Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


L'hôtel de luxe de l'Abbaye de Fontevraud en passe de gagner son pari !

Décrié par certains, particulièrement en cette période électorale pour son montant d'investissement, monté au pinacle par d'autres, notamment les esthètes et amateurs de charme, le nouvel équipement de l'Abbaye de Fontevraud, son hôtel-restaurant, est "en passe de gagner son pari" explique David Martin le directeur de la SOPRAF, la société publique régionale qui gère le site depuis 2010.


L'heure est au bilan pour le nouvel équipement hôtelier de l'Abbaye Royale de Fontevraud qui soufflera sa première bougie d'exercice complet à la fin de cette année. Après des travaux de restauration entamés en 2012, c'est en juin 2014 que l'hôtel de Fontevraud "new look" a ouvert ses portes. L'investissement public pour faire vivre un monument avec un établissement 4 étoiles pour l'hôtel et un restaurant gastronomique avec un grand chef étoilé était novateur... (relire notre article).

16 millions d'euros investis

Avec désormais un hôtel de 54 chambres et 5 duplex, sans lustre ni fioriture, mais avec une décoration contemporaine, l'omniprésence du numérique et la mise en valeur de matière brute (pierre blanche de tuffeau et bois), un restaurant 4 étoiles, 1 ibar, c'est un investissement lourd de 16 millions d'euros pour la collectivité régionale. Le Président Auxiette justifiait à l'époque : « C''est, certes, 16 millions d'euros d'investissement pour la région. Mais cela fait partie intégrante du patrimoine local avec la gastronomie et le vin et cela participera du rayonnement et de l'attractivité de la région. En plus, l'actualité montre que les entreprise du BTP ont besoin d'activités pour assurer leur devenir et maintenir l'emploi. La commande publique doit remplir son rôle. Et nous devons contribuer à valoriser l'activité économique et le talents des entreprises, notamment locales Le choix d'avoir voulu rester en gestion autonome publique prend dès lors tout son sens.» Et David Martin, le directeur du lieu, de marteler encore aujourd'hui «Ce projet s'inscrit dans le projet global de l'Abbaye en tant que site touristique du Saumurois, mais plus largement du Val de Loire. Nous tablions sur cet équipement comme gage d'augmentation de la fréquentation du site, mais aussi de l'attractivité du Saumurois. » Force est de constater, au regard des chiffres annoncés, ce pari est en passe d'être gagné.

L'hôtel : bien mais peut encore mieux faire

L'hôtel affiche un taux de réservation de 50% sur cette année 2015. David Martin avoue que « le premier semestre fut quelque peu poussif, mais le second a été beaucoup plus dynamique. Et c'est à 50-50 une clientèle d'affaires à travers les séminaires et autres colloques sur le site de l'Abbaye et de familles, notamment durant les vacances scolaires. » C'est donc bien ce qui était inscrit dans le cahier des charges initial du président de région : que ce soit un "lieu accessible au plus grand nombre et notamment aux familles". Et à ceux qui arguent d'un prix de chambres élevé (125 € à 180 € suivant la période et de 220 € à 250 € pour les suites, petit déjeuner inclus), David Martin a la parade : « Regardez les établissements qui proposent des séjours et hébergements familles autour de nous : nous sommes loin d'être les plus chers ! » Et le plus assurément pour cette clientèle, issue majoritairement du très grand Ouest (de Calais à Bordeaux) mais aussi de la région parisienne et pour l'étranger essentiellement du Royaume Uni, de l'Allemagne ou de la Belgique : « un lieu magique, calme et apaisant où l'on peut en plus se balader de jour comme de nuit, seul ou en famille ! », relate le directeur résumant les commentaires notamment déposées sur les sites de réservation en ligne.

Le restaurant : près de 2 mois de délai de réservation

Du côté du restaurant, là le décollage a été plus rapide. Pouvant accueillir une cinquantaine de couverts du mercredi au samedi uniquement le soir et le dimanche midi, il faut désormais attendre pour pouvoir y accéder : « Sur les week-ends, il y a un mois et demi à deux mois de délai de réservation », se félicite David Martin. Avec un carte qui propose 3 « chapitres », allant de 58 à 95 € et un menu enfant à 20 €, c'est le chef étoilé Thibaut Ruggeri et son équipe qui sont aux fourneaux. David Martin insiste sur la large attractivité du site : « Le prix moyen du repas est à 70 €. Et avec des gens qui viennent même d'Angers ou de Nantes, nous profitons aussi de ce nouveau type de tourisme à la française, le tourisme gastronomique. » Une fréquentation qui a aussi contribué à étoffer le nombre de visites du site. Nombreux sont ceux qui en font le tour avant de passer à table. Enfin, si ce qui était à craindre au départ c'était l'accessibilité du restaurant, passage étant obligé par l'accueil de l'Abbaye, le problème n'est pas. David Martin : « Comme nous ne fonctionnons de facto que par réservations, nous pouvons tout à fait anticiper, sans aucune gène ni nuisance. »

L'hôtel de l'Abbaye est à découvrir en cliquant ici et le restaurant en cliquant ici


Article du 02 décembre 2015 I Catégorie : Vie de la cité

 


13 commentaires :


Commentaire de La campagne bat son plein ! 02/12/2015 21:53:39

Tout est dit dans la première phrase sur la raison d'être de cet article, "décrié par certains particulièrement en cette période électorale...." wouaf wouaf vite un article dans le kiosque...et vite une prime de Noël...oublié le sujet des crèches et la laïcité, tous les coups bas sont permis pour la dernière ligne droite, mais le français n'est pas dupe...arrêtez de le prendre pour un imbécile manipulable à souhait. STOP c'est trop gros lá, maladroit et gauche...



Commentaire de Varennes 03/12/2015 00:02:12

C'est une initiative audacieuse, et, pire encore, c'est en passe de devenir une réussite, pôle d'attractivité régionale, démonstration de savoir faire d'excellence... bref, tous les ingrédients sont réunis pour attirer critiques de toutes sortes ! Bravo, bon vent, et pleine réussite ! Mon seul souhait : que votre exemple suscite d'autres vocations entrepreneuriales !



Commentaire de GAGNER 03/12/2015 13:35:26

Bravo pour ce projet de nature à enrichir le Saumurois. Je voterai quand même à droite ce WE. Bruno Retailleau est effectivement le gagneur qu'il nous faut, bien que l’hôtel Fontevraud ait été validé par Jacques Auxiette (tous deux d'esprit "vendéens" = Puy du Fou, Vendée Globe, etc...).



Commentaire de Alain49 03/12/2015 19:13:41

MDR comme disent les jeunes, traduction pour les vieux "Mort de rire !" car ou est donc la fameuse épouvantable et profonde "CRISE" et surtout pour qui ?...



Commentaire de Pastrésélégant 03/12/2015 19:33:53

@alain49 ..... les VIEUX ne sont pas plus ignorants que tu le pense . Ils sont certainement plus intelligents que certains jeunes et ils te disent " les vieux" bien des choses , a bon entendeur salut . C'est tu que veut dire N A C ? en traduction "vieux" j'attend ta réponse .



Commentaire de Alain49 04/12/2015 08:06:06

Au moins une réaction, de "pisse-vinaigre" il est vrai, mais au moins cela en est une, avec de grosses fautes d'orthographe, mais passons ! ... Et vous brave homme certainement confortablement retraité savez-vous ce que veut dire "miam-miam" pour ceux qui ne pourrons jamais aller à L'hôtel de luxe de l'Abbaye de Fontevraud mais seulement au "Resto-du cœur" ?



Commentaire de Pas très élégant 04/12/2015 11:24:20

Pas très élégant n'est pas un pseudo...mais un euphémisme en ce qui vous concerne...trois fautes en trois lignes cela implique le devoir de retourner à ses bases en toute élégance!



Commentaire de Pastrésélégant 04/12/2015 11:57:52

Avec élégance je vous Emm...de , vu !



Commentaire de Elégant 04/12/2015 14:19:03

Même en une ligne, vous n'y parvenez toujours pas! Affligeant.



Commentaire de FONT 04/12/2015 21:12:42

Il y a, sur cette page, des échanges qui n'ont pas lieu d'être! Je suis pour une censure de ce type de commentaires...



Commentaire de Alain49 06/12/2015 06:28:21

Réponse à FONT : Ami ou pas, ni jugement ni censure s'il vous plait du moins tant que les propos ne sont ni orduriers ni grossiers ! A chacun son ignorance ou son ouverture d'esprit ... Il faut de tout pour faire un monde même si en être grand clerc nous connaissons tous le pourcentage 95/5 ... Respect de chacun avec son éducation de la vie et son intellect auquel il ne peut rien !



Commentaire de A Alain49 06/12/2015 10:48:55

Non, pas de censure, en tout cas pas pour l'instant. Les fachos s'en chargeront plus tard comme ils l'ont fait partout ou ils ont pris le pouvoir. En attendant, profitons en, lâchons nous, et VOTONS POUR QUE CE MOMENT N'ARRIVE JAMAIS !



Commentaire de Alain49 06/12/2015 15:06:41

Réponse au dernier "inconnu" ... Auriez -vous la stupide prétention de vouloir nous faire avaler qu'une presse bassement soumise à la botte et aux ordres d'un gouvernement comme celui d'aujourd'hui cela s'appelle de la "liberté écrite " ?... Les socialistes sont donc des "fachos" mais déguisés, ça on le savait depuis longtemps !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI