Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le Maire de Saumur veut une commune nouvelle de Saumur

Pour le Maire de Saumur, Jean-Michel Marchand, un pôle urbain fort autour de Saumur moteur du Grand Saumurois passe par la création d'une commune nouvelle avec ses communes limitrophes.


Jeudi dernier, à l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Michel Marchand, Maire de Saumur, a réaffirmé son souhait de voir Saumur devenir la ville centre d'un Grand Saumurois qui réunirait les Com Com de Doué, Longué Gennes et Saumur mais aussi celle du Noyantais et pourquoi pas les communes du Vihiersois qui le souhaiteraient. Bref, le schéma d'un territoire à plus de 100 000 habitants, comme proposé par le Préfet de Maine et Loire, voir élargi (relire notre article). « Si nous ne le faisons pas et ce avant 2020, nous serons la 4ème, 5ème voir 6ème roue de la charrette en Maine et Loire ! » Mais au-delà de ce Grand Saumurois souhaité, il converge dans le sens du Président du Grand Saumurois, Eric Touron, qui dans son nouveau SCoT, propose la sectorisation du territoire en pôles, autour de ex-chefs lieux de cantons, Doué, Gennes-Les Rosiers, Longué et Allonnes et Saumur. Concernant la commune de Saumur, il la souhaite la plus forte possible, regroupant ses communes limitrophes "partout où il y continuité urbaine ». Outre ses communes déléguées (St Hilaire, St Lambert, Dampierre et Bagneux), il aimerait voir Chacé, Varrains, Distré, Villebernier, St Martin de la Place, Rou Marson ou Verrie se joindre à Saumur. Pour le maire, « Saumur doit avoir un rôle moteur de développement du territoire et nombre suffisant d'habitants.» (relire notre article).

Pour une commune nouvelle autour de Saumur

. Une proposition qu'il a adressé par courrier aux maires il y a quelque mois. Et c'est là que les avis divergent entre le Maire de Saumur et le Président du Grand Saumurois : La commune de Distré est totalement opposée à cette idée, ce qu'elle a fait savoir dès le début par la voix de son maire...Eric Touron ! Concernant les autres communes, pour Jean-Michel un grand regret : « Je n'ai eu que très peu de retours. Juste une et encore, mi-figue, mi-raisin, mais en tout état de cause aucune vraiment positive. » Et de continuer désolé : « On ne sent pas de grande volonté de ce côté là, pourtant nous avons besoin de ce nouvel EPCI (ndlr Etablissement de Coopération Inter-Communal) du Grand Saumurois autour de la ville de Saumur. Et pour que la ville de Saumur pèse, il faut la renforcer dans le cadre du SCoT et dans une commune nouvelle. ! » On sent bien le Maire de Saumur tenace sur cette idée. Mais pour autant, « je ne relancerai pas mes collègues maires maintenant. J'attendrai que le Réforme Territoriale soit définitivement actée (ndlr avant la fin de cette année). »

Trouver de nouveaux espaces

Avant qu'il ne s'attelle à nouveau à ce chantier de sensibilisation pour la création d'une commune nouvelle, le travail se situe au niveau du PLU (Plan Local d'Urbanisme) qui est en cours de notification pour pouvoir être voter en 2017. Objectif : faire venir des habitants, condition impérative pour asseoir son rôle de être ville-centre moteur. « Et pour y arriver, nous devons trouver des espaces où l'on peut construire ! Ce ne sera pas simple au regard des différents PPR (Plans de prévention des risques glissement de terrain ou inondations) mais tout le territoire n'est pas en zone PPR ! Sur le territoire du pôle urbain de Saumur, il y a encore des espaces, notamment sur le sud, où il n'y a pas de risque de crue et qui n'empiètent pas sur l'espace agricole ou viticole. » Enfin, le maire de Saumur de le dire : « Je suis favorable à ce qu'un PLUI (ndlr Plan Local d'Urbanisme Intercommunal*) se mette en place avant 2017. « Et que celui-ci soit sectorisé, pas sur l'ensemble des 32 communes de l'agglo saumuroise, mais sur les pôles, donc sur le Pôle Urbain de Saumur. »


* Le plan local d’urbanisme (PLU) est un document d’urbanisme qui, à l’échelle d’un groupement de communes (EPCI) ou d’une commune, établit un projet global d’urbanisme et d’aménagement et fixe en conséquence les règles générales d’utilisation du sol sur le territoire considéré. Le PLU doit permettre l’émergence d’un projet de territoire partagé prenant en compte à la fois les politiques nationales et territoriales d’aménagement et les spécificités d’un territoire. Il détermine donc les conditions d’un aménagement du territoire respectueux des principes du développement durable (en particulier par une gestion économe de l’espace) et répondant aux besoins de développement local.
Le plan local d’urbanisme couvre l’intégralité du territoire communautaire, on parle alors de PLU intercommunal ou communautaire (PLUI). L’État, à travers la loi portant Engagement National pour l’Environnement (ENE) du 12 juillet 2010 a promu les plans locaux d’urbanisme intercommunaux (PLUi). Aujourd’hui, la réalité du fonctionnement et de l’organisation des territoires fait de l’intercommunalité l’échelle la plus pertinente pour coordonner les politiques d’urbanisme, d’habitat et de déplacements. Pour faire face aux questions d’étalement urbain, de préservation de la biodiversité, d’économie des ressources et de pénurie de logements, le niveau communal n’est plus aujourd’hui le plus approprié. Les enjeux actuels exigent que ces questions soient prises en compte sur un territoire plus vaste.


Article du 13 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


9 commentaires :


Commentaire de pierre.v49 13/09/2015 11:56:07

C'est une très bonne idée réunir plusieurs communes pour en faire une pour ma part pas plus de 5 communes sa serai bien



Commentaire de Gaëlle Chardon-Lucet 13/09/2015 13:31:57

Pour faire venir de nouveaux habitants, le problème n'est pas l'espace où construire. Quand on lève les yeux on voit tous les logements vides, à vendre ou à louer... Le problème c'est l'attractivité de notre ville... d'espaces pour les jeunes... Pas de travail... Des activités principalement tournés vers le tourisme et non les habitants... La tendance est plutôt à partir de Saumur qu'à y venir... C'est peut-être là dessus qu'il faudrait réfléchir...??



Commentaire de pierre.v49 13/09/2015 14:52:05

Vous avez raison Gaelle Charbon- Lucet



Commentaire de Quesitons - Réponses 13/09/2015 16:03:32

En ces temps de métaphores infâmes de démagogie sur les hommes qui deviennent des fluides nuisibles, l'intervention de Gaëlle est pertinente à la veille de décisions locales qui semblent nous concerner tous. Guerres économiques et climatiques, nous sommes tous des réfugiés potentiels. Faut-il continuer à envahir nos campagnes de « maisons individuelles » qui sont symboliquement des mini-châteaux et économiquement des produits de grande consommation périssables, ou revaloriser et adapter à nos besoins des territoires déjà artificialisés qui ont fait leur preuve depuis des siècles? Peut-on s'engager pour répondre à cette demande douteuse d'aspiration giscardienne du « pavillon pour tous », laisser dépérir le patrimoine dont nous sommes dépositaires ? C'est quoi vivre ensemble ? L'individualisme n'est-il plus compatible avec le collectif de la ville, du bourg, de la rue, des lieux de rencontre ? Qui décide de notre quotidien : les banques qui proposent leurs crédits immobiliers pour "pavillons ", l'Etat qui répond en cela aux lobbys, les élus locaux et nous mêmes qui suivons en bêlant ? Ne peut-on pas réorienter l'effort collectif différemment ? Pour le Saumurois, faut-il être toujours plus nombreux pour continuer à assumer nos dépenses collectives, actuelles et celles de nos prédécesseurs, et augmenter celles de nos successeurs comme dans les années de forte croissance locale alors que nous n'avons jamais aussi peu partagé autant de richesses accumulées ? Pourquoi ne pas s'organiser pour être, avec bonheur, la énième roue d'un carrosse qui roule au pas dans un pays de cocagne ? Mes réponses sont, un peu, dans les questions :-)) Bonsoir.



Commentaire de Jean-Pierre DUBOIS 13/09/2015 17:30:01

Bonjour Gaëlle D'accord avec vous, le problème du chômage est très important. Mais avec le GRAND SAUMUR, l'attraction de notre ville serait plus importante et lui donnerait plus de poids pour l'implantation de nouvelles usines. Personnellement je me sens plus Saumurois que Douessin !



Commentaire de Gaëlle Chardon-Lucet 13/09/2015 19:22:36

L'attraction vers notre territoire sera-t-elle dûe au seulrassemblement des communes? Je ne pense pas... Je pense qu'il faut surtout imaginer un projet de vie sur ces communes (rassemblées ou non? sous quelle forme?) Il faut préparer l'avenir et pas uniquement gérer le présent (et le passé). Pour le moment j'ai plutôt le sentiment qu'on nous propose (pour ne pas dire impose) des rassemblements qui ne sont pas construits sur du sens, sur des réflexions... qui mèneraient à ce projet commun. Les questions soulevées par questions-réponses me paraissent interessantes (et les réponses sûrement pas si évidentes que çà donc un échange serait passionnant). Ce qui me parait clair c'est qu'un tournant est nécessaire et que ce tournant doit être décidé collectivement. Les mesures descendantes sans fondement locales, ont fait leur preuve de leur inefficacité. Il est donc important que nous puissions prendre conscience que nous avons notre mot à dire et surtout que collectivement nous trouverons des réponses mieux adaptées à la situation. définir la dimension du territoire d'action doit être issu de projets et non collé à des accords entre élus. Réfléchissons aux projets d'abord... et surtout tous ENSEMBLE. Activons une véritable démocratie et ne nous contentons pas des miettes qu'on nous laisse!



Commentaire de candide 13/09/2015 21:18:41

juste une remarque d'un candide sur la loi notre : sur saumur , pourquoi ne pas commencer par déjà supprimer les communes associées..??



Commentaire de MAYA 13/09/2015 22:05:57

Bravo et merci à Gaêlle Chardon-Lucet pour ses commentaires éclairés et lucides .



Commentaire de FLEUR 13/09/2015 22:24:47

Je pense que beaucoup n'ont pas encore compris qu'à beaucoup de communes on est plus fort plus "rembourser" les emprunts toxique Dexia.... A vos impôts très chères communes participatrices.... Et bonne chance!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI