Val de Loire : les Appellations Contrôlée du Val de Loire et les vins de Pays se rapprochent.

Interloire, l'organisme qui gère les Appellations d'Origine Contrôlée, se réorganise, les Appellations vont gérer elles même leur image et l'interprofession se recentre sur ses missions "transversales", notamment au travers de l'image des Vins de Loire. Des synergies avec les vins de Pays de Loire se dessinent. Un accord a été trouvé, premier acte vers une union des deux organisations.


L’objectif est double : à la fois répondre en cohérence aux enjeux commerciaux, techniques et stratégiques des vins du Val de Loire mais aussi apporter un outil d’optimisation et de simplification au service des opérateurs. La signature d'une convention est l'aboutissement d'un d’un travail entamé depuis quelques mois. En juin dernier, lors de leurs Assemblées Générales successives, les deux structures avaient posé ce que pouvaient être les fondations d’une organisation rassemblée. D’une part, InterLoire, en redessinant les contours d’une interprofession clarifiée et recentrée sur ses missions transversales et en diminuant sa cotisation interprofessionnelle de 4,2 €/hl à 2,5 €/hl, veut fédérer tous les acteurs du Val de Loire autour des enjeux que tous partagent. D’autre part, le CIVDL, jeune interprofession reconnue en juillet 2013, a décidé de faire évoluer sa cotisation interprofessionnelle de 0,5 €/hl à 0,6€/hl pour inscrire la nécessité de construire un observatoire économique des IGP Val de Loire.

Des intérêts commun

Plus de 80 % des opérateurs produisant ou commercialisant des vins de Pays du Val de Loire, représentant plus de 90 % des volumes commercialisés, sont déjà ressortissants d’InterLoire.
Le premier objectif du rapprochement des deux interprofessions est de construire une stratégie cohérente pour la valorisation des indications géographiques du Val de Loire renforçant le poids politique et économique des acteurs de la filière des Vins du Val de Loire. Le second objectif est de faciliter la vie des opérateurs et des organismes de la filière avec le développement d'un portail web pour la gestion et le suivi individuel des obligations déclaratives (entre autres la déclaration récapitulative mensuelle).

Objectif 2017

Au-delà de la convention qui les lie actuellement, les deux interprofessions se sont données jusqu’au printemps 2016 pour faire évoluer la gouvernance d’InterLoire avec un objectif de fusion pour la récolte 2017. Gérard Vinet, Président d’InterLoire, insiste sur la volonté de faire bouger les lignes : « C’est une première étape dans le rassemblement des AO et des IG du Val de Loire. Le rapprochement entre le CIVDL et InterLoire démontre bien notre volonté de fédérer autour d’une vision collective des vins du Val de Loire. L’objectif n’est pas de mettre en avant ce qui pourrait éventuellement diviser mais bien de mettre en commun notre investissement pour tout ce qui rapproche».


Article du 09 novembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI