Coupe de France : L'Olympique de Saumur sera encore au prochain tour

Saumur-Le Poiré sur vie. 2-0. C'est au terme d'une rencontre très disputée que les Saumurois ont gagné le droit d'accéder au tour suivant de l'épreuve reine du foot français. Ils ont renvoyé à leurs devoirs des Vendéens en panne de réalisme devant les buts adverses.

Koné (en rouge) auteur du second but saumurois.


Les deux équipes entamaient la rencontre sur un rythme très élevé et chacune tentait d’imposer sa marque en milieu de terrain. Un saumurois pénétrait dans la surface de réparation vendéenne et se faisait sécher par un défenseur. Sans hésiter le référée désignait le point de penalty. Sylla ne se posait pas de question et battait sans rémission le portier vendéen (19e), 1-0 pour Saumur. A l'occasion d'une rencontre était très agréable à suivre, les joueurs du Poiré ne se montraient guère abattus par ce but et portaient le danger devant la cage de Dauvergne. Ferand manquait de peu le cadre (26e). Sur coup franc les Vendéens récidivaient et sur coup franc, Ghazi ne pouvait tromper le portier saumurois (32e). Les visiteurs accentuaient leur pressing, une tête de Acolatsé était bien captée par Dauvergne (37e). Les saumurois auraient pu doubler la marque, une frappe de Battais était déviée sur la ligne de but des Vendéens (41e).

Une seconde mi-temps très disputée.

Les Ponots mettaient la pression sur le milieu de terrain saumurois et tentaient de mettre une défense bien en place hors de position. Peu avant l’heure de jeu, Sylla adressait un super-centre qui trouvait Koné à la réception, lequel ne se faisait pas prier pour doubler le score et mettre les siens à l’abri d’un éventuel retour des joueurs du Poiré (59e). Ces derniers jouaient leur va-tout sans toutefois parvenir à réduire le score Coquau, au prix d’un retourné acrobatique détourné d'une frappe qui prenait le chemin des filets, le ballon heurtant avec violence la barre transversale (72e).

L'entraineur saumurois satisfait

Julien Sourice était tout sourire à l’issue de la rencontr : « Je ne peux que féliciter mes joueurs pour leur abnégation et leur volonté de s’octroyer l’accès au tour suivant. Pour certains comme Coquau et Koné, ils n’étaient cela dit pas au mieux de leur forme. Mais tous ont serré les dents pour tenir la victoire et gagner le droit d’accéder au tour suivant. Saumur sera donc encore présent. »
Contre qui ? Les équipes accessibles vont se faire plus rares. Alors pourquoi pas un gros morceau à la maison !

Fiche technique :
Saumur-Le Poiré sur vie. 2-0. MT. 1-0. Arbitre. M. Bernard. Buts. Saumur. Sylla (19e SP), Koné (59e).
Saumur : Dauvergne, Coquau (Fernandes 89e), Gassama, Grego, Rosay, Itoua, Houssard, Battais (Toquet 81e), Sylla, Séguy, Koné (Boulay 73e).


Article du 26 octobre 2015 I Catégorie : Sport

 


2 commentaires :


Commentaire de Supporter 26/10/2015 09:47:15

Heureusement qu'il y a l'Olympique !



Commentaire de suporter 1 26/10/2015 20:16:14

Oui heureusement qu'ils sont là les olympiens et va savoir si la bayard avait joué sur son terrain ils auraient peut etre crée l'esploit !!!!!!Mais...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI