Pour le lancement de la COP 21, Saumur plante l'arbre de l'espoir

Ce lundi 30 novembre, Saumur a souhaité marquer le lancement de la COP 21 en plantant un arbre au sein du Jardin des Plantes. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit d'un Ginkgo biloba, « le seul arbre ayant résisté aux bombardements atomiques d'Hiroshima, pendant la Seconde Guerre Mondiale », a rappelé Christophe Cardet, adjoint délégué à l'éducation, l'enfance et la jeunesse. Un arbre de l'espoir, en quelque sorte, qui a été planté dans le cadre de l'opération nationale « Un arbre pour le climat ! ».

Au Jardin des Plantes, tout le monde met la main à la pâte.


Outre l'histoire d'Hiroshima, le Ginkgo biloba représente un symbole fort : cette essence d'arbre a été choisie par la Ville de Saumur en raison de son ancienneté. En effet, il est défini comme l'arbre « le plus vieux du monde ». Le Ginkgo biloba est un véritable fossile vivant, dont on retrouve des traces jusqu'au jurassique moyen, soit il y a environ 150 millions d'années. Apparenté à aucune autre espèce végétale, il est le seul représentant de son genre... et de sa famille.

Pourquoi « un arbre pour le climat ! » ?

Cette opération a été montée par trois acteurs différents : la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), la Fondation Yves Rocher et l'AMF, l'Association des Maires de France. Avec le concours des Éco Maires, en partenariat avec Cité Verte et sous le parrainage du Gouvernement, voici son objectif : « Au-delà de ces engagements indispensables (ndlr : en rapport avec la COP 21), les territoires occupent une place de premier rang dans les réponses à apporter aux grands enjeux environnementaux, notamment à travers les maires qui, au contact des citoyens, mettent en œuvre les différentes politiques de développement durable ».

Une action à l'échelle des 36 700 communes de France.

L'opération « un arbre pour le climat ! » souhaite créer un effet d'entraînement. Ainsi, « les 36 700 communes de France sont appelées à planter un arbre d'une essence locale (ndlr : comme le Ginkgo biloba, photo ci-contre), comme symbole et témoin de leur engagement, profondément enraciné, pour le climat. Chacun à son niveau peut y contribuer de nombreuses façons, tant individuellement que collectivement. À travers l'opération « Un arbre pour le climat ! », la société civile toute entière est appelée à se mobiliser contre les dérèglements climatiques et en faveur de la biodiversité... », rappellent les acteurs de l'opération.


Article du 30 novembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de cebenvrai 30/11/2015 19:22:08

Le Gingko s'appelle aussi "l'arbre aux quarante écus" et "l'arbre à oeufs" pour les fruits en forme d'oeufs qu'il produit. Les oeufs qu'il produit sont jolis à cette époque-là malgré la mauvaise odeur qu'ils dégagent.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI