Coupe de France : la Bayard se qualifie au terme d'un match très disputé.

Vainqueurs 2-0 de Vendéens accrocheurs, Les hommes de Jimmy Guichard n'ont pas volé leur qualification au terme d'une rencontre où chaque équipe a eu sa mi-temps. L'abnégation des Bayardais a fini par payer.

Les Saumurois ont souffert mais...


Les Saumurois bien qu’handicapés par de nombreuses absences ont su faire front et attendre leur heure pour se projeter au sixième tour de la reine des compétitions du foot français.

Première période difficile

Il est indéniable que les Vendéens ont laissé passer leur chance en première période. Ils ont malmené une formation saumuroise où bien des pièces maîtresses étaient absentes. La défense locale due subir pendant près de quarante cinq minutes la main mise des vendéens qui harcelaient la defense locale et Bresson qui fit un sauf faute durant les quatre-vingt-dix minutes. La seule véritable occasion des locaux se situe à la 21e sur une frappe de Girard bien repoussée par la défense visiteuse. À la pause, les deux formations regagnaient les vestiaires sur un goût d’inachevé (0-0).

La Bayard prend les choses en main.

De retour sur la pelouse la donne changeait du tout au tout. Bresson maître dans sa surface intervenait avec brio devant Wadé (46e). C’est Janin qui débloquait le compte des locaux en inscrivant un but plein de sang-froid (50e). Dès lors, la physionomie de la rencontre changeait. Les Saumurois se battaient sur toutes les balles et ne lâchaient absolument rien. Il était évidant que leur but d’avance ne les satisfaisait pas. Sur coup franc frappé par Stallivière la défense vendéenne sauvait sur sa ligne (57e). Les visiteurs n’avaient pas dit leur dernier mot et inquiétaient Bresson (58e). À l’heure de jeu, Chapelle perdait son face à face avec le portier vendéen. Les Saumurois étaient enfin récompensés de leurs efforts, Lequeux sur une superbe action de ses attaquants suivait bien et trompait l’ultime rempart visiteurs qui n’avait pu capter le cuir (72e).

Le match par les coatchs

Jimmy Guichard le coach saumurois était ravis de cette qualification. « Tous les gars ont répondu présent, les titulaires comme les suppléants. Ils n’ont rien lâché et se sont vus récompensés au final. Maintenant attendons le tirage au sort pour la prochaine séance. Quitte à quitter la coupe autant que ce soit par un gros calibre. CFA2, CFA ou national. Personnellement j’aurai un petit faible pour Chateaubriant qui serait au final presque une affaire de famille… ». Etienne Gréau le coach vendéen admettait bien volontiers la victoire de la Bayard. « Ils ont su exploiter les espaces que nous leur avons laissés en seconde période. Ils n’ont pas modifié leur façon de jouer ce que mes gars n’ont pas su ou pu faire. »


Ficher technique. Bayard- La Tranche Côte de lumière. 2- 0. MT. 0-0. Arbitre. M. Leparoux. Buts Bayard. Janin (50e), Lequeux (72e).
Bayard. Bresson, Fourmond, S. Stallivière, Fernandes, Omedes, Guichard, Girard, Chapelle, El Fergougui, Janin, Lequeux, K. Stallievre, Das Mercès.

Article du 11 octobre 2015 I Catégorie : Sport

 


1 commentaire :


Commentaire de supp one 12/10/2015 09:12:26

encore un tour a passer et sa sera mieux que l'annee derniere en + il reste encore des equipes jouables allez la BAYARD



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI