Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Jean Fautras, le Monsieur Cheval de Saumur, est décédé ce samedi

Ce samedi 17 octobre 2015, une figure emblématique s'en est allée. Il s'agit de Jean Fautras, qui était considéré comme le Monsieur Cheval de Saumur et du département de Maine-et-Loire, voire plus... Il est décédé à l'âge de 85 ans, quelques jours après avoir subi une chute lors d'un cours d'attelage. Comme l'explique le site internet de l'Attelage Français, qui lui a rendu hommage, « il est mort dans sa passion, en pleine santé, à 85 ans. Il aura ri et fait rire ses amis jusqu’à la veille de son départ »...


Mercredi 14 octobre, Jean Fautras, donnait un cours d’attelage. Debout à l’arrière de la voiture, il tomba sur la route suite à l’écart d’un des chevaux. Sa tête heurta le sol. La choc semblant sans gravité, il s’est relevé et a terminé sa leçon et promenade avec ses amis. Le soir, tout semblait parfaitement normal, il raccompagna ses amis au portail après un diner dans la bonne humeur et alla se coucher. Le lendemain, il fît un malaise dans sa chambre. Jeannette lui porta secours, assistée d’un ami voisin. Peu après son admission à l’hôpital, il sombra dans le coma.

« Il est mort dans sa passion, en pleine santé ».

Le choc associé à la prise de médicaments anticoagulants a provoqué une hémorragie cérébrale. Même si le problème avait été détecté le jour même, les médicaments rendaient l’opération impossible. Jean Fautras est décédé le samedi 17 octobre, à 9h50. « Il est mort dans sa passion, en pleine santé, à 85 ans. Il aura ri et fait rire ses amis jusqu’à la veille de son départ », peut-on lire sur le site internet de l'Attelage Français, qui a divulgué la triste nouvelle ce dimanche 18 octobre. Son corps est visible à partir de ce lundi 19 octobre, au salon funéraire des Pompes Funèbres Générale à Saumur (à coté du cimetière). Une cérémonie aura lieu à l’Église de Saint-Lambert-des-Levées, le mercredi 21 octobre, à partir de 10h30. Un pot en son honneur pour ses amis et sa famille aura également lieu à son domicile vers 13h30, au 138 Avenue des Fusillés, à Saumur.

Jean Fautras, avec les chevaux depuis plus de 80 ans.

Jean Fautras, bien connu de toutes les personnes côtoyant de près ou de loin le monde du cheval, que ce soit à Saumur et au-delà des frontières, affichait allégrement ses 85 printemps et annonçait très fièrement plus de 80 années passées auprès des chevaux. Une photo des années 32 témoigne en effet que le petit Jean, deuxième d'une fratrie de trois garçons, âgé de seulement 18 mois, est déjà très à l'aise dans une carriole attelée (carriole à sa dimension et dont il n'est pas peu fier). Et il ne s'agit pas d'un jeu : si ses deux frères ne sont pas attirés par la profession de leur père, Jean représentera la troisième génération de marchand de chevaux chez les Fautras. Natif du Lude où exerce son père, il travaille très tôt dans l'entreprise familiale, on l'imagine bien traînant dans les écuries, bravant les dangers avec l'insouciance de ses 14 ans...



Jean Fautras : « Tout était différent à l'époque ».

Dans le magazine Saumur Attelage de l'année 2013, Jean Fautras avait fait l'objet d'un portrait. Voici ce qu'il racontait à l'époque sur sa profession : « Tout était différent à l'époque, on se rendait dans les foires, dans la Sarthe, en Mayenne, à pied avec les chevaux, puis il fallait en livrer certains. Les chevaux étaient menés à la main en ligne par trois ou quatre et au pas. Nous partions le matin de bonne heure et il n'était pas question de s'arrêter. À raison de 5 kilomètres à l'heure, il nous fallait 11 heures pour faire 55 kilomètres, cela faisait partie des choses normales. Nous avons ainsi effectué jusqu'à 75 kilomètres ». Est-ce de cette période que Jean Fautras avait gardé l'habitude d'emmener ses chevaux de ses écuries à Saint-Lambert-des-Levées à ses prés, lui en vélo, les tenant d'une main en ligne par 2 ou 3, en pleine circulation, très à l'aise parmi des automobilistes médusés ? Cela pouvait ressembler à un défi, surtout lorsque l'on connaissait le côté farceur de l'homme de cheval. Il n'en était rien et Jean Fautras ne boudait pas son plaisir, c'était au contraire le résultat de la très grande maîtrise d'un professionnel et, malgré les apparences, le tout effectué en parfaite sécurité dans un petit trot énergique. Un très beau spectacle !


Article du 19 octobre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


17 commentaires :


Commentaire de Jacques Sigot 19/10/2015 18:26:17

Un très beau portrait qu'il eût aimé lire. Une belle mort aussi, s'il en existe de belles, et qui me rappelle celle, je crois, de Molière tirant sa révérence sur scène. S'il existe une partie du paradis pour la famille des équidés, il y trouvera bien sa place..



Commentaire de FL 49 19/10/2015 18:46:40

Au revoir Jean. Ta bonne humeur égayait les concours d'attelage. Ta "super"connaissance va nous manquer. De là haut prodigue nous toujours tes conseils.



Commentaire de L goualard 19/10/2015 19:22:07

Au revoir Mr Jean,vous allez beaucoup nous manquer,vous nous avez TELLEMENT apporté,merçi encore et belle vie au paradis des chevaux....condolééances à la famille



Commentaire de catherine 19/10/2015 19:55:13

ton sourire et ta bonne humeur va manquer à toutes les personnes qui aiment le cheval et à qui tu as su faire aimer le cheval.



Commentaire de Marc 19/10/2015 20:25:56

Au revoir mr Jean Merci pour la bonne humeur



Commentaire de jolly jumper 20/10/2015 07:48:33

au revoir a toi jean .saumur va perdre une grande figure du monde du cheval



Commentaire de alain Landry 20/10/2015 09:37:15

Au revoir Jean, ma derniére conversation aura été avec toi dimanche dernier lors de la balade des cavaliers de la riverolles. a Mouliherne



Commentaire de alain Landry 20/10/2015 09:47:51

Jean je circulerai dans les rues de Saumur pendant les fetes de Noel, j aurai voulu t emmener dans mon traineau je penserai a toi, je ne sais pas quoi dire, un accident d attelage alors que tu maitrisai pas le cheval..L'attelage vient de perdre une grande figure, Si tu vois Paul souhaite lui le Bonjour alain



Commentaire de Laisis guy 20/10/2015 18:44:20

Je ne peux que me joindre à tous ces compliments élogieux et merci encore monsieur Fautras pour tout le plaisir que vous nous avez procuré en nous faisant parcourir les alentours de Chacé en calèche avec nos petits enfants.Sincère émotion et pensée vers vous et votre famille.



Commentaire de alain Landry 20/10/2015 21:20:26

Non jacques Je suis pas d accord la mort en de cet amis n est pas des plus belles.. je me souviendrai d un concours ou nous etions ensemble a Mondoubleau, ou pour la premiere fois apparaissait des Percherons et je le revois me disant , regarde Alain ça n a rien a faire la ces chevaux , c est des chevaux de tractions ... les temps on bien changés... Jean tu me manquera j ai comme un vide je suis triste a l idée que tu ne verra plus les chevaux dans la ville.. mais on t oubliera jamais ton nom est lié a l attelage dans Saumur...



Commentaire de hubert guittard 20/10/2015 22:55:02

Au revoir Mr Fautras! une page se tourne!



Commentaire de allo 21/10/2015 08:06:36

si il y a un nom a donner a quelques chose en matiere d education equine a saumur c est bien celui de jean.



Commentaire de elge 21/10/2015 11:27:36

Ainsi en 2015,la route de Rouen devint :"route Jean Fautrat" !! Avis à la municipalité de Saumur.....



Commentaire de marie pierre petel 21/10/2015 18:19:00

au revoir monsieur jean que de bons souvenirs des jeudi et vacances chez vous quand j'étais enfant merci pour le virus cheval. sincere emotion et pensée vers vous et votre famille. votre petite voisine



Commentaire de yves chapin 25/10/2015 19:58:32

Ayant grandi au contact de la famille Fautras et ayant de bons souvenirs parmi vous dans le monde du cheval.Au revoir Jean un ami cher, tu me manqueras.



Commentaire de alain Landry 25/10/2015 21:05:28

je pense pas que Jean aurait aimé qu une rue porte son nom il était trop modeste pour cela mais lors du concours d attelage ou des concours d attelage qu un obstacle porte son nom ou une carriére de dressage ou de maniabilité, ce serait que justice, j ai du mal a me faire à l idée qu il n est plus là... et pourtant



Commentaire de FABI 27/10/2015 17:38:38

Que de tristesse lors de ce départ précipité. Penserons bien à vous. La simplicité et la bonne humeur resteront gravées dans nos mémoires. Agréable pensée pour vous et votre famille.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI