Des écologistes rejoignent rejoignent Christophe Clergeau

Dans la liste, on ne voit pas Europe Ecologie les Verts, mais Christophe Clergeau pour la gauche se félicite d'avoir rassemblé sur sa liste cinq formations politiques issues de l’écologie. Voici le communiqué.


Dans la perspective des élections des 6 et 13 décembre 2015, les formations politiques « Cap21 – le rassemblement citoyen », « Écologistes ! », « Écologie solidarité », « Front Démocrate » et « Génération Écologie », ont convenu de participer à la liste conduite par Christophe Clergeau dès le premier tour.

Elles veulent ainsi contribuer à l’élaboration de son programme électoral et représenter une sensibilité écologiste progressiste et réformiste soucieuse de conserver pour la Région des Pays de la Loire, une majorité de gauche ouverte à la société civile et unie par un socle de valeurs commun et des orientations communes.

Pour Christophe Clergeau : « la Région des Pays de la Loire a mené une action très affirmée et concrète ces dernières années en faveur de la transition énergétique et de la protection de l’environnement. Cet accord est une reconnaissance de la valeur de notre bilan et de notre projet commun ».

Un premier engagement a été pris dans le cadre de cet accord : pour permettre aux épargnants des Pays de la Loire de prendre une part active à l’ambition d’une transition énergétique réussie, un livret d’épargne sera mis en place au service de la transition énergétique.

Pour Emmanuelle Bouchaud (Front Démocrate), « cet engagement s’inscrit dans cette écologie positive que nous souhaitons promouvoir. Une écologie qui profite à tous et non punitive ».

Laurent Martinez (Écologistes !) insiste pour sa part sur « l’opportunité économique et sociale que représente la transition énergétique pour la région. Rien que pour les énergies marines renouvelables, on prévoit 3 500 emplois nouveaux. C’est un gisement considérable d’emplois ».

Fidèle à son engagement en faveur des solidarités, Rose-Marie Véron (Écologie Solidarité) souligne d’ailleurs qu’il est « illusoire d’opposer écologie, économie et solidarité. Les premières victimes du changement climatique sont d’abord les plus pauvres. Sur ce sujet comme sur beaucoup d’autres, nous nous rejoignons pleinement avec Christophe Clergeau ».

Elhadi Azzi (Génération Écologie) voit « un risque majeur à un passage de la région à droite. On pourrait voir des projets de transition écologique abandonnés pour des raisons idéologiques alors qu’ils profitent aux Pays de la Loire. Le bilan de la droite en Vendée est catastrophique pour l’environnement ».

Enfin, Grégoire Jauneault (Cap 21-Le Rassemblement Citoyen) se réjouit « d’une alliance qui repose d’abord et avant tout sur une vision commune de ce qui est bon pour notre région dans les prochaines années. L’écologie n’est pas un supplément d’âme, c’est une question centrale ! »

6 candidats figureront sur la liste de Christophe Clergeau dès le 1e tour des élections régionales.

En Loire Atlantique
8ème place : Emmanuelle BOUCHAUD (Front démocrate)
15ème place : Laurent MARTINEZ (Écologistes !)
27ème place : Elhadi AZZI (Génération Écologie)

En Maine-et-Loire
6ème place : Grégoire JAUNEAULT (CAP21 – le rassemblement citoyen)
9ème place : Rose-Marie VERON (Écologie Solidarité)

En Sarthe
11ème place : Philippe PAPIN (Écologie Solidarité)

Article du 01 octobre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de bernadette fourré-jousselin vieille mémé 01/10/2015 19:28:14

Si , cette union existe, merci pour la lutte engagée contre l'AYRAULTPORC NDDL, écologistes je n'en vois pas un que je reconnais, et on voit leur départ d'un gouvernement socialiste .........non vraiment c'est pas beau ..............................



Commentaire de Cuisine Politicienne 01/10/2015 22:04:34

La ficelle de M. Clergeau est grosse, je vois surtout du marketing, des alliances partisanes et de la cuisine politicienne avec des personnes qui rêvent de faire un 3ème mandat !! Et l'expérience a montré que, pour concrétiser les idées écologistes dans un exécutif, au moment des arbitrages difficiles, il ne suffit pas de faire partie de la majorité. Il faudra y avoir un "poids politique" qui viendra du résultat obtenu au 1er tour de l'élection et de l'accord exigeant négocié au 2ème tour.



Commentaire de Regret 01/10/2015 22:17:15

Au fait, Monsieur Clergeau, depuis combien de temps Mme Bouchaud et Monsieur Martinez sont adhérents de leur parti ! OH! c'est seulement depuis quelques jours, c'est bizarre, cela ressemble grandement à de la manœuvre politique !!! C'est regrettable



Commentaire de 2017 02/10/2015 07:50:18

il pas du tout la téte qu on peut se faire d un ecologiste,mais plus d un oportuniste qui reve de pouvoir et bien sur des sousous dans la popoche



Commentaire de N'importe quoi 02/10/2015 17:17:41

Comment voulez-vous que des gens qui ne savent même pas se gérer eux même s'occupent du pays? Rien que les noms des formations écolos font rire. Soyez sérieux messieurs les écolos, l'écologie est un sujet grave.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI