Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Chênehutte : Un jeune couple veut ouvrir un resto et compte sur vous

Michaël Barclay et Émilie Cantet est un jeune couple de restaurateurs ambitieux et volontaire. Michaël, 31 ans et accompagné de sa moitié, a décidé de reprendre un restaurant des Bords de Loire, à Chênehutte-Trèves-Cunault. Un projet alléchant mais qui coûte forcément un peu d'argent. Pour ce faire, le couple a choisi de faire appel au « crowdfunding », une technique de plus en plus répandue. Aujourd'hui, 28% du projet a d'ores et déjà été financé... mais il manque encore environ 3 500 €.

Michaël et Émilie, un jeune couple ambitieux et volontaire.


« À Contre-Courant », c'est le nom du projet et peut-être du futur restaurant de Michaël et Émilie sur « Bulb In Town ». « Nous souhaitons reprendre un restaurant guinguette en bords de Loire et nous avons besoin d'aide pour renforcer notre apport auprès des banques », explique le jeune couple. Le projet est alléchant puisque le restaurant est situé sur un axe passant en bords de Loire, à 10 km de Saumur. Son positionnement est idéal, face à la Loire, sur le passage de la Loire à Vélo. De nombreux touristes découvrent chaque année, un paysage naturel à couper le souffle, de nombreuses activités telles que le vélo, le camping, la découverte des caves troglodytes, des produits locaux ou encore des vols en montgolfières, etc...

Pour le moment, où en est ce projet de reprise ?

Afin de réaliser leur rêve, Michaël et Émilie ont fait appel au « crowdfunding », c'est-à-dire au financement participatif. En ce mercredi 28 octobre, à 54 jours de la fin du « crowdfunding », 29% du projet est déjà financé. Depuis la demande de financement participatif, le mardi 22 septembre dernier, 1 460 euros ont ainsi été récoltés sur les 5 000 euros nécessaires. Aujourd'hui, Michaël Barclay et Émilie Cantet comptent 23 soutiens. « Si la jauge n'atteint pas les 5 000 € avant le mardi 22 décembre prochain, votre participation sera automatiquement re-créditée », précisent-ils. Si le projet voit le jour, le restaurant « À Contre-Courant » de Chênehutte-Trèves-Cunault sera ravi de proposer de la musique, de la cuisine maison, des produits locaux, frais, des soirée à thèmes et cours de cuisine à sa future clientèle. « Grâce à vos dons, nous pourrons financer nos investissements de départ, comme les loyers, le matériel, la trésorerie. En clair, vous faites partie de notre aventure ! », rappelle Michaël et Émilie. Pour les aider à concrétiser ce projet, vous pouvez faire un don sur « Bulb In Town », en cliquant ici.

Profitez de contreparties extrêmement élaborées !

Si vous les aidez financièrement, Michaël et Émilie ont tout prévu ! Par exemple, un don de 10 € est équivalent à une « plaque contributeur ». « Pour vous remercier de votre générosité, une plaque sera faite, et affichée dans le restaurant, avec la totalité des noms et prénoms des contributeurs par ordre alphabétique », précise le couple. Pour 20 €, ils vous offrent « l'apéro du héros » ! « Vous pourrez goûter un de nos punch maison avec ou sans alcool, plus une assiette d'acras (plus la contrepartie n°1) », expliquent-ils. Un don de 50 € et vous gagnerez un repas pour deux avec entrée, plat et dessert pour deux (hors boissons). Et toujours avec la contrepartie n°1... Bref, vous l'aurez compris : plus vous donnez, plus vous recevez. Le jeune couple a même élaboré des contreparties jusqu'à des dons de 2 000 € ! Dans ce cas, c'est « la totale »... En effet, « la totale » est une contrepartie qui inclut « une soirée exclusive, une privatisation de la guinguette jusqu'à 40 personnes pour une soirée « all inclusive » (tout inclus), comprenant par personne un apéritif, une entrée, un plat, un dessert, une demi bouteille de vin et un café. Le tout accompagné d'un groupe de musique, de la contrepartie n°1 et d' un cadeau spécial juste pour vous... ». Alors, qu'en dites-vous ? Découvrez toutes les contreparties, en cliquant ici !




Article du 28 octobre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Jean 1 28/10/2015 18:44:48

Pourquoi ne pas parler d'abord de"financement participatif" (qui apparaît ensuite...), ce qui au moins aussi compréhensible pour quiconque que"crowdfunding"...!



Commentaire de LIBELLULE 29/10/2015 18:33:35

Parfaitement en accord avec Jean 1, arrêtez, je vous en prie ces mots anglais!! Nous sommes en France!! Cela devient pénible


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI