Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur : La ZAC « Villa Plaisance » peine à se remplir... Pourquoi ?

Terrains trop petits ? Prix trop élevés ? Impôts trop chers ? Aujourd'hui, sur les 26 terrains à bâtir, seulement 5 ont trouvé acquéreurs sur la Zone d'Aménagement Concerté (ZAC) de la « Villa Plaisance » à St Hilaire St Florent. Alors pourquoi, après 3 ans, le projet n'attire-t-il pas plus que cela ? Tentatives de réponses avec Éric Lammens, le responsable des opérations de la SPLA de l'Anjou (en charge de la gestion du projet) et Charles-Henri Jamin, membre de l'opposition au conseil municipal de la Ville de Saumur et ancien maire de la commune déléguée...

Entrée de la « Villa Plaisance » (photo : © SPLA de l'Anjou).


La Société Publique de l'Anjou (SPLA de l'Anjou) et la Sodemel (Société d'aménagement de Maine et Loire) ont la gestion de la « Villa Plaisance », la future cité de Saint-Hilaire-Saint-Florent. « Dans un contexte de croissance démographique modérée du Saumurois, la Ville de Saumur est confrontée à la nécessité d'une relance démographique en accompagnement d'une mutation économique du secteur, en favorisant l'émergence de nouveaux quartiers », peut-on lire sur la présentation de ce projet, lancé en 2012 par l'ancienne municipalité de Michel Apchin.

À peine 20% d'acquéreurs ont été trouvés.

56 logements étaient prévus, dont 12 en locatif social qui sont réalisés. Sur les 26 terrains à bâtir, seulement 5 ont trouvé acquéreurs et 2 compromis de vente. Conséquence, les frais financiers augmentent et le prévisionnel est passé à 1,76 millions d'euros au lieu des 1,63 millions avancés. Alors pourquoi en 3 ans, seulement 20% des terrains ont trouvé preneur ? Le point de vue d'Éric Lammens, responsable des opérations de la SPLA de l'Anjou : « On aimerait toujours plus mais nous sommes dans un contexte économique très difficile. C'est une tendance générale : nous vendons peu de terrains à bâtir en ce moment, on fait le dos rond. Nos terrains sont adaptés à un type de clientèle du centre et des services de Saumur et qui ne souhaitent pas avoir de grandes parcelles. Comme nous sommes quasiment dans le centre de Saumur, nous devons respecter les normes de densité qui nous sont imposées et, forcément, nous proposons des petits terrains, des maisons mitoyennes. De « l'urbanisme de centre-ville », en quelque sorte... ».

Alors, pourquoi le projet a-t-il été lancé ?

Si la population augmente sur le territoire de l'agglo saumuroise, elle diminue sur la Ville de Saumur. Pour qu'une commune puisse maintenir sa population, elle doit créer un certain nombre de logements, chaque année. C'est ce que l'on appelle le « desserrement de la population ». « Le quartier de la « Villa Plaisance » s'inscrit dans cette démarche afin de maintenir ou même de faire venir la population sur Saumur en leur proposant une offre foncière adaptée à une vie en centre-ville. De plus, cela faisait longtemps que la Ville de Saumur n'avait pas proposé ce genre de programme. C'est encore assez neuf, puisque le projet date de 2012. Je pense qu'il faut encore attendre un peu pour que la « Villa Plaisance » joue intégralement son rôle », explique le responsable des opérations de la SPLA de l'Anjou. Était-ce donc une obligation ? Pas vraiment selon l'avis d'Éric Lammens : « Je dirais plutôt un devoir pour chaque commune de proposer des terrains à bâtir ».

L'ex-majorité pas très à l'aise sur le sujet ?

Suite au dernier conseil municipal, nous supposions que l'ancienne municipalité n'était peut-être pas à l'aise pour parler de ce dossier (relire notre article). Réponse tranchante de Charles-Henri Jamin, membre de l'opposition au conseil municipal de la Ville de Saumur : « Ceux qui me paraissaient moins à l'aise (ndlr : lors du dernier conseil municipal), c'est plutôt l'actuelle majorité ! Elle n'a rien eu à dire comme critique sur un dossier qu'elle aurait montré comme difficile, en tant qu'héritage, si cela avait été le cas. Je suis, avec mes collègues, très à l'aise avec ce dossier. Mon silence en a attesté, au contraire... Éric Lammens de la SPLA ayant montré que cela avançait malgré le contexte tendu partout. Ce qu'a confirmé l'adjointe en charge de l'urbanisme, en annonçant des compromis de vente et des négociations avec un constructeur et Anjou Atlantique Accession, coopérative dans laquelle est entré Saumur Habitat à mon initiative, afin de lancer une chose inédite à Saumur : l'accession sociale ».

Quelques chiffres sur la « Villa Plaisance » :

Maître d'ouvrage : Saumur
Maître d'ouvrage délégué : SPLA de l'Anjou
Architecte urbaniste : Urban'ism (urbaniste) Lecouteux (Maître d'œuvre voirie réseaux divers)
Surface du projet : 2,9 hectares
Nombre de logements : 56
Programme : 56 logements comprenant une quinzaine de logements aidés, une vingtaine de terrains à bâtir libres de constructeurs et 4 ilots d’habitats groupés représentants environ 17 logements.
Opération avec Terrains à bâtir


Article du 26 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité


Galerie photo : Résidences « Villa Plaisance » à Saumur

© SPL de l'Anjou
© Air Papillon
© Maisons Bernard Jambert
© SPL de l'Anjou
© SPL de l'Anjou
© Someway

 


10 commentaires :


Commentaire de séniors 27/09/2015 13:26:15

peut-être y aurait-il des personnes intéressées parmi les séniors qui sont logés en étage sans ascenseurs à Saumur Habitat et pour le même montant de loyer accepteraient de loger dans ses maisons avec peu de terrain.



Commentaire de Pascal 27/09/2015 18:46:18

Je pense que Villa Nuisance est aussi victime de la pollution sonore due aux avions et en particulier celui des paras qui contribue a dégrader l'environnement pour le profit de seulement quelques uns



Commentaire de Leroyer michel 27/09/2015 19:17:23

Que l'on arrête avec les parachutes et les avions. C'est un peu de vie et de mouvement, la région en a bien besoin. Et franchement ces avions ne sont pas gênants. J'habite tout à côté. Que dire des motos, des camions, des tracteurs, etc.... Supprimer tout et vivez en dehors de la civilisation.... Michel



Commentaire de Contribuable 27/09/2015 20:21:24

Bizarre que tous ces élus ne se posent pas la question des contraintes des normes et des interdictions qu'ils rajoutent chaque jour et qui font fuir ceux qui auraient envie de construire sans parler de la taxe local d'équipement et de toutes celles qui viendront ensuite et dans les années à venir . Combien rêve d'une maison et se sauvent en courant lorsqu'ils prennent conscience de tout cela



Commentaire de Amazonie 27/09/2015 23:19:35

à Pascal... Si quelques parachutistes vous dérange il ne faut pas rester dans notre ville et pays à civilisation normale !!!! J'arrive de voyage après 2 mois 1/2 en Amérique du Sud où j'ai passé un mois en Amazonie Péruvienne et je pense qu'il faut que vous alliez y faire un petit tour, on ne parle pas de nuisance là bas !!! Mais si vous êtes "pétochard" il faut restait à ADMIRER nos sympathiques parachutistes qui nous donnent un peu de vie et de spectacle sur notre belle vallée de la Loire...



Commentaire de L'aérodrome en sursis ? 28/09/2015 05:09:20

Villa Plaisance, le Clos des Justicions également à Saint Hilaire font vraiment pitié. Dire que c'est toute l'offre ou presque à Saumur. Quant à l'aérodrome, il se trouvera bientôt en centre ville avec tous les lotissements autour. Qu'on le veuille ou non, c'est forcément un problème en devenir.



Commentaire de un saumurois 28/09/2015 09:04:17

la reponse est simple une imposition élevée pour ceux qui paye du foncier une ville peu entretenue des factures d eau 3 fois plus elevée qu au alentour merci la saur voila



Commentaire de ali blabla 28/09/2015 19:10:49

Le bilan de la commercialisation n'est pas brillant bien que 2 societés soient mises à contribution pour vendre les terrains (spla et sodemel). Les terrains sont chers et l'empilement des contraintes n'arrange rien. Il faut simplifier et rendre accessible financièrement l'acquisition.



Commentaire de ali blabla 01/10/2015 16:48:38

Après analyse, il apparait que l'argent manipulé par ces sociétés a un caractère public. En effet, si au bout du bout le bilan de l'affaire se solde par un déficit, c'est l'argent du contribuable qui bouche le trou....130 000€ en un an, c'est énorme! Sur la base des infos contenus dans l'article, il reste 21 terrains à vendre.....à raison de 5 en 3 ans ça fait 12 années...s'il y a 130 000€/an, faites le calcul(et les taux d'intérêts sont bas actuellement). Dans l'article, les responsables disent qu'ils font le dos rond (en général, c'est ce que l'on dit lorsqu'on ne fait rien!) alors qu'il y a potentiellement le feu! En effet, si les terrains sont déjà trop chers, on ne peut les augmenter de nouveaux frais financiers. Lorsqu'un commerçant a en stock des rossignols, il les brade...ça donnerait au moins du boulot aux maçons. Comme majorité et opposition ont l'air de se satisfaire de la situation attendons l'année prochaine pour voir s'il y a un changement de cap ou si la politique de l'autruche continue.....Il serait intéressant de poursuivre des investigations et connaitre la situation d'opérations similaires dans le saumurois et le douessin pour déterminer s'il s'agit d'une situation généralisée ou au contraire circonscrite à Saumur. Ce boulot est un travail de journaliste......voila un os qui contient peut-être une moelle savoureuse!



Commentaire de Eslemage 03/10/2015 10:01:11

Si la SPLA ou Sodemel décidaient de "brader" les terrains de Villa Plaisance, nous (les 5 en 3 ans) ne serions certainement pas d'accord ! Nous avons choisi d'accepter les contraintes de nos constructions, il en sera de même pour les futurs acquéreurs; cela prendra le temps nécessaire...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI