Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur : L'École Blondeau obtient enfin une reconnaissance de l'État

Agrilia Formation, le CFA des Chambres d'Agriculture des Pays de la Loire et l'École Blondeau s'associent pour lancer une nouvelle formation spécialisée, en alternance. Il s'agit du Certificat de Spécialisation « Éducation et travail des jeunes équidés ». Reconnu au niveau (inter)national pour sa méthode depuis sa création, en 2005, l'école Saumuroise obtient sa première reconnaissance de la part de l'État... Délivré par le Ministère de l'Agriculture, ce « CS » sera mis en place en janvier 2016.

Nicolas Blondeau, le fondateur de l'École du même nom.


Ce Certificat de Spécialisation « Éducation et travail des jeunes équidés » est unique dans la région des Pays de la Loire. Cette nouvelle formation vise à former les futurs éleveurs, responsables d'élevages, entraîneurs, « grooms » ou encore cavaliers. Ce partenariat inédit allie l'expérience d'Agrilia Formation dans la maîtrise des formations professionnalisantes par alternance et l'excellence qui fait la renommée de l'École Blondeau. Comme l'explique d'ailleurs Jean-Christophe Dupuy, directeur du Comité Équestre de Saumur, « l'École Blondeau est le « must » au niveau international... Pourtant, jusqu'à aujourd'hui, elle n'avait pas de reconnaissance dans l'hexagone ! ».

Quelles sont les modalités de ce « CS » ?

L'objectif de cette formation est d'acquérir les techniques spécifiques d'éducation, de travail et de présentation du jeune équidé, les techniques commerciales pour sa valorisation ainsi que la gestion de l'activité. « Elle s'adresse à toute personne sensibilisée au travail des jeunes équidés et faisant preuve de concentration et de rigueur », précise Pascal Leclerc, directeur d'Agrilia Formation. Pour entrer en formation à l'École Blondeau, située à la « Grande Pièce » de Saint-Hilaire-Saint-Florent, il faut être titulaire d'un diplôme agricole de niveau bac (ou plus) ou justifier d'une expérience professionnelle d'un an minimum en rapport avec l'élevage équin ou de 3 années dans un autre secteur d'activité. Le candidat doit également réussir avec succès les tests de positionnement organisés par le Centre de Formation. La formation a lieu chaque année de janvier à décembre. Elle est composée d'une période de 560 heures au Centre de Formation, soit 16 semaines. Que vous soyez demandeur(se) d'emploi, salarié(e) ou que vous souhaitiez suivre cette formation en alternance, vous pouvez vous inscrire à cette adresse : www.agriliaformation.com.

L'École Blondeau : l'équitation sentimentale.


S'il y a un maître pour juger de la capacité d'un cavalier à approcher le comportement d'un cheval, c'est bien Nicolas Blondeau. Ce dernier fait en effet autorité en la matière, au niveau national et international. Nicolas Blondeau est porteur des enseignements ancestraux de l’équitation. À la source de la relation homme-cheval, la méthode Blondeau est l’œuvre d’un homme, fruit d’une vie d’expérience et de passion. Sa devise : « Simplifier la vie des hommes, la rendre agréable aux chevaux ». Une méthode enseignée à Saumur, à quelques encablures de l'École Nationale d'Équitation (ENE), qui présente tous les avantages recherchés par les hommes de cheval : l'harmonie, l'efficacité, la rapidité et qui s'appuie sur des principes éprouvés : c'est-à-dire le respect, la rigueur ainsi que la sensibilité.

« L’équitation réunit deux êtres vivants, il est donc difficile de ne pas parler d’amour ».

Une méthode qui permet ainsi aux cavaliers de comprendre leurs chevaux, et aux chevaux d'accepter leurs cavaliers. « Cette fusion permet d'établir un vrai binôme et permet au cavalier de devenir un homme de cheval », revendique-t-il. Car pour ce magicien, « l’équitation réunit deux êtres vivants, il est donc difficile de ne pas parler d’amour ». Cette méthode douce renforce la sécurité des cavaliers et des soigneurs. « À disposition de l’homme, le cheval mobilise sa force instinctive et se met au travail avec facilité, quelle que soit sa discipline ». Ainsi, « Blondéliser » un cheval, « c’est l’aimer, l’observer et essayer de le comprendre ». Et c'est une première en Europe : l'École Blondeau de Saumur est ainsi devenue le seul et unique lieu de formation pour toute la filière équestre qui soit basé sur les doubles compétences de l'équitation classique et de l'équitation éthologique.

Tous les détails du Certificat de Spécialisation « Éducation et travail des jeunes équidés », en cliquant ici.



Article du 29 septembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Gérard DUPUY 30/09/2015 10:06:00

Je suis heureux de voir cette approche ancestrale du cheval reconnue par les organismes de formation . Nicolas Blondeau est un véritable \"Homme de Cheval\" et un des rares liens avec l\'observation de nos ancêtres qui étaient capables d\'utiliser tout cheval pour le travail avant même que les écuyers raffinés l\'utilisent à des fins artistiques ...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI