont été jusqu’à présent étroitement liés à l’Europe et à son histoire, en tant que principes fondateurs de l’Union européenne. Si l’Europe échoue sur la crise des réfugiés, ce lien avec les droits civils universel sera détruit ».

Saluons donc le courage et la lucidité dont ont fait preuve la chancelière et le président J. Cl. Juncker pour éclairer « l’opinion », à l’encontre des peurs agitées par certains au « Pays des droits de l’homme ». Car ce qu’on appelle « l’opinion publique » peut changer. Encore faut-il pour cela l’informer. Aujourd’hui, les 500 000 personnes arrivées en Europe depuis le début de l’année représentent 0,11% de la population européenne ; 160 000 réfugiés attendent à partir de la Grèce, de l’Italie et de la Hongrie de pouvoir rejoindre d’autres Etats membres de l’Union européenne. Et ce nombre croîtra tant que les conflits demeureront à nos portes. D’où les propositions de la Commission européenne de partager l’accueil des demandeurs d’asile (24 000 pour la France), de distinguer les « pays sûrs » pour y organiser les retours, d’aider les pays voisins des drames en cours (3,9 milliards ont été débloqués pour la Jordanie, le Liban et la Turquie) et de créer un fonds pour l’Afrique.

Comme on peut le voir, ces mesures répondent à la fois à une urgence, celle de sauver des vies, et à une exigence de plus long terme : celle d’accueillir dans des conditions dignes les familles qu’il faudra intégrer. Cela suppose l’engagement concret des Etats et des collectivités territoriales (en matière de logements, d’éducation, de formation professionnelle). L’Allemagne s’est déjà déclarée prête à accueillir 800 000 migrants dans cet esprit, à l’issue d’un large accord entre Chrétiens-démocrates et Sociaux-démocrates pour répartir l’effort entre les différentes Régions (länders) selon leur degré de richesse et leur population.

Ce message, venant d’un pays qui après avoir connu le pire est aujourd’hui « porteur d’espoirs et chances », n’est-il pas le meilleur de l’Europe ?


Michel PIRON
Député de Maine et Loire


Article du 11 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de Humanité 11/09/2015 17:45:36

Simple question d'humanité : on ne peut pas rester sans réagir à ces drames qui tuent les personnes humaines par milliers. Impensable de se replier sur soi-même avec l'hypocrite argument "on ne peut pas recevoir toute la misère du monde" car, si on ne peut pas la recevoir toute, on est loin du compte, en France pays des lumières, pour ce qui est de l'accueil. Soyons courageux, soyons ouverts à tous ceux qui nous demandent de les aider ça peut être une occasion pour chacun de se redécouvrir . Petit bémol, toutefois : les guerres chassent les populations, les guerres se font avec des armes. E



Commentaire de François-Marie Arouet 11/09/2015 18:28:49

Ce type ne se taira-t-il donc jamais ? Quand part-il à la retraite ? "La lucidité et l'humanité de Madame Merkel et de M Juncker", on croit vraiment être sur autre planète ! Merkel et Juncker sont au contraire en train de faire sauter l'Europe en réactivant toutes les craintes au lieu d'apaiser fraternellement les pays d'Europe centrale et orientale qui ont subi le joug ottoman ou qui n'ont été sauvés que de justesse par les victoires du roi de Pologne Jean Sobieski et du prince Eugène. Les Roumains, les Serbes, les Grecs, les Bulgares ont subi l'occupation musulmane pendant cinq siècles. Les



Commentaire de martin 11/09/2015 20:51:02

Cher Mr François Marie Arouet, j'ai du mal à comprendre vos propos ici ou ailleurs,souvent intolérants, qui sont bien éloignés d'un certain Voltaire ... Ne vous cachez pas sous ce pseudo , vous n'honorez pas la memoire de cet homme..



Commentaire de François-Marie Arouet 11/09/2015 22:01:57

Cher Martin, si Voltaire avait accepté le politiquement correct de son époque, il n'eut rien dit, rien écrit. C'est son esprit frondeur qui en a fait ce qu'il est : l'expression d'un esprit français qui veut rester libre et ne pas se faire bâillonner par les donneurs de leçons de la bien-pensance. Quand la France sera ce que certains rêvent aujourd'hui qu'elle devienne, Voltaire sera mort deux fois.



Commentaire de maurice g 12/09/2015 07:27:27

j aime entendre ce discours de bobo au chaud dans leur hotel particulier qui avec bfm decouvre que des migrants sont a nos portes et que pour briller il est de bon ton de leur ouvrir les bras.j aimerai juste leur rappeler que des millions de gens francais ou non vivent sur notre teritoire depuis deja des années dans une grande precarité sans aide ni toit et la ils apprennent que l etat francais grand donneur de lecon va leur ouvrir grand les bras et leur donner logement ,argent ,education etc.ya pas un bléme quelques part?



Commentaire de Superdeg 12/09/2015 09:53:40

En tout cas ce ne sont pas les migrants qui vont relancer la filière viticole et porcine cher à zélu Piron



Commentaire de martin 12/09/2015 10:27:27

pourquoi vous cachez vous alors ?? Ayez le courage de vos opinions et assumez vous !!! Quel courage ? Un esprit frondeur sous un pseudo , On rigole !!!



Commentaire de François-Marie Arouet 12/09/2015 12:04:55

Cher Martin, Voltaire aussi utilisait un pseudo puisqu'il s'appelait Arouet, comme moi !



Commentaire de Faluns d'Anjou 12/09/2015 15:48:03

Comment peut-on être aveugle à ce point par des propos prétendument humanistes, qui n'ont pour but que de lobotomiser des cerveaux anesthésiés par des informations formatées par des médias à la solde des gouvernements successifs ainsi que par des "annonces officielles" diffusées en boucle pour nous culpabiliser alors que nous n'y sommes pour rien ? Au delà de la souffrance et de la misère surexploitée, il y a des hommes (et quelques femmes) à qui l'on a fait croire que l'Europe était le nouvel Eldorado sans se préoccuper des habitants des pays envahis, en l'occurence la France dont le peuple n



Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 13/09/2015 15:24:04

mais qu'est-ce qu'on trouve dans les faluns d'Anjou ......... devinez .... des vieux fossiles, vieilles coquilles et dents de requins !!!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI