Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Régionales 2015 en Pays de la Loire : La parole à Sophie Tubiana, candidate PRG

Dans le cadre des élections régionales qui se dérouleront les 6 et 13 décembre prochains, le Kiosque s'est proposé de donner la parole aux saumurois(e)s qui seront candidat(e)s sur les listes, en fonction de leur déclaration de candidature et s'ils souhaitent s'exprimer. D'une durée quasi égale (de 10 à 15 mn), ces ITV se présentent sous forme de « questions à » proposées en vidéo séquencées.
Après Christelle Cardet, (liste EE-Les Verts de Sophie Bringuy), Sophie Saramito, (liste PS et divers gauche de Christophe Clergeau), Eric Touron et Régine Catin liste de la Droite et du Centre de Bruno Retailleau, la parole à Sophie Tubiana, PRG, liste Christophe Clergeau (1)


Tout comme en 2004 et 2010, le PRG (Parti Radical de Gauche) fera liste commune avec le PS (Parti Socialiste) dès le 1er tour des Régionales, le 6 décembre prochain. Derrière Christophe Clergeau, 1er vice-Président sortant et tête de liste – Jacques Auxiette ne se représentant pas - 5 candidats, un issu de la Sarthe, deux de Loire Atlantique, un de la Mayenne et un de Maine-et-Loire. Actuellement, ils sont deux à siéger, Marylène Mazzorana (Loire Atlantique) et Dominique Prouteau (Vendée). Pour le Maine et Loire, une seule candidature et elle est saumuroise avec Sophie Tubiana, adjointe du Maire de Saumur et vice-Présidente de Saumur Agglo. Ainsi, après les candidatures annoncées de Sophie Saramito, vice-présidente PS sortante et Christelle Cardet, conseillère EE-Les Verts sortante et Monique Lieumont-Briand, élue FN de la minorité de Saumur, c'est une 4ème femme qui représentera le Saumurois. A l'instar des deux autres candidates saumuroises mais aussi des candidats du Grand Saumurois, Eric Touron et Régine Catin, pour la liste de la Droite et du Centre, son interview. A noter que Monique Lieumont-Briand n'a pas répondu à notre sollicitation.

Un rapprochement légitime

Pour Sophie Tubiana, partir derrière Christophe Clergeau est légitime : « Le PRG a toujours été présent dans toutes les campagnes au sein de l'ex-union de la gauche. Et en Pays de la Loire c'est le premier a avoir annoncer un accord. » Celle qui ne figure qu'en 13ème position, et donc vraisemblablement non-éligible, si elle ne revendique rien au titre de son parti, ne regrette qu'une chose, « qu'il n'y ait pas d'élu PRG de Maine et Loire depuis longtemps. Or il semblait qu'après l'élection de Jean-Michel Marchand, membre du PRG, aux dernières Municipales à Saumur, ce n'était pas tout à fait illégitime de revendiquer 1 élu pour le Maine-et-Loire. » (video 2'11)




"Une ligne d'ouverture qui fait défaut ailleurs"


Le PRG en Pays de la Loire est présent aux côtés de Jacques Auxiette depuis la première heure et donc de facto, aujourd'hui aux côtés de Christophe Clergeau. Cela repose sur des valeurs communes. Sophie Tubiana explique : « Nous partageons des valeurs d'ouverture, d'humanisme, de solidarité et de laïcité, (…) Et en plus nous partageons celle d'une ouverture aux territoires. » Et de revenir aussi sur les positions des autres candidatures du centre et de la droite mais aussi du Front National, au niveau national, régional et local en concluant : « Nous souhaitons avoir cette ligne d'ouverture qui semble faire cruellement défaut ailleurs. » (vidéo 1'54)




Un bilan positif


Pour Sophie Tubiana, la politique régionale menée par Jaques Auxiette ne révèle que du positif, même si elle modère ses propos au regard de la situation nationale : « On ne peut qu'être satisfait du le travail mené par l'équipe Auxiette-Clergeau : gratuité des manuels scolaires, celle annoncée des transports scolaires (…) Et la politique menée par Jacques Auxiette et son 1er vice Président Christophe Clergeau fait quand même que la région est la 2ème en France avec le plus faible taux de chômage (…) Et qu'elle fait partie des plus dynamiques sur le plan économique . » (video 0'46)




Un désistement normal des Verts et du PC au second tour


L'élection s'annonce plus difficile à gauche en Pays de la Loire. Des formations écologistes ont rejoint dès le 1er tour Christophe Clergeau mais pas pas EE-Les Verts, qui siège pourtant dans l'actuelle majorité régionale, avec des postes de vice-présidences. En plus, alors que le 1er secrétaire du PS affirme qu'il y aura rassemblement entre les 2 tours partout en France, Sophie Bringuy, tête de liste de EE-Les Verts en Pays de la Loire vient d'annoncer que c'était loin d'être fait, le point d'achoppement étant Notre Dame des Landes. Pourtant pour Sophie Tubiana, très investie dans le domaine environnemental, membre active de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux), adjointe à l'environnement sous le premier mandat de JM Marchand à Saumur, "cette situation n'est pas inquiétante" pour un rapprochement des formations entre les deux tours. "Les investissements sur Notre Dame des Landes ne représentent que 0,5% du budget régional global. Je peux légitiment espérer qu'on peut se mettre d'accord sur les 99,5% restants (…)" Et de rajouter qu'elle ne peut se satisfaire de la "politique de la chaise vide." Concernant l'autre liste de gauche annoncée, à savoir celle du PCF, Sophie Tubiana trouve normal que celle-ci ait d'ores et dejà annoncé son désistement pour la liste Clergeau. (vidéo 2'51)




Des élus de Saumur présents certes, mais surtout saumurois


Alors que 3 listes, Clergeau (Divers gauche), Bringuy (EE-Les Verts) et Guanat (FN) affichent des élus de Saumur sur leurs listes, ce n'est pas le cas de la liste de la droite et du centre de Retailleau. Des voix de l'électorat de droite se font faites entendre à Saumur le regrettant amèrement. Pour Sophie Tubiana, s'il est important que Saumur soit représenté, il ne faut pas en faire une histoire de sectarisme territorial. Saumur, aujourd'hui, c'est le Saumurois. (vidéo)




Fontevraud : Un projet particulièrement pertinent


Le projet de Fontevraud s'est invité dans la campagne des Régionales, Bruno Retailleau, liste de la droite et du centre, estampillant le projet de la gauche, le trouvant trop dispendieux. Pour l'ex-adjointe à la culture de la ville de Saumur (première mandature Marchand de 2001 à 2008), c'est une aberration. « En tant que saumuroise, je trouve que ce qui se fait à Fontevraud est formidable, c'est un outil de développement culturel formidable. (…) La position de M. Retailleau a pris les élus de court puisque même Michel Piron (NDLR : député UDI de Maine et Loire, réuni sur la même liste) s'est interrogé sur la pertinence de ses propos. »




(1) Revoir les interviews précédentes (dans l'ordre de leur publication) :
- Christelle Cardet (le 18/09/2015) en cliquant ici
- Sophie Saramito (le 21/09/2015) en cliquant ici
- Eric Touron (le 29/10/2015) en cliquant ici
- Régine Catin (le 30/10/2015) en cliquant ici


Article du 06 novembre 2015 I Catégorie : Politique

 


4 commentaires :


Commentaire de cdtalou 06/11/2015 18:12:05

gratuité, c'est bien, mais je n'ai jamais rien vu de gratuit. il y a toujours quelqu'un qui paie au bout de la chaîne, et d'après vous c'est qui ? nous les contribuables.



Commentaire de hum . hum 07/11/2015 08:27:41

Le Saumurois de l'ère Auxiette n'est certainement pas un territoire privilégié, j'irais même jusqu'à dire abandonné, malgré quelques miette donné à notre territoire, la plus grande partie des subventions partent sur le triangle Nantes - Angers - Cholet, quand au chômage le 2ème plus bas taux de France, ah bon et bien dans le Nantais oui et certainement pas dans le saumurois où il ne se passe rien de rien, Le Saumurois c'est le bout de tout et ça se ressent



Commentaire de Soutien à Gauche toute 07/11/2015 09:40:13

Non seulement l'"Humanisme", la "Solidarité" et la "Laïcité" forment une trilogie nécessaire, mais joints à une volonté de transformation sociale réelle elles seront les cerises sur le gâteau pour chaque administré. À condition que nos représentants régionaux ne restent pas assis sur des strapontins honorifiques.



Commentaire de Tonton P'niouf 08/11/2015 11:27:18

Ouverture, Humanisme, Solidarité, Laïcité: Que c'est beau! Que cela sonne bien! Bla Bla Bla pré-électoral, peut-être? Des mots, mais derrière qu'en resterait-t-il? Tiens, les mêmes mots se retrouveraient bien dans le langage des autres! Vous avez cotre conception. A vous d'en juger...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI