Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer près de chez vous.

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais peut vous intéresser. Revue de presse de la semaine.

Pascal Normand, candidat à la reprise d'Angers Télé


Un Saumurois en lice pour la reprise de Angers Télé

Trois candidats ont déposé des dossiers de reprise pour Angers Télé, hier en mairie. Un jury doit se constituer et choisir le lauréat avant le 15 octobre. Le Saumurois Pascal Normand est un ancien journaliste d'Europe 1 qui a fondé cette année la société ClubCom. Il a fait ses classes à la Nouvelle République à Saumur. Gaël Desgrées du Loû est également journaliste. Il a notamment dirigé la chaîne TV Breizh et créé l'agence de communication DL Médias. Il s'est associé à Julien Aouidad, dirigeant de la société de production audiovisuelle S-TV. Le troisième homme s'appelle Saïd Chabane, le président d'Angers-SCO.
Source : OUEST FRANCE, 16/09/2015

Chemellier. Les élus refusent la fusion des trois Comcom

Les élus de Chemellier ont refusé l'hypothèse de fusion des trois Communautés de communes Loire Aubance (CCLA), Coteaux du Layon et Loire-Layon (56 765 habitants). Ils sont plutôt favorables à la 2e hypothèse qui permettrait l'extension du périmètre de la CCLA par l'intégration des communes de Chemellier, Coutures et Notre-Dame-d'Allençon (18 860 habitants).
Source : COURRIER DE L'OUEST, 14/09/2015

Angers. « L'ESEO ne connaît pas la crise »

L'ESEO (Ecole supérieure d'électronique de l'Ouest) séduit de plus en plus les étudiants et enregistre, à la rentrée, une augmentation record de 25 % de nouveaux étudiants de première année. L'ESEO compte 1 100 étudiants cette année sur le site d'Angers, 1 300 en tout. Plus de 95 % des étudiants décrochent un emploi moins de trois mois après l'obtention de leur diplôme d'ingénieur.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 18/09/2015

Baugé. Les chefs d'entreprises et la formation

Une trentaine de chefs d'entreprise ont assisté à l'apéritif - débat organisé par le Point emploi collectivité d'Active, Baugeois Entreprendre et le Pôle économique de la Communauté de communes de Baugé, le 11 septembre, sur le thème de la réforme de la formation professionnelle. Les objectifs majeurs de cette réforme ont été précisés, à savoir : l'obligation d'un entretien tous les deux ans entre le salarié et l'employeur, consacré aux perspectives d'évolution professionnelle ; l'abandon du DIF (Droit individuel à la formation) pour le Compte personnel formation (CPF) qui permet au salarié de gérer l'évolution de ses compétences de façon autonome ; les nouvelles contributions obligatoires des entreprises.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 18/09/2015

Thouarcé. La nouvelle commune verra le jour le 1er janvier

Champ-sur-Layon, Faveraye-Machelles, Faye-d'Anjou, Rablay-sur-Layon et Thouarcé ont entamé une réflexion pour créer une commune nouvelle de 5 700 habitants qui devrait voir le jour le 1er janvier 2016.
Source : OUEST FRANCE, 18/09/2015

Face à la crise du bâtiment, ils préfèrent se diversifier

Le GEIQ BTP est une structure de formation et d'insertion qui rassemble près d'une centaine d'entreprises adhérentes en Anjou du secteur du bâtiment. Deux autres GEIQ en Anjou se consacrent aux métiers de la propreté et à l'agriculture. Face à une conjoncture difficile, le GEIQ BTP souhaite se diversifier. Il devient le GEIQ PRO49 et vise l'industrie de la métallurgie et de l'agroalimentaire, le commerce, l'environnement et la logistique. Environ 150 GEIQ, Groupements d'entreprises pour l'insertion et la qualification, rassemblent ainsi 5 200 entreprises en France.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 17/09/2015

Les Ponts-de-Cé. La revanche commerciale du sud

D'ici la fin de l'année, la zone du Moulin-Marcille va connaître l'arrivée d'un Grand Frais. La surface alimentaire de 2000 m2, spécialisée sur les produits frais sera construite à côté des Cycles Cesbron et devrait ouvrir à l'horizon 2017, avec la création d'une quarantaine d'emplois. Le cinéma ouvrira le mercredi 14 octobre. Il comportera six salles et 1 200 places. L'aire de jeux Loopy land, Intersport ainsi qu'un restaurant pourraient compléter l'offre commerciale. 20 à 25 emplois sont prévus, hors les restaurants. Quant à la bretelle de desserte de la zone du Moulin-Marcille en venant de Cholet, elle devrait sortir de terre en 2019.
Source : OUEST FRANCE, 17/09/2015

« Le Choletais, modèle économique »

Hervé Jacquart, directeur de la Banque de France, à Cholet, a découvert le Choletais en 2006. Il a souhaité y rester car selon lui, "ce formidable territoire est un modèle économique en lui-même imprégné d'une identité forte, d'une culture, d'une grande capacité de rebond ». Le deuxième bassin industriel de la région Pays-de-la-Loire connaît un faible taux de chômage, un fort ancrage local des entreprises avec la présence de sièges sociaux de grands groupes, un capitalisme familial qui redistribue peu de dividendes pour privilégier les fonds propres de l'entreprise, une ouverture à l'international et a une vraie capacité d'innovation. Les finances des entreprises de l'arrondissement sont plutôt saines. « Ici, on gère en père de famille en prévoyant les crises » conclut Hervé Jacquart.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 17/09/2015

Cholet. À quoi sert la Banque de France ?

La Banque de France est installée, depuis 130 ans, avenue Gambetta, à Cholet. Elle n'emploie plus aujourd'hui qu'une dizaine de salariés qui ne manquent pas d'activités : accueil des particuliers, pour les dossiers de surendettement ou incidents de remboursement, livraison de données statistiques économiques à la maison-mère parisienne grâce à des enquêtes de conjoncture menées sur le territoire, cotation des entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse 750 000 euros. La Banque de France propose également un service payant qui permet aux entreprises d'être diagnostiquées et de se projeter dans l'avenir.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 17/09/2015

Angers. Quatre candidats pour le 4 étoiles de la gare

Le chantier de l'hôtel 4 étoiles en face de la gare routière doit démarrer à l'été 2016. Le groupe nantais Giboire, promoteur et maître d'oeuvre, a reçu quatre propositions de groupes hôteliers, dont deux groupes français : Louvres Group (six enseignes, de Première classe à Royal Tulip en passant par Kyriad et Campanile) et Accor (Ibis, Mercure, Novotel, Sofitel, etc.). Le projet comprend la construction d'un hôtel de 90 chambres et d'une résidence étudiante de 120 chambres. Deux années de travaux sont prévues.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 16/09/2015

Angers. L'ESSCA parmi l'élite mondiale des écoles de management

L'ESSCA vient de faire son entrée dans le palmarès mondial des masters en management du Financial Times. L'école angevine se situe à la 51e place des programmes de management mondiaux retenus cette année. Elle réussit ainsi la meilleure entrée française et la 2e mondiale.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 16/09/2015


Article du 19 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI