Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Attentats à Paris : les réactions et communiqués des différents responsables régionaux.

Comme un peu partout en France, les candidats aux élections régionales en Pays de la Loire ont mis la campagne à l'arrêt, annulant notamment les réunions, meetings ou diffusion de tracts et autres actions. Par ailleurs, nous recevons des communiqués de part et d'autre que nous avons décidé de vous faire partager, au fur et à mesure qu'ils nous parviendront.



Jean-Michel Marchand, Maire de Saumur
« Tous les élus du conseil municipal, réunis ce matin samedi 14 novembre en mairie de Saumur, expriment leur compassion vis-à-vis des victimes de ces lâches attentats et présentent leurs condoléances à leurs familles. Sidérés par les événements qui frappent notre Pays, nous appelons à l'unité et à la cohésion de tous, pour faire face à la barbarie. Les valeurs de la République et sa devise « Liberté Égalité Fraternité » doivent, encore une fois, être le ciment de notre unité.
À notre niveau, la Ville de Saumur, nous assurons nos concitoyens que nous prenons dès maintenant, en lien avec les forces de police et de gendarmerie, toutes les mesures et les moyens pour assurer leur sécurité.
Nous devons montrer notre force, notre détermination et notre volonté pour faire face à ces attaques terroristes qui s'en prennent au peuple de France, à notre République et à nos valeurs universelles
».

Christian Gillet, président du Conseil Départemental de Maine et Loire

"Au lendemain des lâches attentats terroristes qui ont touché Paris, et plus largement la France dans son coeur et dans sa chair, je veux exprimer, au nom du Conseil départemental, ma profonde solidarité à l’égard des victimes, de leur famille et de leurs proches.
Face à l’horreur, unité et solidité doivent s’imposer.
L’expression de notre solidarité départementale s’exprimera collectivement lundi matin en ouverture de la Commission Permanente.
"

Christophe Clergeau, tête de liste « Tous unis pour les Pays de la Loire, la gauche et les écologistes avec Christophe Clergeau"
"Ce matin, nous sommes tous des citoyens abasourdis et horrifiés.
Dans l'attente des décisions gouvernementales, toutes les initiatives de campagne électorale du week-end sont bien entendu annulées. Plus d'informations à suivre dans quelques heures.
Ce qui était important hier, est aujourd'hui dérisoire
Comme tous les habitants des Pays de la Loire, je pense avant tout aux victimes, aux familles et aux amis en deuil, aux blessés qui luttent pour leur vie. Comme vous, je rends hommage aux forces de l'ordre, aux secouristes, aux médecins.
L'émotion est immense. Le choc terrible. Ce qui était important hier, est aujourd'hui dérisoire.
En frappant de façon aveugle le peuple parisien, les terroristes ont frappé chacun d'entre nous. Ils veulent ébranler notre société, en menaçant notre quotidien : boire un verre entre amis, sortir, aller au spectacle... Comme vous, je refuse la terreur et je veux défendre cette liberté.
Dans les prochaines heures et les prochains jours, je serai aux côtés des citoyens ligériens qui se rassembleront, pour se recueillir et porter haut et fort les valeurs de la République
."

Alain Pagano, Secrétaire départemental du PCF Maine et Loire, Membre du Conseil National du PCF, candidat tête de liste aux régionales, liste « L'humain d'abord »
"Suite aux attentats de Paris, notre liste suspend la campagne pour exprimer son émotion, sa solidarité avec les victimes, les familles et pour participer à la nécessaire résistance fàce à ces actes barbares."

Etienne Nollez, chargé de presse de l'UPR Pays de la Loire
"Suite aux attentats de Paris d'hier soir, l'UPR exprime sa sympathie pour les victimes et condamne totalement ces attentats.
Nous annulons nos réunions publiques et tractages pour ce week end mais l'UPR ne renonce pas à faire campagne pour les élections régionales à la différence des partis euro-atlantistes.
"

CRIF, Conseil Représentatif des Institutions Juives de France
"Aucun mot ne peut décrire l'horreur qui s'est abattue sur la France.
Notre pays est ensanglanté de toutes ces vies innocentes fauchées par les balles de ces nouveaux barbares.
La guerre mondiale contre la monstruosité du fanatisme djihadiste doit devenir la priorité absolue des nations démocratiques.
Il faut le combattre sans pitié, sans relâche pour le terrasser.
Le CRIF partage avec l'ensemble de la nation ce deuil national et présente à toutes les familles des victimes ses condoléances les plus attristées.
"

Mgr Delmas, Evêque d'Angers
"Les attentats perpétrés vendredi soir à Paris sont d’une extrême gravité. Je tiens à exprimer au nom de tous les catholiques du diocèse mon effroi, mais aussi toute ma sympathie pour les victimes et leurs familles.Je prie pour nos responsables politiques qui ont à prendre des décisions particulièrement délicates dans ces circonstances.
Un tel événement va susciter de nombreuses réactions : je souhaite que nous nous laissions inspirer par les attitudes du Christ, pour briser le risque d’escalade de violence. Chacun, en effet, peut et doit apporter sa contribution à un meilleur dialogue, et désirer qu’advienne la paix, ici, dans notre pays, et partout dans le monde.
J’invite toutes les communautés de notre diocèse à porter cette épreuve dans la prière, en particulier lors des assemblées de ce dimanche".
Une messe à la cathédrale Saint-Maurice d’Angers demain à 18h30 sera présidée par Mgr Delmas aux intentions des victimes des attentats, de leurs proches et pour demander la paix. Tous ceux qui le souhaitent sont invités à s’unir ou à participer à cette célébration en lien avec les catholiques de notre pays."
Par ailleurs,"il est proposé aux paroisses du diocèse d’Angers de faire sonner le glas demain dimanche 15 novembre à midi, dans tous les lieux où seront célébrés la messe."

Alliance Police Nationale CFE CGC de Maine et Loire,
"Vendredi 13 novembre, aux environs de 21h30, l'agglomération parisienne, à travers le Stade de France en Seine Saint Denis, puis 3 restaurants et une salle de spectacle sur les 10ème et 11ème arrondissements de Paris, a été frappée par une série d'attaques terroristes sans précédent.
Ces actions criminelles, dirigées contre des lieux de convivialité, de sport et de loisirs, ont entraîné la mort d’environ 130 personnes et fait plus de 350 blessés.
Alliance Police nationale CFE CGC est horrifié par les actes barbares commis sur le territoire français ; nos pensées émues sont tournées vers l'ensemble des victimes et leurs familles.
Alliance Police Nationale rend un hommage particulièrement appuyé aux policiers qui ont dû affronter des terroristes déterminés, lourdement armés et qui ont vécu l’abomination de scènes de guerre. Que chaque policier soit assuré du soutien d’Alliance Police Nationale. Face à cette épreuve, l’engagement des forces de l’ordre est total aussi bien à Paris, en région parisienne et sur tout le territoire national, en Maine et Loire comme ailleurs.
Alliance Police Nationale demande le total soutien de l'Etat et de la Nation afin de lutter efficacement contre ces criminels déterminés à faire plier la République et l'Etat de droit.
Devant l’extrême gravité, Alliance Police Nationale demande la généralisation des patrouilles à 3 Policiers. Alliance Police Nationale demande que chaque véhicule de police soit doté de l’armement collectif, armement lourd, offrant la possibilité d’une riposte à force équivalente. Alliance Police Nationale demande la possibilité pour les Policiers de porter leur arme en permanence, pour leur sécurité et pour celle des citoyens.
Alliance Police Nationale demande une révision rapide des textes de la légitime défense : les forces de sécurité doivent avoir les moyens juridiques et matériels de riposter à une action menée par des personnes armées ou qui tenteraient de se soustraire aux opérations de contrôle en engageant la sécurité d’autrui.
Une personne armée qui ne répondrait pas aux injonctions des forces de l’ordre doit être considérée comme une menace imminente et dans cette situation les forces de l’ordre doivent être considérées en légitime défense.
Il en va de la sécurité des forces de l’ordre, il en va de la sécurité nationale"


Associations signataires: Association Culturelle des Musulmans de Saumur(ACMS)
Association Culturelle Turque d\'Angers, ACMT, Amedia, AJAC, Avenir d\'Enfant, Tawazon, Convergence Musulmane, Falsafa, Qualam El Nur, RALI Association Culturelle Saumur

Communique de presse: \"Le vendredi 13 novembre restera une date sombre de notre histoire. L’année 2015 se termine comme elle avait débuté de manière tragique. Des dizaines d\'innocents sont tombés sous les balles de terroristes se réclamant de l’islam. Parmi les victimes, nous découvrirons très probablement des personnes de différentes ethnies, couleurs ou religions car les balles des assassins ne font jamais la différence. Aucune argumentation ou revendication de Daesh ou autre organisation de ce type ne trouvera jamais la moindre once de soutien, de compréhension ou encore moins de validation auprès de la population musulmane que nous sommes. Nous réfutons de manière absolue la moindre base islamique à ces terroristes dont la seule religion est celle de la violence aveugle. Dans ces heures sombres, nos pensées vont aux victimes, à leurs familles et à toute notre population française sans restriction. Demain, viendra l’heure des analyses et des responsabilités de ces événements et comme aujourd’hui, nous prendrons notre part dans ce débat sans ciller en gardant à l’esprit l’intérêt unique de nos concitoyens que nous souhaitons protéger et avec lesquels nous continuerons à construire un avenir commun. Les Musulmans du Maine et Loire dans leur ensemble condamnent avec la plus grande fermeté et sans aucune réserve ce crime contre l’Humanité commis au cœur même de notre pays. Nous ne laisserons personne décider de notre destinée commune ni entraver notre bien commun le plus précieux : la paix.


Article du 14 novembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :

14/11/2015 18:21:28 Commentaire de Superdeg

Je ne suis plus Charly, je ne suis pas Paris, je suis en guerre ce ne sont pas des bisounours!


14/11/2015 21:46:19 Commentaire de Horrible....

Mes pensées vont aux victimes, famille dans la peine, condoléances sincères à tous. Merci à tous les organismes de secours qui ont fait un travail remarquable et à la police.


15/11/2015 10:02:39 Commentaire de bleu blanc rouge

oui superdeg vous avez raison nous sommes en guerre oeil pour oeil dent pour dent nos responsables n emploient pas ce mot mais ces bien une guerre d état a état on parlent d état islamique qui colonise au nom d Allah les gens qui sont mort a paris sont des victimes de guerre n en déplaise aux bisounours


15/11/2015 13:45:01 Commentaire de papy cassecou

il y en a qui ne peuvent pas s'empêcher de faire de la politique dans ces moments là CLERGEAU est obligé de rajouter le nom de sa liste et les républicains et le front national c'est des cons ils n'ont pas le droit de s'exprimer face à ce drame


15/11/2015 15:47:47 Commentaire de boutikette

devant cette horreur il faut que nos élus reagissent avec des moyens adaptés. rapatrions nos militaires éparpillés dans le monde afin de protéger notre pays car les forces de l'ordre sont à bout de soufle. je vois a saumur de plus en plus de femmes voilées ,habillées de noir jusqu'aux chevilles.serais ce un glissement vers la radicalisation? je ne reconnais plus ces gens comme mes compatriotes tellement ils se differencient de la masse des citoyens. faut il que nous arrivions nous aussi à nous radicaliser pour forcer nos élus ,doux rèveurs à réagir contre ce glissement inquietant de certains vers une société islamisée. mes pensées vont vers ces familles victimes de ce massacre .


15/11/2015 18:17:17 Commentaire de CONtribuable1

Quand Est-ce que les politiciens , élus , et associations comprendrons que ces fous fanatiques et islamisé dans l'âme n'ont rien a perdre sauf leur vie ? Ont a beau faire ils seront toujours a l'affut d'un attentat !!! Sauf si nos gouvernants ont les c....lles de se bouger et ne pas faire de sentiments a ces gens kamikazes.De plus ce sont "peut être " des personnes qui bénéficient de nos aides sociales


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI