Saumur : Daech au collège, attention aux rumeurs.

Nous remercions notre lecteur de l'information qu'il nous a transmis concernant un jeune homme qui se serait fait expulser d'un collège saumurois après avoir tenu des propos favorables à Daech. Après vérification, tout est calme dans les collèges Saumurois. Attention aux rumeurs donc...


Il paraitrait que... On m'a dit que... Il n'y pas de fumée dans feu.... Dans les périodes de tensions comme celles que nous vivons, il convient d'être très vigilants sur le crédit donné aux informations que chacun peut entendre. Concernant celle d'un collégien expulsé d'un collège à Saumur après s'être présenté dans l'établissement avec un bandeau de Daech en soutenant verbalement l'Etat Islamique contre la France, nous l'avons vérifié auprès des services de l'Etat et des directions des collèges. Il n'y a rien eu de particulier.
Peut-être des propos de cours de récréation qui ont pris une autre dimension sur le chemin du domicile familial...


Article du 28 novembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de et voilà 30/11/2015 00:16:25

bravo à l'état d'urgence qui en supprimant nos libertés transforme maintenant les "citoyens" en dénonciateurs zélés (vive la collaboration...). Désolé mais nous avons "encore" le droit de penser ce que l'on veut!



Commentaire de Aubastalan 30/11/2015 08:31:12

réponse @ et voilà : Personnellement, l'état d'urgence ne supprime aucune de mes libertés !!! Il en supprime uniquement à ceux qui ont peut-être des choses à se reprocher ... Je citoyen Français, et croyez-moi, je sais de quoi je parle ... L'état d'urgence n'empêche aucunement de penser; bien au contraire au regard de certaines contrées dans le monde. En revanche, exprimer ses opinions ennemies devient un délit qu'il faut réprimer. Nous sommes en guerre contre un ennemi débile, aveugle et qui peut vous frapper vous ou votre famille. Vous n'auriez peut-être pas le même discours ... La Fra



Commentaire de oui oui 30/11/2015 08:32:43

chèr(e) " et voilà " , penser ce que l'on veut , certes... mais il va falloir apprendre à garder pour vous certaines de vos pensées... vous êtes choqués de l'état d'urgence? pas moi... je suis plus choqué de savoir que la police ne va plus jamais dans certains quartiers, c'est moins bruyant mais plus ravageur... alors pensez...oui , pensez... mais ne soyez pas surpris que certains agissent au lieu de " penser "... pouvez vous être un peu plus précis sur vos " libertés " supprimées par l'état d'urgence ? j'ai beau chercher ...je ne vois pas...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI