Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Parc éolien à Dénezé-sous-Doué : Le permis de construire refusé !

Le projet d'un parc éolien à Dénezé est un long feuilleton... À l’initiative de la Région Pays de la Loire, il avait été confié au PNR Loire-Anjou-Touraine. Comme tout projet d'implantation d'éoliennes, celui de Dénezé a provoqué des contestations, notamment du côté de l’écurie Livio (relire). Après plusieurs rebondissements, le dossier semble cette fois-ci clos. En effet, Le Préfet refuse, au nom de l’État, un permis de construire de 6 éoliennes et un poste de livraison sur un terrain de la commune...


C'est le mardi 10 novembre dernier que les élus de Dénezé-sous-Doué ont appris la nouvelle... Isabelle Taillecours, le maire de la commune, a en effet averti son conseil municipal que le Préfet refusait, au nom de l’État, un permis de construire de 6 éoliennes et un poste de livraison sur un terrain de la commune Denezéenne. Elle a également informé les élus de la Communauté de Communes de la Région de Doué-la-Fontaine de cette décision, le jeudi 12 novembre dernier. Pour rappel, ce permis de construire avait été déposé le vendredi 19 décembre 2014. Il proposait d'installer le parc éolien et le poste de livraison sur un terrain étendu sur les 5 lieux-dits Denezéens de « La Saulaie », « Les Coulées », « Sous le Bois du Tartre », « La Bate » et « La Larde du Four »...

Pourquoi le Préfet ne délivre pas le permis ?

Même si ce projet de parc éolien n'est pas définitivement enterré, il bat fortement de l'aile. Le Préfet, qui a refusé de délivrer le permis de conduire, a expliqué s'être appuyé sur la représentation de l'État pour motiver cette décision. I a pris en compte les avis favorables et défavorables émis notamment par la population. Puis il faut savoir que la zone éolienne envisagée se situe à proximité de sites classés « Natura 2 000 », où l'enjeu chiroptérologique est d'une importance majeure. En effet, les chauves-souris seraient la première espèce en danger avec cette installation, à cause des risques de mortalité par collision ou surpression. De plus, le projet se situe au milieu d'une zone à très fort enjeu de nidification, notamment pour deux rapaces menacés : le Balbuzard Pêcheur et le Circaète Jean-le-Blanc. Le Préfet estime donc que le parc éolien comporte des conséquences dommageables pour l'environnement. Autre aspect : le projet ne contribue pas à la préservation de la biodiversité.

La salubrité publique et la santé des riverains en question.

Toujours selon le Préfet, d'autres risques expliquent ce refus du permis de construire. Effectivement, le projet serait "de nature à porter atteinte à la salubrité publique et à la santé des riverains". Comment le Préfet en est-il arrivé à ce constat ? Ce dernier se base notamment sur les résultats d'analyses acoustiques, montrant une erreur dans le calcul de l'émergence. Sur ce dernier point, il faut savoir en réalité qu'il existe des dépassements d'émergence sonore nocturne supérieure à la valeur réglementaire, en de nombreux points de mesures. En effet, le plan d'optimisation n'a pas pris en compte les dépassements réglementaires... Ceux-ci sont basés sur des calculs d'émergence, à partir du niveau de bruit ambiant supérieur à 35 décibels (dB). Même si le demandeur peut contester le refus préfectoral et la légalité de cette décision, auprès du Tribunal Administratif (dans les deux mois), la construction d'éoliennes à Dénezé semble bel et bien compromise...


Article du 19 novembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Varennes 19/11/2015 17:38:18

Le charbon et le nucléaire ont encore de beaux jours devant eux !



Commentaire de rasleképi 19/11/2015 17:41:28

Permis refusé, c'est très bien car ça nous coute les yeux de la tête et ça ne vaut rien, c'est une vraie merde. Par contre des industriels et des élus s'en mettent plein les fouiles. Beurk


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI