Hôpital de Longué : Le directeur assume toutes les responsabilités

Ce vendredi 18 septembre, une réunion d'information avec le personnel de l'Hôpital de Longué était organisée par le directeur de l'établissement, Jean-Christophe Pinson. Alors que les deux hôpitaux Longuéens sont en danger (relire notre article), nous avons recueilli les propos d'Éric Legland, le secrétaire général des hospitaliers à la CGT, qui a assisté aux débats. Positions du CG et de l'ARS... Que s'est-il dit ? Dans tous les cas, le directeur prend l'entière responsabilité de la situation.


« Je prends l'entière responsabilité de la situation »
. Selon les dires d'Éric Legland, c'est par ces mots que le directeur de l'Hôpital de Longué, Jean-Christophe Pinson, a débuté la réunion d'information avec le personnel de l'établissement. « Jean-Christophe Pinson reste pour l'instant à la tête de la direction de l'Hôpital, tant que le crédit n'est pas bouclé et afin que le chantier du futur établissement ne s'arrête pas », ajoute le secrétaire général des hospitaliers à la CGT. Pour le moment, la situation reste la même : il faut encore trouver les financements pour boucler le chantier.

A-t-on parlé de démission du directeur ?

Toujours selon le secrétaire général de la CGT : « Si le directeur de l'établissement devait quitter ses fonctions, ça serait au niveau de l'Agence Régionale de Santé que la décision serait prise. Pour le moment, Jean-Christophe Pinson reste droit dans son fonctionnement de directeur et n'a aucunement parlé de démission. Il a fait une erreur et semble en prendre toutes les responsabilités ».

Quelles sont les positions de l'ARS et du CG ?

Éric Legland : « Pour l'instant, il y a un suivi et un budget débloqué par l'ARS. Il y a déjà eu 1,3 million d'euros de débloquer au mois de juillet dernier. Nous avons eu confirmation qu'il y a bien eu 1 million d'euros redébloqué pour payer les entreprises dans l'attente. Sauf qu'à ce jour, tant qu'on a pas la réponse du Conseil Général et de son président, Christian Gillet, pour savoir dans quelles mesures ils vont prendre la caution, nous sommes encore et toujours dans l'attente ».

Les CDI non-payés vont être remboursés.

Éric Legland : « Théoriquement, les salariés en CDI qui n'avaient pas été payés devraient récupérer, ces jours-ci, la totalité de leur paye. Il y a aura une prise en charge, de la part de l'établissement de Longué, sur tout ce qui a été dépassement au niveau de leur compte bancaire, comme par exemple les agios, toutes ces choses qui ont pu les mettre en difficulté. Le directeur a également fait savoir que ce genre de situations ne devraient plus se reproduire... Et heureusement ! ».

Les 15 lits seront bien fermés, les 12 CDD bien supprimés.


Éric Legland : « Concernant les 15 lits, ils seront bel et bien fermés à l'Hôpital de Longué. C'est l'Agence Régionale de Santé de Nantes qui l'a déclaré, mettant en avant la volonté de faire des économies. Au mois de juin 2015, en effet, l'Hôpital de Longué avait un déficit structurel de 150 000 euros. De fait, les 12 postes en CDD, dont il était question, seront bel et bien supprimés ».



Article du 18 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de caminais 18/09/2015 19:42:26

Quelque chose me laisse perplexe il y a la direction d un côté qui présente un budget et un conseil de surveillance de l autre qui a des missions bien définies par des textes notamment celui de vérification et de questionnement . A quel moment les vérifications et les questions ont-elles été posées bien sûr on répondra quand on ne nous transmet pas toutes les informations on ne peut pas poser les questions un peu facile tout ça.



Commentaire de septique 18/09/2015 21:59:50

Si tout s'était bien passé, Mr Pinson aurait été sur la photo, dans un coin, un peu en retrait de nos chers élus, sans qui rien n'aurait pu arriver. Mr Le Maire de Longué, président de Com.Com, vice président du grand saumurois (et qui déteste le cumul des mandats) aurait tellement bien présenté au centre de la photo de famille. Mais tout va mal, alors les élus n'ont alors plus aucun pouvoir. C'est bien sûr la faute du bureaucrate, du technocrate, le fusible parfait. Il y a quelque jour c'était le directeur adjoint de l'hôpital qui était accusé par Mr Mortier de tous les manquements. Mr Pinson a lui au moins un sens de l'honneur et assume sa part de responsabilité.



Commentaire de Frédéric Mortier 19/09/2015 12:17:02

Je reçois Mr Septique quand il le souhaite en Mairie de Longué. Il suffit d'appeler le 02.41.52.10.70. A l'issue nous communiquerons alors sur les conclusions de cette affaire. Je vous attends donc Mr Septique.



Commentaire de caminais 19/09/2015 14:06:11

Quel pathétisme Au bout du bout qui va en subir les conséquences, nos anciens, leur famille, le personnel, les cdd notamment , Pour information Étant devenus des structures administratives de l’État, les établissements publics de santé ne peuvent désormais plus adhérer au régime de l’UNEDIC et passeront en auto-assurance à compter du 1er octobre 2015. En revanche, les établissements sociaux et médico-sociaux ont conservé un rattachement local et ne sont donc pas concernés par le changement de dispositif. L’instruction DGOS/RH3/2015/261 du 29 juillet 2015 relative à la sortie du régime d’assurance chômage des établissements publics de santé détaille les modalités de changement de régime ainsi que les possibilités s’offrant aux établissements. Les établissements intéressés peuvent consulter la convention de gestion type qui leur est proposée par Pôle emploi, son protocole opérationnel et le diaporama élaboré à leur intention. Si un établissement est intéressé par la signature d’une convention de gestion, il doit remplir la fiche de renseignement qui le concerne (« Établissement en adhésion à l’UNEDIC » ou « Établissement en auto-assurance » et l’envoyer à Pôle emploi à l’adresse mentionnée sur la page dédiée aux employeurs publics. Sauf que pas de moyens supplémentaires donnés à ces établissements !!!!! On dit merci à qui !! ????



Commentaire de Un CDD qui part 19/09/2015 14:40:38

Ce n'est pas 12 mais 14 cdd qui partent sans remerciement sans se préoccuper de notre devenir et l'humanisme dans tout ça et bien tout le monde s'en fout toute cette histoire nous dégoûte



Commentaire de coco 19/09/2015 16:46:41

mr pinson dirige l'hopital comme Hollande dirige la france !!!!!!! diriger avec l'argent des autres c'est facile !!!!



Commentaire de je vis a longué 20/09/2015 08:57:31

M Mortier vous ne pourrez pas recevoir tout les longuéens qui attendent des réponses claires sur le dossier de l hopital alors comme vous maitrisé aussi l écriture . Un article simple a comprendre avec sincèritée mème s il vous faut reconnaitre des erreurs les administrés comprendrons que vous etes avant tout un homme et pas juste attaché a votre image



Commentaire de une longuéenne 21/09/2015 17:03:19

L'histoire de l'hôpital de Longué continue chaque jour dans le journal, tout le monde y va de son article, "ce n'est pas moi c'est lui", comme une pomme de terre trop chaude que chaque élu de "refile". (Mis à part M. Pinson qui reconnait ses erreurs) Mais je ne crois pas qu'il soit le seul à devoir porter l'entière responsabilité dans cette affaire. Ce qui est déplorable, c'est qu'aujourd'hui que l'affaire sorte en pleine lumière, alors qu'il semble que le problème date d'avant les vacances de juillet??? On peut donc penser que les différents "acteurs" du conseil de surveillance était au courant depuis quelques temps déjà!!! Les frais de séjour dans ce nouvel hôpital vont être d'un tel prix par jour, qui pourra se permettre de mettre ses parents dans cet établissement, sauf à demander au département de prendre en charge, autrement dit les contribuables que nous sommes??? Affaire à suivre dans le prochain journal!



Commentaire de @une longueenne 21/09/2015 21:08:09

soyez rassurée , le département vient de mettre la main à la poche : "Le Département de Maine-et-Loire a finalement accepté lundi de venir à sa rescousse en accordant sa garantie à 75 % pour des prêts d’un montant total de 9,3 millions d’euros " , extrait de la presse départementale du jour .... et autre petite phrase sans équivoque : "Christian Gillet, le président du Département, a précisé oralement à l’assemblée : « J’ai indiqué que ce directeur n’avait plus notre confiance et nous avons demandé son départ qui est acté. » ... ben voilà , tout rentre dans l’ordre , et les citoyens vont payer ....



Commentaire de misere 22/09/2015 09:40:16

la cfdt va pouvoir se reveiller car la bataille est terminé.bientot une distribution de calendrier et crayon .pitoyable et majoritaire



Commentaire de bigeard 22/09/2015 09:45:34

longué outragé, longué brisé, longué martyrisé mais longué libéré !.pas par mortier,la cfdt et surtout pas pinson.justice est rendu mais il y a encore un gros menage sur les dossiers puant entre longué,saumur et montreuil.a suivre



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI