Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur 2016 : Impôts, économies d'énergie et recherche d'habitants. Ce qui va se passer.

Alors qu'ils n'avaient pas connaissance du carnage terroriste qui se déroulait à Paris, les élus procédaient au débat d'orientations budgétaires 2016. Une année placée sous le signe de la baisse des ressources financières, des économies d'énergie et de la recherche de nouveaux habitants... Ce qui va se passer en 2016.

L'ex parking Chanzy en friche


"Insuffisamment précis, cela manque de liant, il aurait fallu que vos orientations soient précisées par quelques tableaux" voici pour la note sous forme d'annotations de Michel Apchin, l'ancien maire de Saumur. Le Conseiller d'opposition Charles Henri Jamin a été plus dur avec l'ancien Principal de collège : "On rate un rendez-vous, vous auriez pu clarifier votre projet politique. C'est du flou ou plutôt du flouté. Les Saumurois auraient pu savoir où vous les emmenez." Des déclarations vives après un débat serein où les précisions sont arrivées au fils des questions.

Baisse des ressources

Le premier ministre Manuel Valls a annoncé qu'il reverrait à la hausse les dotations de l'Etat. "Ce ne sera pas avant 2017" a précisé Jean Michel Marchand. "Nous avons considéré la baisse de la dotation selon les bases de 2015. Soit 800 000 € de moins. La baisse de la population présente sur le territoire et imposable a des conséquence sur les recettes fiscales : malgré la hausse des bases les produits stagnent. De plus, l'analyse des besoins sociaux nous le dira précisément, mais des familles s’appauvrissent. Le quotient familial baisse et ceci aura un impact pour les recettes, notamment celle des cantines. Dans ce contexte, nous continuons aussi notre désendettement de 500 000 € par an" explique Jean Michel Marchand

Baisse de la masse salariale

L'économie réalisée sur le masse salariale annoncée de 300 000 € sur le budget 2015 sera bien réalisée. Jean Michel Marchand : "Elle sera la même en 2016, malgré le GTV (le glissement technicité vieillesse). La masse salariale passera de 18 millions en 2014 à 17.2 millions en 2016. L'Etat a notamment gelé le point d'indice." "A quel prix humain ? C'est un coup de massue que vous avez mis sur le personnel," a commenté plus tard Charles Henri Jamin. Visiblement agacé, le maire de Saumur a tourné 7 fois sa langue dans sa bouche avant de répondre en revenant sur la promesse de Michel Apchin lors de la campagne de 2008, de ne pas augmenter les impôts, promesse qui n'a pas été tenue.

Economie verte

Une thermographie des bâtiments publics va être réalisée et des travaux de rénovation vont être engagés. Des bâtiments vont être regroupés. Des bornes de recharge (rapides) pour les voitures électriques vont être implantées. Côté espaces verts, la collectivité passe au 0 phyto et utilisera une machine à désherbage thermique.

Economie drastique à l'Ecole de musique

Les subventions resteront au même niveau avec 2 millions d'€. L'Ecole de musique, elle, verra son aide baisser. Elle a réussi à réduire son budget de 100 000 € en 3 ans. Jackie Goulet, son président : "Nous avions annoncé 30 000 € d'économie la première année, 30 000 la deuxième et 10 000 la suivante. Dans la répartition, même si Doué la Fontaine avec qui nous sommes associés ne paie pas encore ce qu'il doit, Montreuil, lui le fait. Nous avons fait des économies. Nous partageons un directeur avec une autre école ce qui nous permet 25 000 € d'économie et nous avons réduit les heures non faites mais payées de 80 à 20 par semaine." Michel Apchin a demandé s'il était prévu de déménager au théâtre. Jackie Goulet : "Je le souhaite, mais chaque chose en temps." C'est vrai qu'en 2017, Doué la Fontaine va fusionner avec Saumur Agglo. Les missions pourraient alors changer.

Trouver des habitants avec des bailleurs "privés"

Claude Gouzy l'a annoncé : "2016 est une année de transition entre le PRU 1 (Programme de Rénovation Urbaine financé par l'Etat) qui a engagé 120 millions d'€ sur la ville et le PRU 2 qui est calé pour 60 millions." Cette année 6.9 millions vont être investis avec 877 000 € sur le patrimoine."C'est l'habitat et la rénovation urbaine qui seront au coeur du sujet. Ceci dit, le PRU 2 ne pourra pas s'appuyer que sur du logement social comme cela a été le cas pour le PRU 1." "L'Anru souhaite des promoteurs privés quand il y a trop de logement social dans certains quartiers" a indiqué Jean Michel Marchand. C'est là qu'est le problème. Celui-ci de continuer :"Les "Castors" avait un projet de bâtiment en accession dans le quartier Fricotelle. Ils viennent de jeter l'éponge. Il y avait 10 000 € de subvention par logement. Il ne fallait pas les perdre. L'association Anjou Atlantique Accession a accepté de reprendre le flambeau avec un projet moins important. Il y aurait des acquéreurs pour les logements."

Ville amie des ainés

Dans la recherche de contribuables propriétaires, il faut d'abord des investisseurs. Pour les séduire, la défiscalisation est une arme convaincante et elle existe sur les résidences pour Seniors. C'est au travers d'une question anodine de Michel Apchin sur l'engagement de campagne de Jean Michel Marchand de régler le problème de Chanzy, que le maire a dévoilé le projet de résidence Seniors sur l'ancien parking : "Nous avons encore deux trois choses encore à régler, mais nous sommes bien engagés. Nous avons demandé au promoteur d'intégrer une crèche à son projet. Nous pourrions ainsi transférer la crêche Chaudet qui n'est plus aux normes." Charles Henri Jamin : "Si vous voulez aller plus vite, allez voir dans les archives de Saumur Habitat les plans que la SIEMS a réalisé. Nous avions le même projet."

Coeur de ville


Dans sa course au m² et à l'habitant, la ville de Saumur, par le biais de Saumur Agglo, adhère au dispositif Anjou Coeur de Ville. L'objectif, sur l'hyper centre, est de refondre des espaces pour des propriétaires qui n'en auraient pas les moyens. Jackie Goulet : "Nous sommes en phase de repérage. Il y a des lieux intéressants, notamment au-dessus de l'ancien G20. Il s'agit d'investir et de rendre au propriétaire au bout d'environ 20 ans, une fois les travaux amortis..."


Article du 14 novembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Honteux 15/11/2015 22:46:54

Il n'y a plus un sous dans les caisses, et on continue à se payer un aérodrome qui n'a aucune utilité pour les saumurois qui n'ont pas les moyens de se payer des heures en avion. Et dire que l'on met la pression sur l'école de musique. C'est cela le projet de l'équipe à Marchand ?



Commentaire de SOPHIE 16/11/2015 08:33:32

Lorsqu'il y aura du travail et correctement rémunérés à Saumur les jeunes resteront et nous aurons de nouveaux résidents autres que les retraités ....... ou les cas sociaux.



Commentaire de TELEGRAPHE 16/11/2015 21:15:22

Saumur a énormément d'atouts! Il nous manque des entreprises, une économie plus diversifiée et non plus basée uniquement sur le tourisme. A aucun moment on ne parle du moindre projet pour faciliter ou inciter des entreprises à s'installer en Saumurois. A si, le président de Saumur Agglo attend les bras croisés Amazon et Airbus à la place de Val de Loire Caravane à Distré... Sans commentaire...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI