Brillante victoire de Saumur en Coupe de France.

Saumur-Challans. 3-1. Les Saumurois se sont imposés devant une équipe de CFA2 qui n'a pas montré grand chose. Ils n’ont guère laissé d’espace aux Vendéens. Pour preuve la première frappe au but des visiteurs se situe à la 25e minute. L'intensité et la maîtrise des Olympiens leur permet d'accéder au tour suivant.

Grégo un défenseur difficile à prendre en défaut.


D’entrée de jeu, les Saumurois s’installent dans le camp visiteur obligeant ces derniers à défendre bec et ongles. El Koumisti allumait la première mèche suite à une belle action collective (10'). Itoua inquiétait à son tour le portier vendéen sur un centre de Battais (18'). Saumur multipliait les attaques, El Koumisti manquait le cadre (30') avant de sortir sur blessure (34'). C’est Rosay qui débloquait le compteur de l’Olympique. Un coup franc de Séguy repris de la tête finissait sa course au fond des filets vendéens.

Une seconde période à sens unique.

De retour sur la pelouse, Sylla obligeait le portier visiteur à se coucher sur le cuir (47'). Les Vendéens se montraient plus entreprenants et obtenaient l’égalisation par Mendès (55') sur une frappe de 25 mètres qui se logeait sous la barre de Dauvergne. Les Saumurois reprenaient la main et portaient le danger sur la cage des visiteurs. À l’heure de jeu, une faute sur Koné dans la surface de réparation permettait à Sylla d’aggraver la marque pour les siens sur penalty (61'). Itoua était à deux doigts de tromper le gardien vendéen, d’une frappe très pure il obligeait l’ultime rempart visiteur à dévier en corne d’une claquette une balle qui prenait le chemin des filets (66'). Les Challandais subissaient la rencontre et ne réagissaient que sporadiquement. Chouin tentait en vain sa chance (72'). C’est Houssard le capitaine saumurois qui clôturait la marque s’y reprenant à deux fois pour tromper le gardien vendéen (80') Itoua aurait très bien pu rendre le score encore moins digeste pour les visiteurs, sa frappe heurtait la transversale (90').

Julien Sourice était bien sûr ravi de cette qualification, « Nous avons joué le match comme je l’avais souhaité. Je suis un peu surpris par le manque d’opposition de nos visiteurs. Malgré quelques petits relâchements sans grandes conséquences nous n’avons été inquiétés qu’à peu de reprises. Nous perdons El Koumisti sur blessure. J’espère que celle-ci ne nous handicapera pas trop longtemps. Je n’ai guère de buteur de rechange. »

Fiche technique. Saumur-Challans. 3-1. MT. 1-0. Arbitre. M. Beslot. Buts. Saumur. Rosay (43'), Sylla (63'), Houssard (80'). Challans. Mendès 51').
Saumur. Dauvergne, Coquau, Gassama, Rosay, Grego, Itoua, Houssard, Battais, El Koumisti, Sylla, Séguy, Voyer, Fernandes, Koné, André, Bourdin.


Article du 10 octobre 2015 I Catégorie : Sport

 


2 commentaires :


Commentaire de Florian Chanroux 10/10/2015 22:11:56

Saumur a ete haut dessus de la mêlée Challans à ete inexistant allez saumur



Commentaire de Le Marchais 12/10/2015 20:41:19

Bravo l'OS ! Le commentaire de Mimich' manque un peu de mœlle!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI