Réorganisation des services de la Ville : « Les agents territoriaux de Saumur mécontents »

Suite aux différents articles parus dans la presse quant à la réorganisation des services de la Ville de Saumur, les organisations syndicales CGT et FO, disent ne pouvoir « rester sans réagir à la lecture des réactions et commentaires de M. le Maire et du Directeur Général des Services ». Voici leur communiqué...


« Tout d’abord, resituons-nous dans le contexte général :

Le contexte national est compliqué, les dotations de l’état diminuent d’année en année et amènent beaucoup de municipalités à faire des choix, et souvent des choix très difficiles, nous en sommes conscients. Certains choisissent d’augmenter les prix des prestations (cantines, parking, etc.), d’autres d’en supprimer, d’autres d’augmenter les impôts, d’autre d’optimiser le budget de fonctionnement et encore d’autres de « jouer » sur plusieurs curseurs. La municipalité MARCHAND, elle, a fait le choix d’optimiser le budget de fonctionnement de la Ville, c’est son choix.

Nous sommes conscients des difficultés mais aujourd’hui les agents de la collectivité sont dans une situation difficile car d’un coté, au niveau national le gel du point d’indice reste en vigueur et en plus la collectivité en réorganisant les services de manière autoritaire, sous un œil qui n’a été que purement financier, accentue encore les difficultés des agents (Pour rappel, 77% des agents sont de catégorie C avec des rémunérations s’approchant du SMIC) et à nos yeux, remet en plus en cause certaines missions de service public, ainsi que leur qualité d’une manière générale.

Donc aujourd’hui, nous répétons haut et fort que nous ne sommes pas contre une réorganisation des services, mais qu’il aurait fallu que celle-ci soit réalisée en confiance, en toute transparence et en concertation réelle avec les agents, dans le respect de ceux-ci, ce qui n’a pas été le cas.

Notre constat :

Celui-ci n’est pas très élogieux, ni pour notre « patron », et ni pour nous. Pour ce qui est de notre part, nous n’avons pas réussi à amener la collectivité vers un dialogue social digne de ce nom, pour finir avec d’un coté une « autruche » et de l’autre « une chaise vide », quelle ambiance ! Mais nous pensons que le jeu était « pipé » dès le départ, et qu’aucune transparence n’était à l’ordre du jour du coté de la collectivité qui pour répondre à ses seuls objectifs financiers n’avait que pour seule solution, d’après elle, d’être autoritaire afin d’arriver à ses fins.

Pour preuves :
- la non réalisation d’un diagnostic initial du fonctionnement des services,
- le manque de dialogue,
- l’autoritarisme permanent de M. le maire lors des instances paritaires qui ne supporte pas la contradiction,
- la non fourniture de documents indispensables à la compréhension du projet de réorganisation par les représentants du personnel,
- le non respect des procédures règlementaires,
- le manque de respect évident des agents d’une manière générale ; dans un premier temps avec les 4 directeurs qui ont été démis de leur fonction sans que les instances paritaires garantes de leurs droits ne soient consultées, et dans un deuxième temps lors de la bourse à l’emploi interne, situations qui ont été très mal vécues, provoquant chez certains agents une détresse psychologique conclue pour certains par des arrêts maladies.

Donc stop à l'hypocrisie
Quand nous lisons que les représentants du personnel ont reçu un dossier de 300 pages, très complet, faisant état du nombre de postes avant et après, ainsi que la méthode utilisée par direction.

Les bras nous en tombent
Où sont ces 300 pages ? Certes nous avons reçu des documents. Est-ce le cumul des documents fournis en Comité Technique (CT) et en Comité d’Hygiène Santé et Condition de Travail (CHSCT) ? Ou le cumul des documents envoyés à chacun des représentants du personnel ? Ce qui est certains, nous n’avons pas eu ces 300 pages et surtout, il nous manque les documents les plus importants :
- un rapport expliquant et détaillant l’organisation antérieure et future,
- le tableau des emplois avant et après le projet,
- les fiches de postes concernés par la réorganisation, ce qui n’est pas le cas en totalité à ce jour,
et toutes les pièces utiles à la compréhension du dossier (documents de soutien et compte rendus des groupes de travail)
Les documents que nous avons aujourd’hui, nous ont été majoritairement donnés après la demande de validation au CT.

Comment les représentants du personnel peuvent-ils valider une organisation sans avoir l’ensemble des documents le permettant ?

Quand nous voyons que M. le Maire ne comprend pas les questions qui lui sont posées, là encore nous sommes dans l’incompréhension. Depuis le 17 avril 2015 nous lui posons les mêmes questions (courriers des 27 avril, 1 juin, 22 juin, 3 juillet, 20 juillet et 3 septembre), et sur la plupart des questions importantes aucune réponse ne nous est apportée.
- Quel est le diagnostic posé par les nouveaux élus sur l’organisation que la municipalité MARCHAND a laissé en 2008 ?
- Quels sont les objectifs ?
- Quel impact auront ces changements sur les rémunérations ?

Pour nous, soit M. le Maire ne veut pas comprendre, soit il est mal conseillé, ou alors les deux.

En conclusion :
Nous demandons aux agents de la collectivité de rester mobilisés, car derrière cette réorganisation se cache :
- une remise en cause de certaines missions de service public ainsi que leur qualité d’une manière générale,
- la disparition / la diminution ou le gel des primes et des NBI, partie intégrante de nos rémunérations,
- la remise en cause du protocole d’accord ARTT mis en place, en son temps, par M. MARCHAND.

Ainsi, pour marquer notre mécontentement sur la manière et sur les conséquences de cette réorganisation, nous sollicitons les agents de la collectivité pour une nouvelle action.

Un nouveau débrayage est programme le mardi 29 septembre 2015

Ce débrayage est prévu de 11h00 à 12h30 et a donc pour but de montrer le mécontentement des agents sur la façon dont la réorganisation a été menée, sur les conséquences qu’elle aura sur les missions rendues au public ainsi que sur leur qualité et aussi sur la remise en cause des acquis sociaux.
Ce débrayage est organisé de la manière suivante :
- 11h00 : rassemblement place de la république, départ à pied vers le rond point Maupassant pour rejoindre le cortège du CTM.
- ou 11h00 : départ à pied du Centre Technique Municipal vers la place de la république.
- Ou pour les agents restants à leur poste pour raison de service, Port d’un gilet retro-réfléchissant (celui de votre véhicule) et de l’inscription « Je suis un Agent MÉCONTENT »."



Article du 22 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


19 commentaires :


Commentaire de PITON 22/09/2015 17:43:28

Et pendant ce temps: - des artisans, commerçants, agriculteurs et petits patrons se demandent s'ils pourront se verser un salaire à la fin du mois alors qu'ils ont travailler 50h/semaine? - des salariés du privé se demandent si leur emploi existera encore demain...



Commentaire de Pépere 49 22/09/2015 17:51:46

Enseigne en péril En flânant dans les rues de Saumur, je suis tombé sur l’enseigne de la Bourse du travail qui perdu son « B », ce qui donne ce mauvais jeu de mots : « OURSE DU TRAVAIL ». Monsieur le Maire a déclaré ne plus comprendre les syndicats, il serait temps de réparer cet incident, ne serait-ce que pour mieux se comprendre !!



Commentaire de Pépere 49 22/09/2015 17:55:03

Enseigne en péril En flânant dans les rues de Saumur, je suis tombé sur l’enseigne de la Bourse du travail qui perdu son « B », ce qui donne ce mauvais jeu de mots : « OURSE DU TRAVAIL ». Monsieur le Maire a déclaré ne plus comprendre les syndicats, il serait temps de réparer cet incident, ne serait-ce que pour mieux se comprendre !!



Commentaire de pic vert 22/09/2015 19:48:49

"agent mécontent",pourrions nouségalement parler des"administrés mécontents",fatigués de constater que pour certains agents:travailler à la commune signifie qu'on peut désormais "lever le pied",et veiller a ce qu'aucun petit nouveau "casse le métier" en étant trop productif!



Commentaire de @pic vert 23/09/2015 07:25:56

venez nous retrouver et discutons ensemble de votre vision de voir les choses car nous travaillons nous aussi pour les frustrés de tout poil qui pour certains ne travaillent pas mais se permettent de faire des commentaires sans fondements.



Commentaire de FO , quel rôle ? 23/09/2015 08:39:09

Le syndicat FO est depuis la nouvelle mandature, le bras armé de l'opposition que les Saumurois ont renvoyé dans leur foyer en avril 2014. Rappelez vous acte 1 suppression de la police municipale , annoncé par la liste Marchand / Goulet, qui lance la pétition ? FO soutenu et signé par qui ? L'ancien maire et son équipe ....acte 2. Réorga des services annoncé également par la liste Marchand / Goulet , qui même la bagarre ( devenu illisible pour tous ? FO poussé et soutenu en coulisse par l'ancien maire et également Mr Jamin ....on croit réver !!!!! D'ailleurs demandé au représentant FO combien de fois il a déposé de préavis du temps de Michel Apchin.....réponse aucun , on appelle vulgairement cela la paix sociale !!! En politique il faut y avoir du courage et pour une fois que nos politiques annoncent ce qu'ils vont faire et font ce qu'ils ont annoncé ...tout cela en finalité pour un meilleur service au Saumurois dont l'on parle très peut à l'arrivée .FO faite du syndicalisme et non de la politique !!



Commentaire de alix 23/09/2015 08:40:01

ils ne sont peut être pas à la fête en ce moment car on leur parle de changer leurs habitudes de toujours, forcément ils ne sont pas content ces fonctionnaires, ils ne craignent pas de perdre leur travail, quoiqu'ils fassent, alors que beaucoup de gens sont en recherche d' emploi, alors qu'est ce qu'ils viennent nous casser les pieds à se plaindre ils ont un travail et une paye tous les mois, donc faites votre travail et ficher nous la paie.



Commentaire de tous travailleurs ! 23/09/2015 08:54:59

Vous trouvez honteux de ne pas respecter un artisan ou un commerçant par contre cela serait normal de ne pas respecter un agent de la fonction publique ???...Sans compter les nombreux contrat de droit privés jeunes et moins jeunes a qui un poste en CDI avait été promis par Mr le Maire avant les élections et qui se retrouvent sans emploi aujourd'hui ! Arrêtons d'opposer les salariés, les fonctionnaires, les artisans, ... tous travaillent et tous méritent le respect ! Merci aux syndicats de défendre l'ensemble des travailleurs !



Commentaire de Monsieur Marchand la méthode Marchais ? 23/09/2015 09:12:47

Tout comme Mr Marchais en son temps face à Alain Duhamel, Mr Marchand répond à coté aux réponses que son personnel et ses représentants lui posent et ose dire avoir apporté des réponses !! Oui SES réponses !! Souvenirs souvenirs : Alain Duhamel : « Ce n’était pas ma question Mr Marchais » ; Georges Marchais : « C'était p'têt pas vot'question, oui mais c’est ma réponse ! ».



Commentaire de sacré Marchand 23/09/2015 09:15:54

Pas de chance, ce maire qui n\'a jamais embauché personne de sa vie, qui n\'a jamais investit un sou de sa poche dans sa ville... Il ne faut pas lui en vouloir, il ne sait pas! Le fait qu\'il soit si autoritaire? l\'âge peut-être... Fallait réfléchir dans l’isoloir!!!



Commentaire de STOP ! 23/09/2015 09:23:06

C'est dingue de voir comment certains se jettent à chaque fois dans cette polémique stupide d'opposition entre salariés privés, publique, commerçants ... Vous voudriez que tout le monde soit cotisants au RSI se faisant voler chaque trimestre presque la moitié de ce qu'on gagne péniblement ? Sans réelle couverture sociale (car quand on est artisan ou commerçant faut pas se faire mal ou tomber gravement malade !) Le tout pour une retraite misérable à 70 ans ?? Pour ma part et étant commerçante je ne souhaite pas ça ni à mes enfants, ni à tous les travailleurs ! Nous devrions plutôt mettre notre combativité au service de l'amélioration des conditions de tous et cela commence en participant à la sauvegarde des droits des autres travailleurs !



Commentaire de @stop 23/09/2015 10:08:32

Commerçants, artisans commencez par faire moins de black et vous pourrez peut être payer vos cotisations au RSI, qui soit dit en passant, sont moins chère que pour un salarié. Certe pour des prestations moindres également. Il faut aussi se poser la question de la répartition ou de la capitalisation pour les retraites : si tout le monde fait du black, les cotisations sont réduites et tout le monde trinque... par contre un salarié et encore plus dans la fonction publique (pas de 13ème mois, pas de participation aux bénéfices....), n'a que son salaire pour vivre car pas d'enveloppe en liquide pour mettre du beurre dans les épinards...



Commentaire de François 23/09/2015 10:54:33

Quelqu'un pourrait-il me dire pourquoi les représentants d'artisans, commerçants etc... n'ont pas voulu cotiser (après la 2de Guerre mondiale) au régime général ?



Commentaire de Ex fonctionnaire 23/09/2015 11:46:21

Je soutiens à 100% les fonctionnaires de la collectivité même si à ce jour je travaille dans le privé, ce qui a été mon choix puisque j'ai démissionné de la collectivité. Tous salariés à le droit de dire son mécontentement et de défendre ses acquis que ce soit public, privé, ou des auto entrepreneurs par le biais d'un débrayage, d'une manifestation ou autre (cela se nomme "LIBERTÉ D'EXPRESSION". Qui d'entre vous n'a jamais signé une pétition pour des salariés ou chez un commerçant ? Et n'oubliez pas, "nous sommes CHARLIE", la liberté d'expression est-elle passée dans les oubliettes, parfois j'ai l'impression que tout le monde a oublié le 7 janvier 2015 ....



Commentaire de 2014 23/09/2015 11:50:43

coluche disait "dites-nous ce dont vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer".



Commentaire de @Marchais...Auto? 23/09/2015 13:08:05

De l'auto-gestion à l'auto-cratie sans auto-critique...



Commentaire de Pour une fois 23/09/2015 23:18:21

Depuis prés de 40 ans que je travaille, tant dans le privé que dans le public c'est la première fois que je vois les représentants du personnel agir dans l'intérêt de l'ensemble des agents et non pas pour leur compte personnel. Et ceux qui pensent que c'est pour des raisons politiques non vraiment rien compris à ce qui est en train de se passer : non respect des lois sociales que les élus sont pourtant sensés être les premiers à respecter, isolement et dénigrement de certains agents, modification arbitraire des fonctions, prétendue mobilité interne pour tous, prétendue concertation, baisse des rémunérations prévue pour beaucoup alors que les salaires sont bloqués depuis des années......et tout ça pour tendre à un évident nivellement par le bas, mais dans quel but ? Si c'est de cette façon que le secteur public montre l'exemple ça ne présage rien de bon pour l'avenir de tous les travailleurs et pour ceux en recherche d'emploi.



Commentaire de choucrane 24/09/2015 07:37:20

entre la ville de saumur et l hopital ou le non respect des agents et de la qualité des soins.la vague longueene va bien finir par arriver a saumur et voir l etat du nid du pinson



Commentaire de st mimi 29/09/2015 07:37:36

le personnel aime tellement le maire qu aujourd hui il lui offre une grande parade pour sa fete .



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI