La CGT sur l'hôpital de Longué : « Attendons avant de crier victoire »

Par la voix d'Éric Legland, Secrétaire Général des Hospitaliers du Saumurois, la CGT a souhaité réagir à l'aide financière du Conseil Départemental de Maine-et-Loire en faveur de l'hôpital de Longué (relire nos articles en cliquant ici et ici). Malgré cette « bonne nouvelle », comme l'évoque Frédéric Mortier, maire de Longué-Jumelles, la CGT préfère rester sur ses gardes... « Attendons avant de crier victoire ! », se méfie justement Éric Legland dans le communiqué de presse du syndicat, à lire dans cet article.

Éric Legland, Secrétaire Général des Hospitaliers à la CGT.


« Le syndicat CGT des Hospitaliers du Saumurois a pris note que le Conseil Départemental se porte caution à 75% du montant de 9,3M € (reste à couvrir 2,325 M €). Est-ce que pour autant la Caisse des Dépôts et Consignations va s’en satisfaire ? Nous restons attentifs tant que le montant global ne sera pas validé par écrit de la part de la Caisse des Dépôts et Consignations mais également de l’ARS, avec les frais supplémentaires que va engendrer obligatoirement le délai de construction.

Au fait, 9,3 + 3,6 ne fait pas 13,8... il manque 900 000 € ! Pour le reste de la garantie, va-t-il falloir démarcher les banques privées pour ce qui ne serait pas couvert ? Attendons avant de crier victoire ! Pour en finir avec cette partie : les 2,58 M € d’économie qu'il va falloir trouver pour diminuer le coût du chantier. Est-ce que le personnel risque d’en faire une nouvelle fois les frais au moment de l’ouverture de cette structure ?

Revenant sur les responsabilités :

Le directeur a confirmé, lors de la réunion du 18 septembre avec l’ensemble du personnel du CH de Longué, qu’il en prenait l’entière responsabilité et assumait. Est-il le seul ? Non, la responsabilité repose sur l’ensemble de la direction de l’hôpital de Longué qui a à traiter ce dossier, comme le directeur adjoint qui est en charge du suivi des travaux.

Les représentant(e)s du personnel sont informé(e)s en fonction des documents que l’on veut bien leur fournir et des informations traitées le jour des instances (1 CTE depuis le début de l’année). Pour le Conseil de Surveillance (CS) : les représentant(e)s du personnel n’ont qu’un siège et la CGT n’y siège pas (aux dernières élections professionnelles, notre syndicat n’a pas obtenu la majorité des voix). Le Maire avait quoi qu’il en dise plus d'informations que les syndicats par ses réseaux politiques : CS, Département, Agglo, etc...

Le Conseil Départemental (CD) se défausse d’une façon admirable sur sa part de responsabilité dans ce dossier. Le financement incriminé concerne principalement l’EHPAD et le long séjour (USLD) qui est dans son champ de prise en charge. Donc, il a une responsabilité... surtout que le tarif de journée de départ a été modifié en cours de route !

L’ARS : le grand absent dans ce méli-mélo, n’a pas pris suffisamment de garanties et a manqué d’inattention lors du montage financier. C’est bien l’ARS qui a donné son aval pour lancer les travaux avec la validation sous-entendue et non-écrite du CD et de la direction de l’hôpital.

Ce qui est choquant dans tout ça :

C’est la situation des CDI... Cela interpelle peu de monde qu’ils ne puissent pas toucher leur salaire pour le travail effectué. Défaut d’approvisionnement des comptes : qui trinque ? Le ou la salarié(e). Il faut se démener pour qu’ils touchent leur dû (3 semaines) avec les conséquences qui vont avec. Ce qui prouve que le monde du salariat n’est plus considéré comme un acteur important dans cette société, sauf pour aller voter. Ils ont finalement touché l’intégralité de leur salaire et qu’ils fassent les démarches nécessaires pour au moins se faire rembourser les frais engendrés par cette situation inacceptable auprès de la direction de l’hôpital.

Et la suppression de 12 CDD en Équivalent Temps Plein (ETP)... « 14 » agents vont pouvoir aller pointer à Pôle Emploi. Tout ça par anticipation d’un déficit structurel de 1500 000 € (vision des comptes en juin) alors que la fermeture des 15 lits était programmée à la fin de l’année par l’ensemble des instances, pour permettre au CH d’équilibrer ses comptes en fin d’année. On préfère sacrifier des salarié(e)s et fermer des lits pour espérer gonfler le budget en fin d’année. Malheureusement, c’est la politique menée dans tous les hôpitaux, qui ne travaillent que sur le court terme, voire par anticipation du court terme : quid des soins, quid des personnels, quid des patients et résidents dans tout ça.

Sans la mobilisation du personnel, est-ce que cette situation aurait pris cette tournure ? Bonne question ! Notre organisation reste mobilisée avec l’ensemble des salarié(e)s et de ses représentant(e)s pour que le chantier se termine. Que les postes et conditions de travail dans la nouvelle structure soient garantis.

Nous considérons que la fermeture des 15 lits, avant terme, n’est pas justifiée vu la situation actuelle de l’hôpital. Donc, il est possible de les maintenir ouverts et que les contrats de CDD aillent à leur terme. Il est possible, dans la fonction publique, d’arrêter des contrats de CDD en fonction des circonstances décrites par les textes de loi et qu’ils ont droit à des indemnités de licenciement au prorata de leur temps effectué.


Secrétaire Général de la CGT des Hospitaliers du Saumurois,

Éric Legland ».



Article du 22 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de varlin 23/09/2015 15:49:16

merci mrLegland Quand les uns et les autres s'étripent sur ce forum,vous parlez des vrais problèmes :les pertes d'emploi qui vont en découler et la mission de service public de l'hopital.Voila les vrais enjeux a résoudre par nos"politiques"



Commentaire de krasuki 24/09/2015 07:45:14

et la cfdt elle a toujours des problemes de filtre a café ou etant majoritaire elle ne lis pas les journaux.la culture syndicale ou comment en degouter les travailleurs



Commentaire de travailleurs travailleuses 24/09/2015 09:19:52

krasuki ci la CFDT est trop molle rejoint la CGT tu voit le secrétaire départementale hospitalié ne ce glande' pas devant la machine a café il imforme et débusque des gros liévres en un mot il dérange les responsables bravo



Commentaire de Cfdtenaction 24/09/2015 11:31:10

Mr Varlin , vous pouvez aussi parler de ces problèmes que vous approuvez de la part de Mr Legland , a Mr Mortier ........ puisqu'il vous a donné un No de téléphone pour un R D V !!!!! Vous avez toutes les cartes a jouées .



Commentaire de cosette 24/09/2015 14:13:21

legland a peut etre piqué le veritable nom de pinson et bec mais lui il est monté au creneau .pour la cfdt nous les attendons encore.probleme de gps peut etre



Commentaire de reponse à cfdtenaction 24/09/2015 15:31:21

en quoi ai je critiqué la cfdt ? la défense des salariés et du service public n'est pas l'apanage uniquement de la CGT.heureusement!!!!



Commentaire de ? 24/09/2015 15:42:43

absolument d accord mais qu en l on parle de cfdt en action nous aurions bien aimé les voirs a l oeuvre etant majoritaire.peut etre ont ils trempés aussi



Commentaire de cfdtenaction 24/09/2015 18:30:46

Je pense que c'est Mr Varlin qui répond a mon commentaire , mais je ne dis pas que vous avez critiqué la CFDT, je remarque simplement que vous approuvez l'attitude de Mr Legland , alors pourquoi n'aller vous pas exposer ces mêmes revendications a Mr Mortier puisqu'il vous a gentiment proposé un entretien pour vous expliqué ?



Commentaire de travailleurs travailleuses 24/09/2015 19:37:35

je pense que la cfdt devrais nous informé comme la fait M Legland de la situation du dossier de l hopital nous montrer leur courage a moins que cette politique de l autruche ne soit dictée par la direction afin d isoler des confédérations syndicales plus determinées a imformées les employés le plus inquiétant ces comme sa au niveau nationale



Commentaire de a cfdt en action 25/09/2015 14:30:38

Mr mortier est assez grand pour répondre..je n'ai nullement critiqué la cfdt.Je m'inquiete simplement de la division syndicale et des combats entre organisations syndicales qui ne font le jeu que de la direction de l'hopital public et dont le résultat n'est pas bon pour les salariés.Quand au maire de Longué , ayant la chance de ne pas etre un de ses administrés direct,je me fais l'économie de quelques minutes de discours...il aura toute occasion de s'expliquer sur sa connaissance des faits qui ont engendré cette gabegie lors de sa prochaine campagne électorale...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI